Votre panier est vide

La Thuringe en 3 jours : itinéraire, budget et nos coups de cœur !

Il y a quelques jours, nous sommes partis à la découverte des merveilles de la Thuringe, au centre de l’Allemagne. Un séjour plein de surprises, aux paysages variés entre châteaux et villages médiévaux, forêts à perte de vue et campagnes vallonnées. C’était notre toute première fois en Allemagne, aujourd’hui nous n’avons qu’une envie : revenir ! Nos 3 coups de cœur du voyage : Erfurt, Bad Frankenhausen et le Parc National Hainich.

 

Erfurt, la capitale de la Thuringe.

Se rendre en Thuringe

Depuis Paris, comptez 4h de train jusqu’à Francfort, puis 2h jusqu’à Erfurt ou Eisenach. Le TGV allemand, qu’ils appellent « ICE », est hyper confortable, propre, avec une prise secteur et le Wifi. Nous avons été impressionnés de voir à quel point les trains sont écolo ici : lorsque vous commandez une boisson dans le train, ce sont toujours des bouteilles en verre et on fait le tri sélectif !


Se déplacer en Thuringe

Le train et le bus sont des moyens communs de se déplacer dans la Thuringe, mais reste quand même limités à certains lieux. Pour plus de mobilité, préférez la voiture, les villages & châteaux sont parfois excentrés, uniquement accessibles en voiture. Les règles de conduite sont similaires à la France, même si les allemands semblent rouler un peu plus vite que chez nous ! Les autoroutes sont gratuites.

 

 

Ces petites choses qui nous ont marqué

LA PROPRETE – Que ce soit dans les rues, dans les hôtels et dans les gares, il n’y a pas un papier qui traine, ni même un mégot de cigarette. Un bel exemple à suivre !

LA GASTRONOMIE – Dans la Thuringe, on mange beaucoup de viande au restaurant, la plupart des spécialités sont à base porc. Nous vous recommandons le roulé de porc avec les dumplings de pommes de terre ; la saucisse « Thüringer Rostbratwurst » à base d’épices ; et la « Biersuppe », une soupe à la bière ! Si vous êtes végétariens, même dans les restaurants excentrés il y a des plats adaptés.

LA FIERTE – Les Thüringiens sont très fiers de leur région et partagent systématiquement des petites anecdotes sur leur village et leur histoire. Un beau moment de partage en perspective !

 

 

Itinéraire sur 3 jours

Idéalement, nous vous conseillons de combiner ce séjour avec d’autres régions allemandes.

JOUR 1 – La veille, après-midi dans le train pour rejoindre Eisenach. Après une nuit à l’hôtel Kaiserhof  à Eisenach, matinée au château de Wartburg (15 minutes de route), déjeuner au restaurant Burgschänkeau  château. Prendre la route direction Hainich National Park (45 minutes de route) puis visite et balade dans le parc. Route vers Martinfeld (50 minutes), nuit et diner à l’Hôtel Am Westerwald.

JOUR 2 – Matinée à Railroad Draisine pour faire du vélo sur un chemin de fer autour du village de Lengenfeld Unterm Stein. Direction le Monastère « Kloster Hülfensberg » (10 minutes en voiture) puis déjeuner chez Schöne Aussicht.  Plusieurs arrêts photos dans les villages de Dieterode et Mackenrode. Visite de la fabrique traditionnelle de bâtons de marche Stockmacherei Lindewerra (10 minutes en voiture) puis visite du village de Bornhagen (20 minutes en voiture). Balade Diner et nuit à l’hôtel médiéval Klausenhof.

JOUR 3 – Petit déjeuner traditionnel à l’hôtel puis route vers Braunsroda pour le marché traditionnel (attention : une fois par mois le dimanche / bien se renseigner avant de venir). Déjeuner à l’hôtel Thüringer Hof  à Bad Frankenhausen / Kyffhäuser (20 minutes). Découverte de la ville puis du Panorama Museum. Visite du plus haut monument de la Thuringe, Kyffhäuser Monument (20 minutes en voiture). Prendre la route direction Erfurt (1h) et fin de journée ici. Diner au restaurant traditionnel Gasthaus Feuerkugel. Nuit à l’hôtel Radison Blu.

 

 

Budget détaillé pour 3 jours

LOGEMENTS – Nuit à l’hôtel Kaiserhof à Eisenach (110€), 1 nuit à l’hôtel Am Westerwald à Martinfeld (80€), 1 nuit à l’hôtel Klausenhof à Bornhagen, 1 nuit à l’hôtel Radison Blu à Erfurt (115€).

TRANSPORT– Train aller/retour Paris / Erfurt (90€), location de voiture pour 3 jours (119€), essence (environ 30€).

RESTAURANTS / SUR LE POUCE – Déjeuner au restaurant Burgschänke à Wartburg (25€), diner chez Am Westerwald à Martinfeld (15€), déjeuner chez Schöne Aussicht (15€), diner à Klausenhof à Bornhagen (30€), déjeuner à Thüringer Hof à Bad Frankenhausen (15€), diner chez Gasthaus Feuerkugel à Erfurt (20€).

ACTIVITES – Visite en autonomie du château Wartburg avec autorisation de prise de photos/vidéos (12€), entrée au Hainich National Park (8€), 2h30 de Railroad Draisine à Lengenfeld Unterm Stein (39€ pour 4 personnes), entrée au Panorama Museum (8€), entrée au Kyffhäuser Monument (8€).

 

Les petites visites à ne pas manquer

 

EISENACH – Nos premiers instants en Allemagne, c’était ici, à Eisenach. Nous avons flâné autour de la place principale, Karlsplatz. En soirée, les restaurants s’animent en face de l’église St. Nicholas et ses maisons en colombages. N’hésitez pas à vous perdre dans les petites rues autour : Johannisstrasse, Karlstrasse, Querstrasse, Goldschmiedenstrasse, Alexanderstrasse, Markt. Nous sommes également passés par la maison de Luther, datant de 1356. De beaux clichés en perspective ! Si vous passez la nuit à Eisench, nous vous recommandons l’hôtel Kaiserhof, idéalement placé dans le centre historique, à 10 minutes en voiture du château Wartburg. Les chambres sont cosy et le petit déjeuner copieux.

 

 

LE CHATEAU WARTBURG – Surplombant la ville d’Eisenach, le château Wartburg se dresse fièrement à flanc d’une colline, au cœur des forêts de la Thuringe. Construit en 1067, le château est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le meilleur moyen de profiter du lieu, c’est de venir au petit matin pour faire quelques arrêts sur la route, pour apercevoir le château en hauteur, entouré de verdure. Quelle vue ! Avant d’entrer dans la cour, prenez le temps de faire quelques photos au belvédère pour avoir un nouvel aperçu de la grandeur de la forteresse. On distingue alors un mélange architecturale étonnant. La cour pavée est splendide, romantique à souhait ! Nous avons particulièrement aimé photographier la maison en colombages et l’église Saint-Georges. Lors de notre visite guidée, nous traversons plusieurs salles à la découverte de la riche histoire de Wartburg à travers les époques : l’art roman, la Renaissance et l’historicisme. Nous retiendrons qu’il fût le lieu où Martin Luther a traduit en allemand le Nouveau Testament et les différentes étapes de la vie de Sainte-Elisabeth. Nous avons adoré la pièce « des femmes », entièrement recouverte de mosaïques et la chambre de Martin Luther, où il vivait très simplement. En redescendant, vous trouverez l’hôtel & restaurant Burgschänke.La carte du déjeuner se limite à quelques plats, très raffinés. Le cadre est vraiment sympa ! 

  

 

LE PARC NATIONAL HAINICH – A seulement 45 minutes de Eisenach, changement total d’ambiance, nous nous retrouvons dans une forêt vierge : le parc national Hainich. Crée en 1997, c’était à l’époque une ancienne base militaire, aujourd’hui, le parc national est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011. Il vise à protéger les forêts anciennes de hêtres. Avant de nous rendre en forêt, nous nous sommes arrêtés au Visitor Center qui propose deux expositions permanentes : sur les animaux & les arbres ; et sur la terre & les racines. C’est hyper interactif pour les enfants, malheureusement le pavillon est uniquement en allemand pour le moment. Au cœur du Parc National, on peut y faire faire de nombreuses randonnées, dont « Canopy Walk », qui mène à un observatoire perché à 44 mètres au-dessus de la forêt, impressionnant ! La balade sur le ponton de bois débute à 10 mètres pour terminer à 44 mètres, on s’en rend à peine compte ! Sur le chemin, il y a de nombreuses activités pour les petits (et grands) comme des passages « araignées » mais surtout : des informations sur l’environnement qui nous entoure. C’est vraiment incroyable de voir à quel point les arbres peuvent bouger autour de nous ! Ce parc nous a vraiment donné envie de revenir en plein automne, pour observer les feuilles brunes. A la fin de la journée, nous avons pris la route en direction de Martinfeld où nous avons dormi à l’hôtel Am Westerwald.Simple, authentique et familial. 

 

 

 

RAILROAD DRASINE – Lors de cette journée dédiée à l’ancienne contrée allemande, Eichsfeld, aujourd’hui répartie en plusieurs lands, nous avons débuté par une activité atypique, celle de faire du vélo sur un chemin de fer. La voie ferrée de Lengenfeld Unterm Stein nous fait traverser des paysages magnifiques : un pont d’époque surplombant le village (Eisenbahnviadukt), une forêt mystérieuse et même sous un pont non-éclairé (Entenbergtunnel). On peut vous dire qu’avec la lumière du petit matin et le calme de la nature, c’était un moment de plénitude intense. Il y a 3 trajets, nous avons effectué celui de 13.5 kilomètres, mais cela peut aller jusqu’à 21 kilomètres ! Pour notre parcours, le plus « difficile » c’était l’aller (1h), le retour se fait en 20 minutes !

 

KLOSTER HÜLFENSBERG – Dans la continuité du silence de Lengenfeld Unterm Stein, nous avons sommes montés au sommet d’une colline où se trouve un monastère. On observe deux points de vue de chaque côté, autrefois l’Allemagne de l’est d’un côté et l’Allemagne de l’Ouest de l’autre. C’est la raison pour laquelle le monastère était interdit d’accès durant la guerre, sauf exception. Il a également la particularité d’abrité une imposante croix au sommet de la bute, illuminant les villages voisins. Une charmante chapelle rose s’y trouve, ainsi qu’une demeure entièrement en bois, où les moines vivent au quotidien. C’est calme et paisible, vous allez adorer !

 

DIETERODE – Notre guide Brigitte a fait découvrir le minuscule village de Dieterode, car c’est ici que se trouve son restaurant préféré de la région « St. Georges », situé dans une maison pentue à colombages. Cet endroit nous a totalement fait craquer : si petit et si mignon !

 

MACKENRODE – A 2 minutes en voiture de Dieterode, Mackenrode est aussi joli que son voisin ! On y a découvert une église hors-norme : avec des poutres apparentes et son toit en tuiles. D’après notre guide, cette architecture est unique à cette église. Tout autour, c’est une avalanche de maisons authentiques de couleurs et formes différentes. Un village qui a tout pour plaire !

 

 

 

STOCKMACHEREI LINDWERRA – Au cœur de la bourgade de Lindwerra se trouve une fabrique traditionnelle de bâtons de marche et cannes en bois. Ce sont les seuls du pays à encore les réaliser à l’ancienne, et il n’en reste plus 3 au total en Europe. Un savoir-faire qui leur permet d’exporter des milliers d’exemplaires en Allemagne et dans le reste de l’Europe.  La visite guidée permet de se rendre compte des différentes étapes et des différentes finitions. Un sacré boulot !

 

BORNHAGEN – Notre journée dans l’Eichsfeld s’est achevée dans le village médiéval de Bornhagen, largement dominé par son château Burgruine Hanstein (en ruine).  Ne manquez pas le point de vue depuis le parking « Parkplatz Burg Hanstein », un spot photo magnifique sur le château au sommet, le village en contrebas et la forêt environnante. Nous avons également fait quelques arrêts photos au pied du village avec la campagne et en toile de fond le Burg Hanstein. Nous avons passé la nuit à l’hôtel médiéval Klausenhof, qui mérite vraiment le détour pour sa décoration d’antan et son ambiance particulière. Tout est pensé dans les moindres détails pour se sentir tel un chevalier du Moyen-Âge. Juste en face, ils ont créé un petit musée dédié au savoir-faire du saucisson et de la saucisse de la Thuringe. Nous avons eu la chance de diner dans ce restaurant, c’était le meilleur repas de notre séjour ! On y mange principalement de la viande de haute-qualité, cuisiné avec des épices, des fleurs et des herbes aromatiques. Vous pouvez y aller les yeux fermés ! Au petit matin, l’hôtel Klausenhof sert un petit-déjeuner traditionnel de la région.

 

 

 

LE MARCHE DE BRAUNSRODA – Une fois par mois est organisé un marché traditionnel, réunissant les créateurs/ agriculteurs locaux sur la place principale de Braunsroda. On peut y découvrir une multitude de spécialités locales à base de fromage, de viande, de pommes de terre, de moutarde, du vin... Notre plus belle trouvaille, ce sont les gaufres à la lavande ! L’ambiance est « bonne enfant », ça chante, ça danse… la fête quoi ! On a aussi découvert que chaque aliment cultivé dans la région est représenté par une « princesse », et ce jour-là, nous avons rencontré la princesse de l’oignon en tenue de bal !

 

 

 

 

BAD FRANKENHAUSEN – Le village « spa thérapeutique » depuis 1818. Cet endroit est vraiment étonnant ! Après un bon repas à l’hôtel Thüringer Hof,nous avons passé de longues minutes à photographier les vieilles voitures et motos alignées en face des maisons en colombages. Au cœur de la ville se trouve une piscine salée en plein air avec juste en face… une petite fabrique traditionnelle de sel ! Bad Frankenhausen, c’est aussi la Tour de Pise version église allemande ! Une inclinaison assez importante qui nous donne l’impression que l’édifice est à deux doigts de tomber par terre ! Pas de panique, tout est bien sécurisé depuis quelques années ! Ce que nous avons préféré dans cette escapade c’est la multitude de maisons colorées qui sont dispersées aux quatre coins de la ville. Un petit paradis de la photographie !

 

PANORAMA MUSEUM – Toujours à Bad Frankenhausen, c’est un musée peu commode puisqu’on y trouve l’un des plus grands tableaux de panorama au monde sur 1722 m2 ! Réalisé par le peintre Wermer Tübke entre 1976 et 1987, il représente la guerre des paysans. Comptez 30 minutes de visite avec l’audioguide en français. Interdiction de photographier et de filmer dans l’enceinte du musée. 

 

KYFFHÄUSER MONUMENT – Le plus haut monument de la Thuringe ! Pour l’atteindre, il faut emprunter une route sinueuse en plein cœur de la forêt. Lors de notre visite, le ciel était sombre, donnant une atmosphère spéciale au lieu. Situé à flanc du massif Kyffhäuser, il est surnommé « le monument de Barberousse ». Il date de 1890, et a été construit en l’honneur de l’empereur Guillaume 1er. Depuis le sommet de la tour de 57mètres, on a une magnifique vue panoramique sur les montagnes du Harz et la forêt de la Thuringe.

 

ERFURT – Terminons par le meilleur moment de notre voyage, la capitale de la Thuringe, Erfurt ! On y a trouvé des ressemblances avec Colmar, Stockholm ou encore Copenhague. Nous y sommes restés quelques heures en fin de journée, et nous avons beaucoup aimé la vieille ville qui est incroyablement belle. La raison ? Une architecture étonnante, colorée, typique. Et pour ajouter une dose de mignonnerie, il y a une petite rivière qui traverse le plus vieux pont habité en Europe : Krämerbrücke. Comme c’est agréable de flâner ici ! Lorsque l’on traverse le pont, on a tout sauf la sensation d’être au-dessus de l’eau, on dirait une quelconque ruelle. Il y a des petits commerces locaux sélectionnés par la mairie, afin d’éviter que de grosses chaines s’installent ici. Une belle initiative pour les entrepreneurs locaux ! Pour terminer, la place de la cathédrale est énorme, elle est entourée de maisons en colombages / maisons bourgeoises d’un côté, la Cathédrale d’Erfurt et l’église de l’autre, traversée par le tramway. C’est ici qu’ont lieu différents évènements tout au long de l’année comme le marché de noël (dans le top 5 en Europe), mais aussi un opéra une fois par an et un festival de vin. Les petites ruelles à ne pas manquer : Markstrasse, Waagegasse, Mettengasse, Krämerbrücke, Futterstrasse, Meienbergstrasse, Kürschnergrasse, Rupprechtsgasse, Rathausbrücke, Horngasse, Kreuzgasse, Waagegasse, Allerheligenstrasse. Si vous souhaitez manger local, Gasthaus Feuerkugel est réputé pour les dumplings à la pomme de terre ! Pour cette dernière nuit avant notre retour en France, nous avons dormi au Radisson Blu, super confortable avec une magnifique vue sur Erfurt.

 

 

 

 

 

La prochaine fois, nous visiterons…

La ville de Iéna, la rivière de la Saale, Egapark (à Erfurt), Schneekopf ou encore le château de Leuchtenburg.

 

Séjour en collaboration avec l’Office de tourisme de l’Allemagne et la région de la Thuringe.

  • October 28, 2019