Votre panier est vide

Nouvelle-Zélande : Conseils et Conduite

Ce que nous avons adoré

 

  • L’expérience de vivre en van, de dormir où on veut, quand on veut et de ne pas avoir d’itinéraire « tout tracé ». Un séjour en Nouvelle-Zélande, c’est laisser place aux imprévus.

  • Les paysages. Époustouflants comme on peut l’imaginer. Chaque jour est une nouvelle découverte. La Nouvelle-Zélande se situe désormais dans notre top 3 avec l’Islande et le Canada !

  • Tout est organisé pour se déplacer en van. Pas de galère à se dire « mais où est-ce que je vais me garer ? ».

  • Les infrastructures « DOC », de l’office de tourisme de la Nouvelle-Zélande. Ce sont toutes ces randonnées à travers le pays qui sont très bien aménagés avec des toilettes et des chemins praticables.

 

 

Ce qui nous a déçu

 

  • On a l’impression que la culture Maori n’est présente que dans les musées.

  • Dans certains endroits dans le Nord du pays, nous avons trouvé les locaux pas toujours très sympathiques, froids et strictes.

  • Le côté touristique de certains endroits comme Rotorua et ses alentours. Tout est bon pour vous faire payer ! C’est parfois excessif.

  • Nous n’avons pas réellement trouvé de plats « typiques », la gastronomie n’est pas leur fort.

  

Bon à savoir

 

  • Avec les grèves de la SNCF au départ de Rennes, nous avons été dans l’obligation de prendre la voiture afin de ne pas être stressés en cas d’annulation de train. Nous avons donc laissé notre véhicule durant 3 semaines à l’aéroport Paris Charles de Gaulle, à l’Ibis Terminal (à 5 minutes des terminaux) réservé via One Park. Il y a de nombreux parkings au choix, à opter selon votre budget ! Profitez de -10€ sur votre première réservation avec le code CURIEUXVOYAGEURS !

  • Pensez à vous assurer avant de partir, le risque 0 n’existe pas... Chapka Assurances couvre l’essentiel : les frais médicaux, l’assistance rapatriement, le retour anticipé (billet A/R en cas de décès ou d’hospitalisation d’un proche pendant le séjour), les bagages et la responsabilité civile.

 

  • Si vous avez prévu de faire les deux îles, il faudra prévoir soit de prendre le ferry à Wellington (jusqu’à Picton), que vous pouvez réserver en même temps que votre van chez Frogs in NZ. Sinon, vous avez l’option de l’avion. Air New Zealand et Jetstar proposent des prix intéressants et réguliers. Pensez cependant à réserver à l’avance. Nous avons acheté nos billets 3 semaines avant notre vol Christchurch - Auckland et les tarifs ont bien grimpé.

  • Les prises sont différentes de chez nous. Vous trouverez facilement un adaptateur à l’aéroport d’Auckland & Christchurch.

  • Avoir le Wifi gratuit en illimité est super galère à travers la Nouvelle-Zélande. Comme nous ne pouvons vraiment pas vivre sans Internet, nous avons opté pour le forfait de voyageurs par Vodafone à 99$ (soit environ 60€). Vous avez les appels et SMS en illimités à travers la NZ + 8go d’Internet. Nous en avons acheté deux pour avoir 16go d’Internet. Sinon, dans les campings vous avez parfois 500mb offerts, ou 30 minutes, idem dans certains restaurants.

  • Dormir en van est relativement commun en Nouvelle-Zélande, nous avions un rythme de 1 nuit sur 3 en camping sauvage. Vous pouvez facilement visualiser sur l’application CamperMate les emplacements autorisés. Sinon, nous dormions dans des campings (style la chaîne « Top 10 ») afin d’avoir l’électricité, faire la vaisselle et avoir une douche chaude. Pas de mauvaises surprises dans l’ensemble. Si vous avez un doute sur un camping, lisez les avis sur Campermate, ils reflètent généralement la réalité.

  • La carte bancaire est acceptée pratiquement partout, même dans les petits supermarchés au milieu de rien.

  • Dans certaines régions du pays, il est possible d’acheter des fruits, légumes et œufs directement au bord de la route. En cette saison par exemple, il y avait beaucoup de pommes, poires et figues. Vous devez payer dans une « Honesty Box ».

  • Si vous avez l’air d’avoir moins de 25 ans, on vous demandera toujours votre passeport pour acheter de l’alcool, que ce soit dans les supermarchés ou dans les bars.

  • Cela peut paraître étrange, mais il n’y a pas beaucoup de poubelles et c’est vite embêtant en van ! Elles sont indiquées sur Campermate.

  • Il y a plusieurs chaînes de magasins pour faire ses courses. La moins chère c’est Pack’n Save. Sinon il y a Countdown & Fresh Choice.

  • Côté écologie, sur certains points, la Nouvelle-Zélande n’est pas en avance. On vous donnera systématiquement des sacs plastiques au supermarché (à part chez Pack’n Save). À vous d’avoir le réflexe de dire non et de ramener votre cabas.

  • Le temps change tellement vite en Nouvelle-Zélande, c’est impressionnant, surtout en montagne. Attendez-vous à tous les temps et ne vous fiez pas forcément à la météo, il y a tellement de changements ! Les locaux nous ont dit que sur l’île du sud s’il pleut à l’ouest, il fera très beau à l’est ! Et inversement. Votre K-Way sera votre meilleur allié, tout comme votre crème solaire !

 

 

Conduire en Nouvelle-Zélande

 

  • Nous avons loué notre van pour ces 20 jours en Nouvelle-Zélande via Frogs-in-Nz, la plus ancienne agence de voyages française basée à Auckland. Ils nous ont aidé à préparer notre voyage, répondu à nos nombreuses questions, afin de faciliter notre arrivée en Nouvelle-Zélande. Frogs a même organisé la traduction de nos permis de conduire, obligatoire à la prise en main du van. Sur place leur équipe était là pour nous rassurer et nous assister quand nous avons eu un pépin avec notre pare-brise et puis l’avantage de passer par eux, c’est que toutes les assurances sont comprises ! Nous n’avons rien eu à régler en plus. Ils peuvent également vous aider dans l’élaboration de votre itinéraire.

  • Les passages à niveau : il y en a beaucoup sans barrières. Toujours regarder à gauche et à droite avant de traverser !

  • Lorsque vous préparez votre itinéraire à l’aide de Google Maps, ne pas hésiter à voir plus large niveau timing. Les routes en montagne sont parfois limitées à 100 km/h mais vous êtes loin d’aller aussi vite que 50 km/h ! Il y a aussi souvent des travaux sur les différentes routes.

  • Les néo-zélandais roulent très vite, même dans les endroits les plus sinueux. Il y a des « Passing Lanes » en montagne pour permettre de vous doubler. N’allez pas plus vite si vous n’êtes pas à l’aise. Ils sont rapides mais pas désagréables, ils ne vous colleront pas si vous ne pouvez pas les laisser passer.

  • Sachez que conduire un van est fatiguant, faire régulièrement des pauses.

  • Nous avons trouvé que l’état des routes est meilleur sur l’île du sud, même si elles sont plus sinueuses.

 

 

  • N’oubliez pas de conduire à gauche ! Il y a de nombreuses signalisations pour vous aider, et on s’y fait vite. Le plus perturbant, c’est de prendre les ronds-points à gauche.

  • N’attendez pas le dernier moment pour faire de l’essence ! Il y a parfois de nombreux kilomètres entre les stations.

  • Un van consomme beaucoup d’essence, à prévoir dans votre budget (dans notre cas : environ 600€ pour 20 jours – 4000 kilomètres).

 

 

  • La police est bien présente en Nouvelle-Zélande, attention de bien respecter les limitations, les amendes sont salées.

  • Tolérance 0 pour l’alcool.

  • Télécharger Maps.me pour le GPS hors-connexion.

  • Télécharger Campermate, une super appli qui permet de visualiser les points de vue, les campings (sauvages & payants), les supermarchés et les distributeurs. Il y a à chaque fois des commentaires d’autres touristes, c’est vraiment utile ! Fonctionne également hors connexion. Si vous avez Internet, vous recevrez des réductions selon votre emplacement (activités & campings principalement).

 

  • May 22, 2018
Écrire un commentaire
4 commentaires

Mélanie

May 22, 2018

Bonjour,

J’ai dans l’idée de partir 1 an à l’étranger, j’hésites encore entre la Nouvelle-Zélande ou encore l’Australie. Avez-vous des infos sur l’expatriation ?

Merci de votre aide !
A très vite,
Mélanie

Léa Besnier

May 22, 2018

Je confirme tous ces éléments ! J’ai eu les mêmes déceptions que vous concernant leur culture. Elle est bien présente mais seulement dans une toute petite partie de la Nouvelle-Zélande. Je trouve cela un peu dommage mais bon, la beauté des paysages fait oublier tout ça !
C’est bien d’avoir donné tous les conseils pour conduire sur place, je me souviens que j’ai vraiment eu du mal à trouver des infos la dessus quand je suis partie, votre article m’aurait bien aidé ! Maintenant, vous me donnez envie d’y retourner !

gabrielle

May 22, 2018

Mélanie n’hésites pas à contacter les frogs-in-nz.com, ils t’aideront pour ton année en NZ :-)

Val Chap

May 27, 2018

Un article bien ficelé et très intéressant. Au top !
Valentin