2 semaines au Japon : Nara, Osaka, Hiroshima, Miyajima & Nikko

Lors de nos deux semaines au Japon, nous avons posé nos bagages à Tokyo pendant 4 jours et 3 jours à Kyoto. Voici une petite idée de nos autres expéditions à travers le Japon ! Pour relire notre itinéraire de 2 semaines au Japon, c’est par ici ! N’hésitez pas à nous contacter sur les réseaux sociaux ou ailleurs pour plus d’informations sur notre séjour.

Résumé de notre séjour au Japon!!

Nara

Accès – A 45 minutes en train JR depuis Kyoto, inclus avec le JR Pass.

Où dormir à Nara ? – Chez Oyo Hotel Nara No Amori, un ryokan traditionnel, à deux pas du parc pour visiter les temples et partir à la rencontre des daims ! A partir de 50€ la nuitée. Infos & réservations ici.

Première capitale permanente du Japon entre 710 et 784, elle est principalement connue pour son parc peuplé de centaines de daims. 8 de ses 13 temples sont inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous y avons passé une jolie demi-journée. Démarez la visite par le superbe temple Kofuku-Ji avant d’atteindre la pagode de 5 étages, la deuxième plus haute du pays ! C’est à l’entrée du par Nara-Koen que vous entrerez dans le paradis des daims. Ils sont magnifiques et cherchent les caresses, n’oubliez pas que ce sont des animaux sauvages qu’il faut respecter. Nous avons vu des enfants se prendre un coup de sabot car trop insistant auprès de certains daims. N’oubliez pas de les saluer en s’inclinant doucement, ils vous répondront en retour ! En continuant vers la gauche, vous découvrirez le temple Todai-Ji et son imposant Bouddha, édifié par l’empereur Shomu. Enfin, faite une halte à Isui-En, un très beau jardin japonais. 

Osaka

Accès – A 45 minutes en train JR depuis Osaka puis 15 minutes de Kyoto en Shinkansen.

Où dormir à Osaka ? – Chez Residential Hotel Hare Kuromon, un logement traditionnel japonais, idéalement situé au coeur d’Osaka, à 500 mètres du parc Nipponbashi. A partir de 60€ la nuitée. Infos & réservations ici.

Petite halte improvisée à Osaka, juste pour voir le château ! A l’arrivée à Osaka Station, il faut prendre le métro JR ligne Osaka Loop Line jusqu’à l’arrêt Osakajokoen. Il faut ensuite marcher 10 minutes avant d’apercevoir la silhouette du château d’Osaka, entouré de douves. La première version date de 1583 et la dernière de 1997. Le côté pour accéder dans l’enceinte du château n’est pas très joli, n’hésitez pas à faire le tour et prendre un petit chemin jusqu’au pont Gokurakubashi. Le parc environnant est aussi à ne pas manquer. Nous avons beaucoup aimé l’ambiance d’Osaka, la prochaine fois, nous y passerons un peu plus de temps.

Hiroshima

Accès – 2h10 en Shinkansen depuis Kyoto.

La ville n’est pas particulièrement accueillante et quelque peu terne, mais s’il y a bien une chose à voir, pour son histoire, c’est le dôme Genkaku, surnommé le dôme A. Le 6 août 1945 à 8h15, Hiroshima fût la première ville japonaise frappée par la bombe atomique, détruisant entièrement la ville et tuant plus de 250 000 personnes. Cet édifice est le seul à avoir partiellement survécu à la catastrophe. Les japonais ont décidé de le garder comme lieu de recueillement et de souvenir. C’est très touchant de venir ici. Si vous avez le temps, le musée de la paix est incontournable.

L’île de Miyajima

Accès – 35 minutes en train JR depuis Hiroshima puis 10 minutes en ferry.

Où dormir à Miyajima ? – Chez Sakuraya, où nous avons passé une superbe nuit en face de la mer. Séjourner une nuit à Miyajima est une super expérience pour l’atmosphère particulière de l’île sacrée. Infos & réservations ici.

Officiellement, il s’agit de l’île d’Itsuku-shima, située au large d’Hiroshima. L’île à la réputation d’être dans le top 3 des plus beaux endroits au Japon, pour sa vue à marée haute et à marée basse sur l’imposant torii vermeille, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour atteindre le point culminant de Miyajima, il faut marcher jusqu’à la gare de téléphérique en passant par un superbe pont japonais avant de s’envoler pendant 15 minutes jusqu’au Mont Misen (prix : 1800 yens aller-retour). Par temps dégagé, vous pouvez observer Hiroshima et ses îles environnantes. Cela mérite le coup d’œil ! Nous vous conseillons d’y séjourner une nuit, pour l’ambiance, dans le calme et la sérénité, entourés de daims ! Nous avons beaucoup apprécié se lever à 5h du matin pour se promener aux alentours.

Nikko

Accès – 50 minutes en Shinkansen de Tokyo à Utsunomiya puis 50 minutes jusqu’à Nikko en train JR local.

Où dormir à Nikko ? – Nous avons séjourné 2 nuits chez Nikko Guesthouse Sumica, où nous avons dormi sur des futons typiquement japonais. L’établissement a un cachet particulier, tout en bois (le parquet qui craque !). Accès aux supermarchés & restaurants à pied. Infos & réservations ici.

Nous sommes restés deux jours à Nikko et deux nuits, mais nous pensons qu’une nuit et une journée suffisent à se donner un bel aperçu de Nikko. Il y a une partie que nous avons beaucoup aimé mais il y a une ambiance un peu étrange qu’on ne sait expliquer… Déjà, tout est payant et plutôt onéreux, et il y a un petit côté marketing (hors sanctuaire Tosho-Gu) qui nous a quelque peu déçu. Les paysages restent à couper le souffle !  Le sanctuaire Tosho-Gu a été construit en 1617 par Tokugawa Hidetada pour son père, Tokugawa Leyasu. Vous verrez que le sanctuaire n’a rien à voir avec ce que vous avez l’habitude d’observer au Japon. En effet, ce temple très coloré, composé d’une pagode, est chargé de décorations en feuilles d’or, au milieu d’une forêt. Les autres temples de Nikko à ne pas manquer : le temple Futarasan, le temple Rinnoji & le temple Taiyuinbyo. Il faut au moins prévoir une demi-journée pour bien visiter les temples. Ne manquez pas également de passer par le pont mythique de Shinkyo qui traverse la rivière Daiya. Ce pont rouge vif, & laqué vermillon est très joli à prendre en photo ! Ce passage est historique, puisque seul l’empereur pouvait traverser ce pont. Sachez que la traversée du pont est aujourd’hui payante, mais il est très beau à photographier de loin !

Nous avons ensuite emprunté le bus touristique (2000 yens par personne – 45 minutes de trajet) jusqu’à la chute de Kegon, haute de 97 mètres ! Il y a un premier point de vue (gratuit) en hauteur et un second (payant : 550 yens) qui donne accès à un ascenseur qui mène au pied de la cascade. A faire ! A 10 minutes à pied se trouve le lac Chuzenji, au panorama exceptionnel !

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Weekend bien-être dans la Drôme Provençale

Après notre gros road-trip entre le Val de Loire et la Suisse, rien de mieux que de terminer en beauté par un weekend bien-être dans la Drôme Provençale. J’ai quelques vagues souvenirs de Saint-Paul-Trois-Châteaux que

Jura – 7 spots à ne pas manquer

En août dernier, nous sommes partis en tournage avec Volvo afin de dénicher des petites pépites cachées pour une vidéo dédiée à 3 spots dans les montagnes du Jura, à bord de leur magnifique véhicule.

4 jours à Rennes & ses alentours

Cet article sera régulièrement mis-à-jour (dernière MAJ : 2 septembre 2020) Bienvenue chez nous, à Rennes ! Nous sommes très heureux de vous faire découvrir notre ville, où Maxime est né et qui a fait de moi

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…