Votre panier est vide

Visiter Istanbul à l'automne

Pratique

S’envoler à Istanbul

Après le Japon, nous nous sommes envolés pour Istanbul avec Turkish Airlines. Il faut compter environ 3 heures entre Paris CDG et la capitale turque. Comme nous, si vous n’avez qu’un petit bagage à main pour votre long weekend, enregistrez-vous sur l’application Turkish Airlines (disponible sur Iphone & Android) puis rendez-vous directement aux contrôles. Il vous suffira de montrer votre carte d’embarquement sur votre téléphone ! Un passeport en cours de validité est nécessaire, si vous êtes ressortissant français, vous n’avez pas besoin de visa pour entrer sur le territoire turc. Pour rejoindre le centre-ville, vous pouvez prendre un taxi pour environ 80TL (30-45 minutes de route) ou comme nous la navette Havatas jusqu’à la place Taksim pour 14TL par personne.

 

 

Climat

Début octobre, nous avons eu du beau temps mais un vent frais. Nous avons passé notre temps à mettre et défaire notre veste. Prenez des vêtements de demi-saison et une veste chaude pour le soir.

 

Coût de la vie

Très peu onéreuse, il faut dire que c’est un peu la crise en ce moment en Turquie, suite au récent conflit avec USA. Pour 5-7€ par personne par repas, vous avez un repas très bon et consistant.

 

Hébergement

Nous avons séjourné non loin du quartier Taksim, à 25 minutes à pied de la tour de Galata, chez Tom Tom Suites. La chambre était spacieuse, le petit déjeuner excellent. Situé juste en face de l’ambassade de l’Italie, dans un environnement calme et détendu, à quelques mètres de la rue des antiquaires. A partir de 130€ la nuitée.

 

 

Se déplacer

Notre moyen de transport préféré ? Nos petites jambes ! C’est le meilleur moyen de découvrir la ville, et d’un point A à un point B, il y a toujours des petites merveilles à découvrir. Pour se repérer, téléchargez l’application Maps.Me (gratuit) qui fonctionne comme un GPS hors connexion. Nous avons emprunté une fois le ferry entre la rive européenne à la rive asiatique (5 TL) et une fois le métro pour revenir de la rive asiatique (5 TL).

 

Ambiance générale

Vous êtes nombreux, mais surtout nombreuSES à nous avoir envoyé des messages concernant la sécurité et la façon de s’habiller sur place en tant que femme. J’avais personnellement pris des robes longues, mais finalement, on peut vraiment s’habiller comme on veut, les locaux sont très tolérants. Nous n’avons pas eu de sentiment d’insécurité, nous avons simplement fait attention à nos sacs surtout vers le quartier touristique (basilique Sainte-Sophie, palais Topkapi…) et la place Taksim.

 

Istanbul en 3 jours

Istanbul est la ville la plus riche et la plus fascinante de Turquie. Avant d’être la capitale commerciale de la Turquie moderne, elle était Constantinople, capitale de l’Empire byzantin.  Elle a été bâtie entre lesdeux continents européen et asiatique, séparéspar le détroit de Bosphore,et relie la mer Marmara à la mer noire. Aujourd’hui, trois ponts relient la vieille ville à la nouvelle ville : Galata Kopusu, Ataturk Koprusu & Halic Koprusu. En raison de sa richesse culturelle, il est tout simplement impossible de tout voir sur 3 jours. Nous avons de passer une journée dans le quartier touristique et de découvrir des quartiers moins historiques.

 

 

Istanbul Européen

LA BASILIQUE SAINTE-SOPHIE – Certainement le monument le plus emblématique et le plus impressionnant de la ville. Même s’il y a un peu de queue, nous vous conseillons de rentrer à l’intérieur, c’est superbe ! Construite à l’entrée du détroit du Bosphore et de la Corne d’Or, cette ancienne basilique chrétienne a été fondée à l’époque de Constantinople, envie d’être transformée en mosquée. Depuis 1934, elle n’est plus un lieu de culte et est devenue un musée.Entrée : 60 TL, sinon, vous pouvez opter pour un pass pour plusieurs musées !

 

 

PRENDRE DE LA HAUTEUR SUR LA BASILIQUE – Nous avons déjeuné au Seven Hills Restaurant avec une vue superbe sur la basilique Sainte-Sophie. Les plats sont un peu plus élevés car ce sont des plats de poissons, mais vous pouvez tout à fait choisir plusieurs entrées à partager pour ne pas payer trop cher. Très beau spot au coucher du soleil !

 

 

LA MOSQUEE BLEUE – En sortant de la basilique Sainte-Sophie, vous ne pouvez pas la loupée, elle est juste en face ! La place Sultanahmet relie les deux édifices. Nous ne sommes pas rentrés à l’intérieur mais l’extérieur vaut le détour ! Il s’agit de la plus grande mosquée d’Istanbul, construite par le sultan Ahmet après la guerre contre la Perse. Si vous souhaitez la visiter, pensez à porter une tenue correcte. Elle est fermée aux touristes le vendredi de 12h à 14h30.

 

 

LA CITERNE BASILIQUE – Citerne spectaculaire située sous terre, datant de l’Empire Byzantin. Cet ancien palais servait à approvisionner le palais de Topkapi.

LE PALAIS DE TOPKAPI – Notre coup de cœur avec Sainte-Sophie ! Palais symbolique de l’Empire Ottoman, c’était la rédisence des sultans de la prise de Constantinople jusqu’au 19èmesiècle. Etendu sur 70 hectares, il y a de jolis belvédères sur le Bosphore et la mer de Marmara. Entée : 90 TL.

 

 

LE BAZAR EGYPTIEN – Même si vous ne souhaitez pas y faire des emplettes, c’est à voir ! Il y a une telle énergie… Doux parfums d’Orient : thé, loukoums & fruits secs ! Baladez-vous dans les rues aux alentours, ça continue sur des centaines de mètres.

 

 

 

Istanbul Moderne

LE PONT DE GALATA – Nous y sommes passés de nombreuses fois, pour le coucher du soleil ou simplement observer les pêcheurs. C’est le plus vieux pont de la ville ! Côté Istanbul moderne, la vue depuis la jetée est agréable.

LA TOUR DE GALATA – Cette tour date de l’époque médiévale, elle délimitait la frontière Nord de la colline et était entourée de murailles. Haute de 68 mètres, il est possible de monter au sommet pour découvrir un superbe Skyline sur Istanbul Européen. Nous avons voulu y aller pour le coucher du soleil mais beaucoup trop de queue… Nous avons demandé à un local s’il connaissait un endroit sur un toit, et nous avons terminé au Roof Top Bar « Konak ». Un seul mot : Whaou !

 

LA PLACE TAKSIM & LE TRAMWAY – Carrefour qui délimite le centre historique du quartier européen. Nous n’avons pas trop aimé l’ambiance, surtout en soirée (ça craint un peu, il y a pas mal de personnes éméchées). Le seul véritable intérêt, c’est d’aller voir le vieux tram rouge qui arpente l’avenue bondée.

 

 

LES EXPERIENCES CULINAIRES - Nous vous conseillons de tester le restaurant de spécialités turques Krependeki Imroz Restaurant, une glace (un véritable spectacle), les moules farcies chez l’un des vendeurs ambulants, les amandes glacées et pour la fin de soirée… les hamburgers « mouillés » de chez Islak Hamburgerpour 5TL ! Merci à Safiyé pour ces découvertes !

LE QUARTIER DES ANTIQUAIRES – C’était le quartier juste à côté de notre hôtel, très peu fréquenté et surtout… Très charmant. Débutez votre balade sur Bohazkesen Cd avant de tourner sur Cukur Cuma Cd. Et remonter sur Hacioglu Sk. Ici, il y a des petits cafés sympathiques où s’arrêter un moment pour prendre un thé ou grignoter quelque chose.

 

 

Balat

Un peu en retrait des autres lieux touristiques d’Istanbul, nous vous conseillons de partir du Bazar Egyptien à pied jusqu’au quartier (45 minutes), c’est toujours sympa de passer par des petites rues typiques. Balat, c’est un peu un petit village dans Istanbul. Comme un Mini Notting Hill version Istanbul. Et on a aimé, même beaucoup. Cet ancien quartier juif est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses petites ruelles sont un véritable musée à ciel ouvert : des maisons de toutes les couleurs, des petits cafés bobos et la super église Saint-Georges. Le plus atypique ici, c’est ce sont les œuvres de rue : le mur pastel de Camci Cesmesi Yks, l’escalier multicolore sur Baki Dede Sk ou encore la rue de parapluies Yildirim Cd… Arrêtez-vous déjeuner au café Natfkin, ils servent de très bons plats vegan, la décoration est vraiment sympa ! Pour le dessert, nous avons opté pour Cooklife et ses pancakes sur une place trop mignonne. A quelques pas d’ici se trouve « The Vintage Boutique », on y trouve des petites merveilles !

 

 

 

Kuzguncuk

Un peu dans le même univers de Balat, mais en plus petit et côté rive asiatique ! La rue principale, Icadiye Cd regorge de petites adresses sympathiques. Remontez jusqu’au jardin botanique « Kuzguncuk Bostani » pour sa charmante vue sur 4 maisons victoriennes. Les autres rues à ne pas manquer : Tenekeci Musa Sk et Simitci Tahi Sk. Nous avons ensuite marché pendant un bon moment jusqu’à la jetée Uskudar Harem Sahil Yolu pour découvrir la célèbre vue sur la Tour de Léandre.

 

 

  • December 26, 2018
Écrire un commentaire