Votre panier est vide

Coup de foudre à Hoi An au Vietnam

La petite ville d’Hoi Han est située au centre du Vietnam dans la province de Quang Nam, autour de la rivière Thu Bon. Ancien port marchand, c’est une cité exceptionnellement bien préservée. C’est sans doute l’un des endroits que nous avons le plus apprécié au Vietnam, en raison de sa superbe architecture en bois et ses nombreuses lanternes, qui illuminent la ville. Difficile de ne pas tomber sous le charme ! Le 14èmejour de chaque mois lunaire, Hoi An débranche ses lumières électriques contre ses lanternes traditionnelles. Une ambiance hors du commun ! Malheureusement, ce n’est un secret pour personne, énormément de visiteurs affluent dans la vieille ville chaque jour.

 

 

Quand visiter Hoi An ?

La meilleure période pour visiter la ville aux lanternes s’étend de mars à mai où le soleil est souvent au rendez-vous et les températures oscillent autour de 25 degrés. Si vous visitez les environs entre octobre et décembre, consultez bien la météo, Hoi An est souvent inondée.

 

Comment se rendre à Hoi An ?

EN AVION – L’aéroport le plus proche est Da Nang, à 40 minutes d’Hoi An. De nombreux vols nationaux et internationaux arrivent ici. Si vous partez d’Hanoï ou Ho Chi Minh, préférez les compagnies aériennes suivantes : Vietnam Airlines ou Jet Star.

EN BUS – Option économique si jamais vous avez vraiment le temps pendant vos vacances ! Il faut compter près de 24h de bus depuis Ho Chi Minh, jusqu’à Da Nang. Des liaisons jusqu’à Hoi An se font avec Sinh Tourist ou Hahn Café. Si vous êtes plusieurs, l’option taxi peut être envisagé.

 

 

Que voir à Hoi An ?

 

VISITER LA MAISON DE LA FAMILLE TAN KY – Une très vieille maison en bois restée en très bon état. C’est l’une des maisons les plus belles de Hoi An.

SE BALADER DANS LES PETITES RUES DE LA VIEILLE VILLE – De manière générale, la ville est un régal pour les yeux. Tout peut se faire à pied. Son architecture unique et ses milliers de lanternes vous émerveilleront un peu plus aux détours de ses ruelles. La nuit, la vieille ville devient alors romantique avec ses petites lumières tamisées. Il y a comme une ambiance de joyeuses vacances avec les enfants qui déposent leurs lanternes dans la rivière. La vieille ville est payante, 120 000 VND (5€) pour 24h. Avec ce billet vous pouvez visiter 5 attraits de la ville comme un spectacle, un musée, un atelier de fabrication…

TRAVERSER LE PONT JAPONAIS – Le pont-pagode date de 1593, il relie le quartier japon au quartier chinois. C’est ici que les locaux et touristes déposent leurs lanternes à la nuit tombée.

PRENDRE UN COURS DE CUISINE DANS LA CAMPAGNE – C’est une expérience que nous avons réalisé lors de notre premier séjour il y a 4 ans dans le village de Tra Que. Nous étions au milieu des plantations, en pleine nature, et c’était super !

L’ILE DE CAM KIM– C’est plutôt une presqu’île désormais, car ils ont récemment construit un pont reliant Cam Kim à Hoi An. Idéalement à faire en vélo, pour se déconnecter un peu des touristes de Hoi An. Ici, on observe le quotidien des locaux. Il y a beaucoup de petites fabriques familiales et vous pourrez même partir à la pêche aux crabes dans un bateau en bambou.

ILE DE CHAM OU MY SON – Petit bonus si vous avez le temps, vous pouvez faire de la plongée ! De Hoi An, vous pouvez également vous rendre au site archéologique de My Son (à 1h de route). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • August 13, 2018
Écrire un commentaire
1 commentaire

Eleonore

August 13, 2018

Malgré le monde, j’ai aussi beaucoup aimé cette ville, surtout en soirée quand les lanternes s’allument. A faire aussi pas loin : Hué et sa cité interdite, très intéressante et authentique à voir.
Vivement votre voyage au Japon pour connaitre vos conseils !