1 semaine dans le Lot et l’Aveyron

Après avoir sillonné la Bretagne et la Bourgogne, nous continuons notre été en France à la découverte des départements du Lot & de l’Aveyron, situés dans la plus grande région de France : l’Occitanie. Traversés tous les deux par la rivière du Lot, c’est un combo parfait entre petits villages et merveilles naturelles !

Les petites choses à savoir avant de partir !

ACCES – Train direct de la gare de Paris Austerlitz à Cahors en 5h25 (Intercités) / Paris – Rodez en 7h avec 1 correspondance. 6h de route depuis Rennes / 6h de route depuis Paris.

DEPLACEMENTS – Afin de découvrir les merveilles du Lot & de l’Aveyron en toute liberté, nous vous recommandons de vous déplacer en voiture. Si vous souhaitez en louer une sur place : Hertz, Europcar et Avis sont disponibles à Cahors et peut être restituée à Rodez. 

GASTRONOMIE – Autant vous le dire : c’est l’un de nos voyages en France où nous avons le mieux mangé. Les spécialités sont nombreuses, les bons petits restos aussi ! Notre table préférée lors de ce séjour : « La Racine et la Moelle » à Figeac (Lot). Voici un petit aperçu des spécialités du Lot & de l’Aveyron : crème de noix, la truffade (pommes de terre, ail, lardons et tome fraiche), l’aligot (purée / tome fraiche), le Rocamadour, le magret, le confit de canard, les plats à base de truffe (en saison, vous pouvez en retrouver à travers plusieurs marchés dans la vallée du Célé). Pour accorder ces bons petits plats, il faut bien entendu les accorder avec les vins locaux ! On a adoré le Malbec (proche de Cahors) ou encore le Marcillac (proche d’Estaing).

LES PLUS BEAUX VILLAGES DE FRANCE – Sur les seize communes ayant le titre convoité, nous en avons visité que deux ! C’est vous dire tant il y a à découvrir à travers ces deux départements ! Dans le Lot : Carennac, Loubressac, Autoire, Saint-Cirq-Lapopie, Capdenac-le-Haut, Cardaillac. Dans l’Aveyron : Belcastel, Brousse-le-Château, Conques, Estaing, La Couvertoirade, Najac, Peyre, Saint-Côme-d’Olt, Sainte-Eulalie-d’Olt, Sauveterre-de-Rouergue.

L’ACCUEIL – Notre toute première fois dans le coin, on peut vous dire qu’on va revenir ! L’accueil des locaux est vraiment la chose qui saute aux yeux. Les hôtes sont toujours très sympathiques, ils n’hésitent pas à livrer leurs spots préférés et à s’intéresser ! Dans les restaurants, c’est souvent très convivial, on ressent vraiment l’amour du terroir par ici ! 

LE CIEL LE PLUS PUR DE FRANCE – Maxime est un passionné de photographie d’étoiles, entre le Lot & l’Aveyron, il a été servi ! Il y a très peu de pollution lumineuse. Le triangle noir du Quercy, le meilleur endroit pour les observer, se situe entre Rocamadour et la Vallée du Célé.

Itinéraire de 7 jours à travers le Lot & l’Aveyron

JOUR 1 – Route vers le département du Lot (7h depuis Rennes). Arrivée à Cahors, découverte de la ville à pied : la cathédrale, le pont Valentré, la place du marché et les ruelles pavées. Diner au restaurant l’O à la bouche. Nuit chez Nanou, une chambre d’hôtes de charme au cœur de Cahors.

JOUR 2 – Visite du Gouffre de Padirac, l’un des sites naturels les plus beaux de France. Passage par Rocamadour pour le déjeuner. Découverte des grottes de Lacave. Activité grimpe d’arbres à Gourdon avec Cédric de l’association Au Fil des Cimes. Nuit à la belle étoile dans les arbres à Gourdon.

JOUR 3 – Randonnée sur le sentier « chemin de la Pierre Levée » dans la vallée du Célé. Déjeuner au Cantou dans le village de St Cirq Lapopie Découverte du village puis balade en gabare typique pour une point de vue de St Cirq vue d’en bas. Diner et nuit aux Lodges du Mas de Nadal à Sauliac Sur Célé.

JOUR 4 – Matinée à Figeac : magnifiques ruelles, points de vue, place des Écritures, le musée Champollion… Déjeuner chez La Racine et la Moelle. Route vers l’Aveyron et découverte du village de Conques, étape importante du chemin de St-Jacques-de-Compostelle. Diner et nuit à l’hôtel Saint-Foy.

JOUR 5 – Découverte du village d’Entraygues sur Truyère au cœur de la nature, entre deux eaux : château, ses ponts, vieilles maisons et nombreux spots photos. Visite de la Galerie de Don, dédié à la poterie puis passage par le village Le Fel et ses vignobles. Après-midi à Estaing, fin d’après-midi à la cascade de Muret-le-Château. Diner chez Mon Père à Estaing et nuit au Clos Marty à Sébrazac.

JOUR 6 – Visite de Bozouls et son célèbre canyon en VTT avec assistance électrique. Déjeuner à la Maison Bouteille au bord du Canyon. Après-midi trottinette de montagne entre Cayrol et Espalion. Fin d’après-midi à la cascade de Salles-La-Source. Nuit au Clos Marty à Sébrazac.

JOUR 7 – Retour en Bretagne !

Quel budget prévoir pour une semaine ?

TRANSPORTS – Aller-retour depuis Paris en train (35€ en Intercités direct depuis Paris Austerlitz en s’y prenant 2 mois à l’avance) ou en voiture depuis la Bretagne (150€). Location de voiture pour la semaine (200€) ; Essence sur place (50€).

LOGEMENTS – 1 nuit chez Nanou à Cahors (75€) ; 1 nuit grimpe d’arbres à Gourdon (inclus avec l’activité) ; 1 nuit en tente de la Savane aux Lodge du Mas de Nadal à Sauliac-Sur-Célé (100€) ; 1 nuit à l’hôtel Saint-Foy (160€) ; 2 nuits en chambre d’hôtes au Clos Marty à Sébrazac (140€).

ACTIVITES – Visite libre du Gouffre de Padirac (17€); visite guidée des grottes de Lacave (11.5€) ; Grimpe d’arbres & nuit à la belle étoile (120€) ; excursion en gabare à St Cirq Lapopie (13.5€) ; Galerie de Don dédiée à la poterie à Le Fel (gratuit) ; location VTT à Bozouls (15€ la demi-journée) ; visite guidée en montagne en trottinette (25€ pour 3h).

Les visites incontournables dans le Lot

CAHORS – 1ère étape de ce road-trip, au cœur de la vallée du Lot. Pour faire simple, Cahors représente tout ce que nous aimons dans une ville : des ruelles pavées, des hautes maisons aux façades en briques et pans de bois, des arcades et le clou du spectacle… le Pont Valentré, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un seul mot d’ordre ici : flâner ! Nos lieux coups de cœur : la rue Daurade, le pont, la Maison du Patrimoine, la cathédrale, le jardin de la cathédrale juste derrière (passer par une porte de garage rue de la Chantrerie), la Tour Jean XXII et l’hôtel de Roaldès. Pour terminer en beauté, nous avons passé la soirée au restaurant « l’Ô à la Bouche » situé au 51 allée Fénelon, un semi-gastronomique à tomber ! Vous avez le choix entre 3 menus, de 28€ à 45€.

Où dormir à Cahors ? La chambre d’hôtes chez Nanou – 16 rue Saint-Maurice – En plein cœur du centre historique, Nanou nous a accueilli dans sa maison du XVIIème siècle haute de 5 étages. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Nanou a un goût prononcé pour la déco ! Comme nous, elle adore chiner, et le résultat est tout simplement parfait. Nous avons dormi au 4ème étage dans le « boudoir » avec une vue imprenable sur les toits de la ville. A partir de 70€ la nuitée (petit-déjeuner délicieux inclus !). Infos & réservations ici

LE GOUFFRE DE PADIRAC – L’une des curiosités géologiques les plus impressionnantes de France et d’Europe, un incontournable si vous êtes dans le coin ! Le labyrinthe de cavités aux eaux turquoise a été découvert par Edouard-Alfred Martel en 1889. Le voyage débute à 75 mètres de profondeur, au creux d’une immense cavité de 33 mètres de diamètre. La balade se poursuit ensuite à 103 mètres de profondeur, à la conquête des galeries souterraines de calcaire aux formes saugrenues ! Notre moment préféré ? Embarquer à bord d’une barque en écoutant le batelier nous raconter l’incroyable histoire de Padirac sur la rivière plane. Pendant la traversée, il n’y a qu’à écouter le silence absolu en contemplant le lac turquoise et ses impressionnant stalagmites. La dernière partie s’effectue à pied à travers les plus belles salles du Gouffre de Padirac : la salle du Grand Dôme, une véritable cathédrale souterraine de 94 mètres de hauteur. Prévoir 1h30 de visite sur place, réservation obligatoire ici. Tarif : 17€ par adulte. 

ROCAMADOUR – Perché à 120 mètres au-dessus de la rivière, le petit village est connu pour ses nombreux édifices religieux et attire chaque année de nombreux pèlerins. Faute de temps, nous y avons fait escale le temps d’un déjeuner sur les hauteurs de l’Hospitalet, au restaurant l’Estanquet, avec vue sur Rocamadour. Nous avons ensuite dévalé la D32 pour apercevoir le village sous tous ses angles. Chaque année fin septembre, a lieu de 1er rassemblement européen de montgolfières, une bonne excuse pour revenir dans le Lot !

LES GROTTES DE LACAVE – A seulement 9km de Rocamadour, c’est l’une de nos visites préférées dans le Lot ! Découverte en 1905 par Armand Virée, les grottes se situent sous une colline, il faut ainsi gravir 400 mètres via un petit train pour débuter la visite. On découvre ainsi la salle du Chaos où se déroulent de nombreux concerts, mais aussi des siestes géologiques pour s’imprégner du silence de la grotte. La visite se poursuit par 1h30 de balade dans les différentes galeries « miroirs » où les stalagmites se reflètent joliment dans l’eau. Le sentier se termine en beauté dans la salle des merveilles, seulement éclairée par les milliers de lucioles, l’ambiance est unique ! Site labellisé Géoparc Mondial de l’UNESCO, ouvert de mi-février à mi-novembre. Entrée : 11.5€. Infos & réservations ici.

LA GRIMPE D’ARBRE A GOURDON – Non loin de Gourdon, nous avons rejoint Cédric de l’association Au Fil des Cimes qui propose des initiations à la grimpe d’arbres, notamment aux personnes en situation de handicap. Véritable passionné des espaces naturels, cette activité permet d’enseigner et d’éduquer à la préservation des espaces forestiers. Pour se hisser au sommet de l’arbre, on utilise la technique de la corde fixe avec un nœud autobloquant, qui permet de grimper en toute sécurité ! De mon côté j’ai la peur du vide donc je ne suis pas montée très haut, mais Maxime a adoré gravir le sommet et se poser au calme dans un hamac. Il était normalement prévu de dormir dans un hamac dans les arbres à 10 mètres de hauteur, mais comme le temps était quelque peu incertain, nous avons dormi à 1,5 mètres sur une plateforme protégée de la pluie. A partir de 120€ par personne l’initiation et la nuit dans les arbres. Infos & réservations ici

LA VALLEE DU CELE – Accompagnés de Romain de l’association Olterra, nous avons emprunté le chemin de la Pierre Levée depuis le parking du Mas de Nadal à Sauliac-Sur-Célé. Cette randonnée facile de 4 kilomètres (comptez 1h30, pauses photos incluses) mène à un magnifique point de vue sur la Vallée du Célé et ses falaises ocres. On peut ainsi découvrir des maisons troglodytes, les différents ponts reliant les deux rives de la vallée et le château de Géniès. Sur le retour, ne manquez pas le Dolmen de la Pierre Levée, autrefois recouvert d’un tumulus. Contrairement à ce qu’on peut penser, ce n’est pas en Bretagne que l’on peut retrouver le plus de Dolmen, c’est bien dans le Quercy que la concentration de Dolmen est la plus dense avec plus de 600 édifices !

Où dormir dans la Vallée du Célé ?  Aux Lodges du Mas de Nadal – Sauliac-sur-Célé – On en a fait des logements insolites jusqu’ici, mais je crois que celui-ci arrive dans notre Top 3 en France ! Au cœur du Quercy, ce magnifique établissement propose des tentes de Safari meublées et confortables dans le calme absolu de la vallée. Nous avons dormi dans le lodge de 53 m2 « l’aventurier établi », avec une grande terrasse avec vue sur la piscine et la nature environnante. En soirée, nous avons testé le restaurant, à l’image du lieu : inoubliable ! Le chef propose chaque soir 3 entrées, 3 plats (viande, poisson & végé) et 3 desserts dans un cadre authentique africain. Il ne manquait plus que les animaux ! A partir de 100€ la nuitée, infos & réservations ici.

SAINT-CIRQ LAPOPIE – Élu village préféré des Français en 2012, Saint-Cirq-Lapopie culmine à 100 mètres au-dessus la rivière du Lot. Son bourg médiéval a conservé l’intégralité de ses 13 monuments historiques comme l’église fortifiée, l’ancien hôpital, la grotte du Moulin et de nombreuses maisons datant du 13ème au 15ème siècles. Comme c’est agréable de flâner à travers les ruelles pittoresques pavées où règne une ambiance de village d’artistes !  Nous avons déjeuné chez le Cantou, au cœur du centre historique, on a adoré cette table riche en arômes et en saveurs, pensez à réserver ! Pour un autre point de vue sur Saint-Cirq-Lapopie, partez en excursion à bord d’une gabare électrique, qui longe d’abord le magnifique chemin du halage avant d’arriver au rocher où se dresse le village. 13.5€ l’excursion d’une heure, réservation obligatoire. Infos & réservations ici.

FIGEAC – On a terminé cette escapade dans le Lot en beauté, avec notre ville favorite du séjour : Figeac, surnommée « la perle du Célé ». Vous êtes d’ailleurs nombreux à nous avoir dit « si tu as aimé Cahors, tu vas adorer Figeac », Bingo ! Le réel conseil pour bien visiter le Centre Historique Médiéval de Figeac finalement, c’est de s’y perdre. Chaque recoin, chaque maison, chaque place est à chaque fois une belle surprise. Quelques ruelles coups de cœur :  la place Carnot, la vue depuis l’église de Notre-Dame-du-Puy de Figeac, la rue Caviale, la rue Ortabadial ou encore la place Champollion. On termine cette belle visite avec la meilleure adresse de notre séjour : « La Racine et la Moelle » (6 rue du consulat). Michael est Irlandais et Julie est parisienne, ensemble, ils ont décidé de quitter leur vie parisienne pour s’installer à Figeac. Talents Gault et Millau 2017, chaque plat est un délice, à la découverte de saveurs inédites, en harmonie parfaite avec le vin choisi par Michael. Très agréable de déjeuner ici, avec des personnes passionnées. Très bon rapport qualité/prix. Réservation obligatoire !

Les visites incontournables dans l’Aveyron

CONQUES – Étape incontournable sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, Conques est classée parmi les plus beaux villages de France. On dit que le village détient son nom car il a la forme d’une coquille, au cœur d’un écrin de verdure. L’abbatiale Sainte-Foy, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO est particulièrement intéressante en raison de ses vitraux signés Pierre Soulages, le célèbre artiste-peintre originaire de Rodez. En période estivales, les frères de l’abbatiale organisent de nombreux concerts l’après-midi et en soirée. On retrouve ici le Trésor de la « majesté » de Sainte-Foy, qui date entre le IXème et Xème siècle. Conques c’est aussi un charmant village médiéval aux maisons anciennes multiples où se cachent de nombreux artisans et brocanteurs. Au Sunset, n’hésitez pas à descendre jusqu’au point de vue « Le Bancarel », situé à côté de la petite chapelle afin de profiter de la belle lumière sur le village.

Où dormir à Conques ?  L’hôtel-restaurant Sainte-Foy – Situé dans une demeure de caractère du 18ème siècle, c’est un établissement traditionnel dans le centre de Conques. Une belle occasion de s’endormir face à l’abbatiale et contempler les vitraux illuminés en soirée. Infos & réservations ici.

ENTRAYGUES-SUR-TRUYERE & LE FEL – Véritable cité pittoresque, difficile de ne pas craquer pour ce village entre deux eaux : la Truyère et le Lot. On peut y observer un charmant château, un pont gothique ou encore de magnifiques maisons et devantures vintage. La prochaine fois, nous ferons une petite balade en canoë-kayak, le spot est très réputé, tout comme ses nombreux sentiers balisés. Sur les hauteurs de Entraygues-sur-Truyère, nous avons visité la Galerie du Don, mondialement connue et dédiée à la poterie contemporaine. Un peu plus haut encore, le minuscule village Le Fel offre de sublimes points de vue sur le Lot à travers ses vignobles AOC.

ESTAING – Également classé l’un des plus beaux villages de France, il est sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Si son nom vous dit quelque chose, c’est que l’histoire de cette commune est étroitement liée à la famille de notre ancien Président de la République : Valéry Giscard d’Estaing. Les lieux à ne pas manquer : le château d’Estaing, l’ancien collège, l’église et ses reliques de Saint-Fleuret ou encore l’hôtel Cayron. Pour diner, « Chez Mon Père » (20 rue François d’Estaing) est un superbe restaurant style vintage où l’on se sent « comme à la maison ».

Où dormir à Estaing ? La Chambre d’hôtes Le Clos Marty – Un endroit qui nous ressemble ! Christelle, son mari & leurs 4 enfants ont quitté leur Normandie natale pour s’installer dans l’Aveyron. Ils ont acheté un corps de ferme en ruine et l’on entièrement rénové de A à Z en seulement 8 mois. Christelle a décoré les chambres avec beaucoup de goût en gardant des éléments d’origines. L’établissement compte 4 chambres et on se sent vraiment chez soi, avec en prime, un bon petit-déjeuner maison avec les clafoutis et gâteaux de Christelle. Une belle adresse à retenir, à seulement 5 minutes d’Estaing et 15 minutes de la cascade de Muret-le-Château ! Infos & réservations ici.

LA CASCADE DE MURET-LE-CHATEAU – Avec Maxime, nous sommes tous les deux d’accord pour dire que c’est sans doute notre plus beau moment dans l’Aveyron. Lorsque nous sommes arrivés à notre chambre d’hôtes Le Clos Marty, Maxime a demandé à Christelle, notre hôte, son spot préféré dans les environs. 10 minutes plus tard, nous étions sur la route de Muret-le-Château pour découvrir cette merveilleuse cascade au départ du parking de la Thieule, accessible en seulement 5 minutes à pied. Nichée aux portes d’une vallée étroite et luxuriante, nous sommes tombés sous le charme de cette cascade aux airs guadeloupéens. En fin de journée, nous étions seuls !

BOZOULS – Site géologique unique au monde, la ville de Bozouls est construite autour d’un canyon de 100 mètres de profondeur et 400 mètres de diamètre, en forme de fer à cheval. Ce cirque naturel se visite à pied ou en vélo, pour découvrir la riche faune et flore du « trou » de Bozouls. Il existe 3 sentiers : P1, P2 et P3. Nous avons loué des VTT à l’office de tourisme (15€ la matinée) et nous avons emprunté le circuit P3… Un moment inoubliable ! 

DU CAYROL A ESPALION EN TROTINETTE DE MONTAGNE – Pierre-Yves nous a initié à la trottinette de montagne sur les hauteurs du Cayrol en passant par différents spots photos sur Espalion, la Vallée du Lot, la colline de Vermus, le château de Calmont. Convient aussi bien pour les petits et grands ! On a beaucoup aimé cette activité, ça change vraiment ! Il intervient également sur Entraygues-sur-Truyère. A partir de 25€ par adulte. Infos & réservations ici.  

LA CASCADE DE SALLES-LA-SOURCE – Notre dernière étape qui n’était pas prévue ! Cette cascade est vraiment surprenante car elle est en plein cœur d’un petit village et chute d’une falaise sur 3 étages pour terminer dans une eau turquoise. Magnifique !

Les autres idées d'escapades dans l'Aveyron :  les villages de St Côme d’Olt, Ste Eulalie d’Olt et St Geniez d’Olt avec le magnifique lac de Castelnau de Mandailles. Pour plus d'infos sur cette partie de l'Aveyron, cliquez ici !

Séjour en collaboration avec le Comité Régional du Tourisme Occitanie, les départements du Lot & de l’Aveyron.

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Road-Trip de 12 jours en Suisse : itinéraire & budget

La Suisse est un petit pays de 26 cantons aux grandes ressources naturelles. Le relief suisse se découpe en trois grands espaces géographiques : le Jura, le Plateau et les Alpes. On y compte plus de 1 500 lacs et 140 glaciers

Home Tour : Notre chambre

Bienvenue dans ce premier article dédié à notre appartement, notre « Nordic Home » que nous aimons tant. Pour ceux qui n’ont pas suivi notre petite histoire, nous étions à la recherche d’une maison depuis 2 ans,

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…