Votre panier est vide

Paris - San Francisco avec XL Airways

Vous l’avez peut-être suivi sur nos réseaux sociaux la semaine dernière, nous avons séjourné 4 jours à San Francisco, à la découverte des petites adresses de la ville. Ce n’est pas la première fois que nous visitons San Francisco, mais cette fois, c’était un voyage bien différent. Un peu de patience, nos bons plans sur San Francisco arrivent la semaine prochaine.

 

 

Nous nous sommes envolés vers les Etats-Unis avec la compagnie aérienne française XL Airways. En y réfléchissant bien, c’est quand même la compagnie avec qui nous voyageons le plus, déjà la 4èmefois à bord de leurs avions ! Il y a eu notre tout 1ervoyage en Californie en 2013 avant la création de Nos Curieux Voyageurs ; à nouveau la Californie en 2016 où nous avions atterri à Los Angeles pour repartir de San Francisco. Le petit dernier, c’était notre séjour en sac à dos à Cuba en janvier 2017 (relire nos articles ici) : atterrissage à Santa Clara pour repartir de Varadero. Si vous aussi vous aimez voyager en Road-Trip, c’est quand même très pratique de ne pas à faire la boucle et de pouvoir repartir gratuitement d’un autre aéroport, c’est à la fois un gain de temps et d’argent ! Vous ne trouvez-pas ?

 

 

Sur le tarmac de l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle

 

Rendez-vous à 8h à l’enregistrement pour la première rencontre avec l’équipe. Nous étions 4 blogueurs / influenceurs : Alex du blog onmyway.fr ; Ben à suivre sur Instagram @uncle_bens et Jessica du blog mesptitsboutsdumonde.com. Il y avait aussi Laurie-Anne qui représente l’office de tourisme de San Francisco et Mathieu de la compagnie XL Airways. Nous étions encore bien loin d’imaginer la si bonne humeur qui allait régner sur ce blogtrip ! La grande surprise de la journée, c’était de fouler le tarmac pour s’approcher un peu plus de l’A330-200 qui allait nous faire voler jusqu’à San Francisco. Accès très réglementé, il n’a pas fallu très longtemps avant de nous faire contrôler à l’approche du gros porteur. Gilet jaune sur le dos, il ne faut jamais s’éloigner à plus de 20 mètres du badge autorisé. C’est un bonhomme passionné par l’aviation, il raconte des petites anecdotes sur la vie à Roissy CDG et sur les avions comme s’il racontait des histoires pour enfants.

 

 

Voici quelques fun facts qu’il a partagé avec nous :

 

-       Les deux aéroports de Paris : CDG et Orly cumulent près de 100 millions de passagers par an. Avec les Jeux Olympiques de 2024, l’objectif est de 120 millions de passagers par an.

-       Véritable fourmilière, Il y plus de 100 000 salariés à travailler chaque jour à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, ce qui demande une organisation millimétrée ! C’est un peu comme une mini-ville : ils ont des centres médicaux, des pompiers, et même… des moutons pour tondre la pelouse !

-       Nos bagages font un sacré périple à CDG pour arriver jusqu’à l’avion ! Plus de de 10 kilomètres de tapis automatiques parcourent l’aéroport, comme dit Mathieu : « un vrai manège à valises ! ».

-       4h auparavant, notre avion a atterri depuis Punta Cana en République Dominicaine ; et dire que c’est considéré comme une escale « longue » pour un avion ! Habituellement, il reste 2h à 3h au sol avant de décoller à nouveau. Honnêtement, je me faisais à l’idée qu’un avion avait une journée de repos comme le personnel avant de redécoller.

-       Le carburant se charge dans les ailes de l’avion, comptez 70 tonnes pour relier Paris à San Francisco. A l’aéroport de Paris CDG, il n’y a pas de camions pour charger le kérosène, il y a directement un pipeline qui transporte le kerosène du Havre à l’aéroport. Les pétroliers n’ont plus qu’à se brancher au sol pour faire le plein.

-       Un avion n’a pas de marche arrière, lorsqu’il est prêt à décoller, les équipages au sol font reculer l’avion avec un tracteur, un « pushback », capable de repousser l’avion et de le remettre dans l’axe de la piste.

-       Sur un vol long courrier aussi long, il y a minimum 3 pilotes qui se relaient pour être toujours deux dans le cockpit. Le temps de repos est très réglementé pour les pilotes de ligne.

-       Il y a une cabine secrète dans l’avion, le « Crew Rest » qui donne accès à des couchettes pour l’équipage, dans les soutes de l’avion ! C’est la raison pour laquelle on ne voit pas toujours toutes les hôtesses pendant la durée du vol !

-       Moment crève cœur : les animaux qui voyagent en soute ! Nous en avons croisé quelques uns à San Francisco, ils sont dans de grandes niches fermées. Ça fait toujours de la peine de se dire qu’ils vont faire un si long voyage… Sachez qu’il y a une soute dédiée qui est allumée, chauffée et pressurisée dans chaque avion.

 

 

Vol SE42. 10h. Paris – San-Francisco

 

Décollage vers San Francisco, check ! Je vous laisse imaginer 11h de vol avec des blogueurs de voyage… ça parle effectivement beaucoup de nos différentes expériences à l’étranger ! Le repas du midi arrive assez rapidement, nous avons pu tester l’un des menus « Collection du Monde », à réserver avant votre vol sur Internet, à partir de 16€. J’ai opté pour le Menu Street Food imaginé par la blogueuse culinaire Annabelle Schachmes. C’est un peu un repas US, qui met dans l’ambiance : bagel poulet creem cheese et sauce moutarde-miel, salade césar et cheesecake. C’était vraiment excellent ! Ma petite voisine, Jessica du blog mesptitsboutsdumonde.com a testé le menu Italien, qui donnait envie aussi ! Les autres plateaux : Oriental, Espagnol et Terroir/ Sud-Ouest. Il existe aussi les repas spéciaux à partir de 10€ : Casher, Halal, menu enfant, sans gluten et végétarien/végétalien. Sinon, un repas chaud vous sera servi gratuitement à bord. Il faut savoir que dans les avions XL Airways, il n’y a pas d’écrans individuels. Néanmoins, le divertissement n’en est pas moins de qualité ! Vous pouvez louer des lunettes Skylights, offrant une expérience similaire à celle d’une salle de cinéma. Enfilez vos lunettes, votre casque à réduction de bruits et relax ! Au programme : une vingtaine de films au choix. J’ai opté pour Avatar & Gifted, deux chouettes divertissements ! Option à 15€ par vol. Si vous voyagez avec votre ordinateur, téléphone ou tablette, vous pouvez installer le nouveau système de divertissement sans fil : XL Cloud, donnant accès gratuitement à des films, séries, magazines et jeux.

 

 

 

 

 

A l’approche de San Francisco, je voyais l’excitation de l’un des stewards ! En parlant plus longuement avec lui, il m’a expliqué qu’il vient d’Auvergne et fait à chaque fois le trajet pour Paris, c’était son premier séjour à San Francisco ! C’est sa 2èmeannée avec XL Airways, il était heureux de partager le fait qu’il allait ensuite décoller la semaine suivante pour la Guadeloupe. Il avait l’air si passionné par son travail, c’était touchant. 

 

  • July 17, 2018
Écrire un commentaire
2 commentaires

Léa Desbureaux

July 17, 2018

Ohlala je suis trop dégoutée, je ne savais pas qu’on pouvait repartir d’un autre aéroport, du coup pour mon voyage dans l’ouest américain l’été dernier je suis arrivée à San Francisco et je suis repartie de San Francisco.. Si j’avais sur je serait repartie de Los Angeles ! Mais sinon oui c’est une compagnie sérieuse, je n’ai pas eu de retard sur mes deux vols perso, c’est juste un peu long sans écran individuel

padoune

July 20, 2018

C’était bien trop chouette et vous me manquez terriblement ! C’est passé beaucoup trop vite… on y retourne ? :p