2 semaines en Suède en été : la côte Böhulsan & la Dalécarlie

Vous le savez, nous sommes complétement accros aux pays nordiques depuis des années ! C’était donc une évidence pour le premier voyage à l’étranger de James de choisir un pays du nord. On a d’abord pensé à la Norvège en voulant repartir aux Iles Lofoten, mais 2 vols + 1 bateau pour une 1ère fois avec un bébé de 3 mois, c’était un peu trop selon nous. Nous avons donc décidé de partir en Suède et de refaire l’itinéraire incroyable que j’ai concocté pour notre séjour en hiver en janvier 2021. Il combine à la fois les villages côtiers fleuris et colorés, la montagne, les lacs, la rencontre avec des animaux. On ne regrette absolument pas notre choix, c’était un séjour incroyable ! Ce qui nous plait en Suède ? Les paysages, le calme, la fraîcheur, l’art de vivre, le respect, la sécurité, la gentillesse des locaux ! Retour sur ce fabuleux voyage de 14 jours à travers la côté Bohülsan et la Dalécarlie.

Quelle est la meilleure période pour visiter la Suède ?

C’est notre 4ème voyage en Suède, on a eu la chance d’expérimenter différentes saisons (sauf le printemps). On a beaucoup aimé les saisons très marquées comme l’été et l’hiver. Impossible de choisir quelle est la meilleure saison, car les paysages sont totalement différents sous la neige que sous le soleil et surtout, on ne fait pas les mêmes choses ! En hiver, nous sommes partis 3 semaines au mois de janvier (pour relire notre article, c’est par ici). Nous avons eu des températures entre -5 degrés (sur la côte Bohülsan) à -24 degrés en Dalécarlie. Comme ce n’est pas le grand nord, vous avez quand même un peu d’heures d’ensoleillement de 8h à 17h généralement. C’était tout simplement féerique, on a trouvé ça plus magique que notre expérience en Laponie par exemple. En été, on a adoré voir la nature éveillée, les villages fleuris, avoir la possibilité de faire un peu de randonnée, pique-niquer tous les jours au bord d’un lac et apprécier des températures estivales idéales aux alentours de 25 degrés. En 14 jours au mois d’août, nous avons eu une journée grise et même pas de pluie ! Les journées sont longues à cette période, de 6h à 21h/22h.

Comment se rendre en Suède ?

Comme d’habitude, nous avons comparé le prix des vols sur le comparateur Liligo.com ! Nous sommes donc partis en vol direct de Paris CDG à Göteborg à l’aller (1h30 de vol) puis de Stockholm à Paris CDG (2h15 de vol). C’est ce qui nous semble le plus pratique pour éviter de revenir sur nos pas et de faire moins de kilomètres. Par contre cela implique de payer un peu plus cher la location de voiture car il y a des frais d’abandon (150€ dans notre cas au mois d’août). Vous avez sinon l’option de venir en voiture (mes parents l’ont fait il y a quelques années) ou encore en train en passant par Copenhague puis Malmö.

Vous cherchez à laisser votre voiture en toute sécurité à l'aéroport lors de votre voyage ? Nous avons testé à plusieurs reprises OnePark et avons garé notre voiture dans un hôtel (souvent le Pullman et l'Ibis) le temps de notre séjour. On recommande à 100% !

Comment se déplacer en Suède en été ?

Nous avons loué une voiture pour cet itinéraire, quasiment obligatoire selon nous pour découvrir des spots en pleine nature, hors des sentiers battus. Néanmoins, il est possible de ne pas louer de voiture si vous restez dans les grandes villes comme Stockholm, Göteborg et leurs alentours. Nous nous sommes pris à la dernière minute pour réserver la voiture et il n’y avait pas beaucoup de choix dans le cas d’un retrait à Göteborg et de rendre la voiture à Stockholm. Nous sommes passés par Hertz et nous avons loué un Volvo XC40 hybride rechargeable. C’était vraiment idéal car il y a beaucoup de bornes rechargeables, dans tous les logements que nous avons loué c’était le cas et sans frais supplémentaire. Ce modèle était vraiment idéal pour embarquer le lit bébé, 1 grande valise, 1 petite valise et le siège auto. Concernant les limitations de vitesse, elles sont similaires à la France, attention de bien les respecter, les contrôles sont fréquents. Les routes sont gratuites à travers le pays, il faut simplement payer le périphérique de Stockholm et Göteborg, le prix change tous les jours et est automatiquement débité sur votre location (dans notre cas : 90 centimes pour chaque périph). Pour se garer, le stationnement est payant l’été sur la côte, tout se fait via l’application « EasyPark », n’hésitez pas à l’installer avant votre départ ! Pour l’essence, les prix sont relativement similaires à la France. N’hésitez pas à consulter notre article de la Suède en hiver pour la conduite, qui est un peu plus spécifique.
Que mettre dans sa valise pour visiter la Suède en été ?

Clairement, on a été un peu pessimistes sur le temps après la Norvège et l’Islande l’année dernière du coup, on a embarqué manteau, gros pulls, chaussures fermées. Finalement, on s’est un peu encombrés pour rien, car on a eu que du temps ensoleillé, c’est l’avantage du sud de la Suède et surtout moins pluvieux que la Norvège et l’Islande. Je vous conseille de prendre un peu des deux pour un mois d’août, car il peut faire frais le soir. Sinon, prenez un anti-moustique, il y en a pas mal à cette saison (on en a eu beaucoup vers Idre).

La Suède avec un bébé, notre ressenti & nos conseils

C’était notre tout 1er voyage avec James à l’étranger, baptême de l’air, nouvelles habitudes en voyage… Pour rappel, il avait tout juste 3 mois lors de notre départ. On avait un peu peur que ça chamboule tout, de ne rien pouvoir faire et finalement, on a découvert une autre manière de voyager et c’est que du positif. Notre rythme est certes différent car nous visitons moins de spots, on fait de plus petites journées que lorsque nous étions que tous les deux, mais nous avons beaucoup plus apprécié finalement. Nous avons pris le temps à chaque fois de nous imprégner des lieux, des logements aussi et tout le monde y a trouvé son petit bonheur. A aucun moment nous avons été frustrés « de ne pas voir assez de choses » et James n’a pas eu l’air perturbé. Il avait quelques repères comme son lit bébé nomade où il a l’habitude de dormir, son cosy et toujours énormément d’amour et d’attention de ses parents. Et finalement, ne serait-ce pas la clé d’un beau voyage en famille ?

L’AVION AVEC UN BÉBÉ DE 3 MOIS – Comme je n’allaite pas, j’ai pris son lait en soute et en cabine du lait (j’ai prévu la boite de 800g) et 2L d’eau (on sait jamais s’ils perdent la valise en arrivant ou en cas de retard). Je n’ai eu aucun souci à la sécurité au départ de Paris pour passer avec le lait et l’eau par contre en rentrant, à l’aéroport de Stockholm, ils m’ont demandé de vider l’eau des biberons et la bouteille d’eau. J’ai refusé prétextant que c’était un lait « spécial » pour son transit et ils ont finalement accepté que je garde 2 biberons d’eau. On a la poussette Yoyo2 donc on peut la prendre avec nous dans l’avion. On doit juste la replier au moment de la sécurité. Côté logistique pour le passage de la sécurité, je m’occupais de James et de sortir ses biberons d’eau + bouteille d’eau et Maxime gérait les appareils électroniques. Pour le vol, on a demandé à la pédiatre quelques conseils avant de partir et elle nous a simplement conseillé de le faire téter une tétine ou biberon au décollage et à l’atterrissage pour éviter le mal aux oreilles. Aussi, ça peut sembler idiot, mais d’expliquer ce qui est en train de se passer à votre bébé : l’environnement, le fait de décoller, de l’attacher, d’atterrir et où nous allons partir. Je ne sais pas si c’est utile, mais dans notre cas, il est très attentif à ma voix quand il y a du monde et je pense que ça a un côté rassurant pour lui. James a seulement pleuré quelques minutes avant de décoller (la faim qui commençait à le titiller), je sentais déjà le regard des autres passagers, mais j’ai décidé de me focaliser uniquement sur lui et de me détendre. Je suis certaine qu’en stressant ça n’arrange pas les choses, le baby ressent tout ! Et puis les autres passagers sont adultes, ils peuvent bien faire preuve d’un peu de patience, c’est le minimum ! La priorité, c’est votre bébé, pas les autres. Malheureusement, s’il a mal aux oreilles, il n’y a rien à faire.

NOTRE ÉQUIPEMENT BÉBÉ POUR CE VOYAGE – La poussette Yoyo2, le lit parapluie nomade ultra léger Vertbaudet, son siège auto Stokke, plaid, chancelière, 3 biberons, 10 bodys, 1 pull, 1 gilet, quelques tenues, chaussons, chaussette, turbulette, chapeau de soleil, bonnet, 3 pyjamas en velours, 3 pyjamas d’été, jeux du kit Lovevery, porte bébé Limas de chez Stokke.

POUSSETTE OU PORTE-BÉBÉ ? – Je trouve que c’est utile d’avoir les deux, mais si vous devez en privilégier l’un plus que l’autre, je dirais le porte-bébé. Certaines randonnées ne sont pas accessibles en poussette.

ALIMENTATION BÉBÉ EN SUÈDE – Pour avoir fait le tour de pas mal de supermarchés en Suède, le moins que l’on puisse dire, c’est que les rayons bébés même dans le plus petit des supermarchés est bien achalandé. Il a beaucoup de gourdes sucrés / salées vendues à l’unité et les compo sont tops. Côté couches, c’est surtout des grands formats que l’on retrouve.

Est-ce utile de s’assurer pour visiter la Suède ?

On ne le répétera jamais assez mais il est primordial de s’assurer avant de partir en voyage et cela, même en Europe ! Nous passons par Chapka depuis 5 ans maintenant et pour avoir vécu une hospitalisation (coûts s’élevant à 1900€ pour des examens de routine en Suisse) et le décès d’un proche nous contraignant à annuler notre voyage, l’assurance est indispensable, d’autant plus avec un enfant. On y pense pas quand tout va bien mais on est bien contents d’y avoir souscrit quand on a un pépin. Profitez de -5% sur votre assurance voyage en cliquant ici.

Itinéraire pour 14 jours en Suède

JOUR 1 – Vol à 20h depuis Paris avec Air France (trouvé au meilleur prix sur Liligo.com), arrivée à 22h05 à Göteborg. Récupération de la voiture (trouvé au meilleur prix sur Liligo.com). Nuit au Landvetter Airport Hotel.

JOUR 2 – Départ de l’hôtel de l’aéroport. Arrêt au café de Sundsby Säteri (50 minutes de route). Route vers Nösund et pique-nique sur place (30 minutes de route). Après-midi à Mollösund, Strana à Hälleviksstrand et Stocken. Route vers Smögen (1h20). Nuit à Smögen chez « Rösholmens Havsboende ».

JOUR 3 – Matinée à Smögen. Après-midi à Heerstrand à Radalen Hamn (25 minutes de route) puis fin de journée à Fjällbacka (15 minutes). Nuit à Smögen chez « Rösholmens Havsboende ».

JOUR 4 – Journée sur l’île de Bohus Malmön. Sunset et nuit à Smögen chez « Rösholmens Havsboende ».

Options si vous avez le temps sur la Côte Böhulsan : Vallevik Badplats, Fiskebäckskil, Grundsund, Hamburgsund, Hunnesbostrand, Ramsvik, Björholmen Marina, Stranflickornas, Lysekil, Strömstad, phare d’Hallö (au large de Smögen). 

JOUR 5 – Route vers le nord (4h30 de route). Stromstad. Nuit en à Likenäs.

JOUR 6 – Route vers Fulufjället National Park en passant par la Norvège pour quelques spots photos (2h30 de route). Petite randonnée (1h aller-retour) jusqu’à la cascade Njupeskär. Route vers Idre (40 minutes). Sunset et nuit à Idre en Airbnb.

JOUR 7 – Matinée à Renbiten (Grövelsjön) pour rencontrer les rennes et faire une petite balade en forêt et voir la petite cascade. Passage par la frontière norvégienne pour la vue sur les forêts et tenter de trouver des rennes. Route vers Foskros Fjällby puis Klingforsen. Nuit à Idre en Airbnb.

JOUR 8 – Passage par Bergevägen (belle vue au croisement pour la vue plongeante) puis The Magic Road (phénomène naturel, la voiture roule toute seule !). Randonnée de 1,5 km à Lillnipen. Balade dans les environs de Lillnipen pour rencontrer les rennes sauvages ! Nuit à Idre en Airbnb.

JOUR 9 – Route vers Orsa (2h) avec plusieurs arrêts : Lac Hösthan, Bunkris Brandtorn, Alvdalen. Passage par Fryksas Summer Farm à Orsa puis balade à Orsa Grönklitt. Sunset au lac Ö Radsjön. Nuit à Orsa en Airbnb.

JOUR 10 – Balade à Storstupet et Helvetesfallet (spots non accessible avec un bébé). Nuit chez « The Mangevie » à Furudal.

JOUR 11 – Route vers Rättvik et balade sur le long ponton (50 minutes de route). Route vers Falun en passant par différents spots photos magnifiques : Ingels Garage (voitures vintage), Bingsjö (station essence vintage et cadre superbe), village de Lingvägen et son église, le lac Svärdsjö, balade à Sundborn. Nuit chez Backes Lillstuga à Borlänge.

JOUR 12 – Visite de Rosasen Utsikstorn à Milsbo (phare rouge avec vue sur les lacs et forêts) puis balade au superbe canyon bleu Östra Silvberg. Si vous avez les temps : mine de Falun, centre historique de Falun, Svedens Gard, Floating Bridge à Gagnef, Jätturn Naturreservat pour accès à un lac et magnifique canyon, ville d’Avesta ou encore la ferme-restaurant « Erik Larsgarden ». Nuit chez Backes Lillstuga à Borlänge.

JOUR 13 – Route vers Stockholm (2h45) puis balade à Gamla Stan, le centre historique de la ville. Si vous avez le temps, balade à Djurgaden. Nuit à l’hôtel Sven Vintappare à Stockholm.

JOUR 14 – Retour en France.

Budget pour 14 jours en Suède en été

Bien que la Suède fasse partie de l’Union Européenne, son unité monétaire est la couronne suédoise. Plutôt facile de faire le calcul puisque 10 couronnes suédoise = 1€ (environ). Comme la plupart des pays nordiques, ce qui pèse réellement dans la balance, ce sont les repas au restaurant. Nous vous conseillons donc, dans la mesure du possible, de prendre des logements avec cuisine. Pensez à ramener vos récipients et couverts pour vous préparer des pique-nique ! Notez également que ce budget est en plein mois d’août, que les tarifs varient selon la saison évidemment, vous pouvez diviser par deux le billet d’avion hors saison !

TRANSPORTS – Avion via Liligo (510€ aller Paris – Göteborg / retour Stockholm – Paris par personne) ; location de voiture pendant 2 semaines avec Liligo (800€) ; essence (230€).

LOGEMENTS – 1 nuit à Landvetter Airport Hotel à Göteborg (150€) ; 3 nuits en Aparthotel « Rösholmens Havsboende » à Smögen (450€) ; 1 nuit chez « Mörbacka Gard » à Likenäs (140€), 3 nuits en Airbnb à Idre (135€) ; 1 nuit en Airbnb à Orsa, 1 nuit chez « The Mangevie » à Furudal ; 2 nuits chez « Backes Lillstuga » à Borlänge (200€) ; 1 nuit à l’hôtel Sven Vintappare à Stockholm (140€).

REPAS – 300€ de courses pour deux.

ACTIVITÉS – Nous n’avons pas payé d’activités pour ce séjour, la nature suffit à elle-même 

Notre périple en détails – La Côte Böhulsan

NÖSUND – Un charmant village qui nous a fait tellement craquer que nous l’avons visité en 2019, en 2021 et cette année ! Il n’y a pas beaucoup à visiter en soi, mais il y a une belle balade à faire au bord de l’eau, au creux de ce mini-fjord. Une fois sur le petit ponton de bois, laissez-vous guider pendant 15 minutes jusqu’aux plongeoirs. Il y a de très beaux spots photos !

MOLLÖSUND – Dans la série des coups de cœur, Mollösund n’est pas mal non plus et ça, par tous les temps ! On l’a adoré sous la neige, mais alors en été, c’est quelque chose ! On a découvert un mini Wisteria Lane avec ses allées fleuries, ses maisons colorées et son petit moulin. On peut facilement y rester quelques heures à se perdre dans ses étroites ruelles aux fenêtres décorées. Autant en hiver, c’est très calme, mais en été c’est vivant, il y a pas mal de petits commerces comme un antiquaire très canon, glaciers, bars. Je pense que la prochaine fois, on séjournera dans le village en été, c’est super sympa et ça donne un véritable esprit de vacances à taille humaine.

SMÖGEN – Vous le savez sûrement, mais Smögen occupe une place très importante pour moi, mon papa aimait tellement cet endroit. Nous sommes littéralement tombés amoureux de Smögen il y a quelques années et le maître-mot ici : se perdre ! Promis, vous allez revenir avec des étoiles dans les yeux ! Il y a d’abord le port et ses petites cabanes colorées au pied d’une falaise. Il est même possible de vous balader sur les hauteurs, pour cela, rendez-vous sur Brunnsgatan. Il y a également une belle promenade près des cabanes qui s’appelle « Friluftsled Kleven », qui vous emmène au creux d’un petit canyon de granit rose et qui mène jusqu’à un joli phare au loin. Derrière le port, il y a de jolies maisons victoriennes qui méritent qu’on s’y attarde. Enfin, rendez-vous sur Läskärsgatan, à l’entrée du village pour un magnifique point de vue sur un ponton de bois et les cabines rouges et la mer en toile de fond. La prochaine fois, nous partirons à la découverte de Vallevik Badplats, un autre sentier dans les rochers, toujours à deux pas du port ainsi que la petite île où se trouve le phare d’Hällo (un peu difficile avec le baby cette année !).

HEERSTRAND – On vous conseille le superbe sentier de Radalens Hamn, qui est aussi appelé Heestrand Radalen. On commence par se garer sur Hasvägen et on a suivi le chemin puis une fois face à la mer, nous avons tourné à droite. Il y a un peu de crapahutage sur les rochers pour avoir la vue sur le village de pêcheurs aux maisons flottantes. On s’est ensuite baladés au cœur du petit village, le sentier est top ! Une petite pépite cachée où nous étions seuls au monde, hiver comme été !

BOHUS MALMÖN – Notre découverte de l’année ! C’est la toute première fois que nous venons ici. Comptez 15 minutes en voiture depuis Smögen pour rejoindre Roparebacken et embarquer pour 6 minutes jusqu’à l’île de Bohus Malmön. La traversée est gratuite si vous venez en piéton et si vous êtes en voiture, ils prennent en photo votre plaque à l’entrée et cela l’envoi directement au loueur de voiture (mais ce n’est pas très cher). Si vous souhaitez faire le tour de l’île à pied, comptez environ 5h en prenant votre temps (boucle de 10km). De notre côté, nous sommes venus en voiture. Nous nous sommes ensuite garés sur Vegagatan et nous avons marché jusqu’à la presqu’île de Kalven. Il y a un petit ponton qui vous mène ensuite jusqu’au phare, le cadre est tout simplement sublime ! Je vous conseille ensuite de faire une petite baignade à Kyrkogardsviken, un magnifique petit paradis pour la baignade, l’eau est translucide.

FJÄLLBACKA – Si le nom de ce village vous dit quelque chose, c’est peut-être grâce aux romans de Camilla Läckberg ! On a d’ailleurs discuté via Instagram la dernière fois, car j’ai tendance à souvent la mentionner quand nous sommes en Suède, elle est adorable ! Fjällbacka, c’était aussi le lieu de vacances préféré d’Ingrid Bergman, figure hollywoodienne suédoise ! Il y a beaucoup à explorer ici : escalader sur les hauteurs de la ville pour une promenade aérienne (empruntez l’escalier sur Brandgatan), se balader le long du port (Norra Hamnagatan jusqu’à la ruelle Badhusgatan), découvrir le village de pêcheurs (sur la route 163 vers le golf puis tourner sur Fyrmästaregatan) et faire les boutiques (ma préférée : Tang).

Les autres spots que nous avons déjà fait dans le passé à ne pas manquer

MARSTRAND – La porte d’entrée de la Côté Böhuslan, à seulement 30 minutes du centre-ville de Göteborg. Pour atteindre la petite île, il faut emprunter un petit bateau pendant 5 minutes depuis « Ringskär » (3€ aller/retour, pas besoin de prendre la voiture). Nous avons fait le tour de l’île à pied en 1h en passant par ses étendues de rochers, les magnifiques maisons, la forêt de Näckrosdammen, une grotte et le fort de Carlsten. L’été, il doit y avoir une belle ambiance !

PILANE & SKÄRHAMN – Situé sur l’île de Tjorn, c’est peut-être la partie de Böhulsan la moins intéressante. Néanmoins, il y a quand même le parc de sculptures Pilane, un musée à ciel ouvert qui mérite le détour ainsi que le petit village côtier de Skärhamn.

STOCKEN – Magnifique village de pêcheurs entourés de nombreux îlots, à quelques kilomètres avant Mollosünd. Il y a souvent des cygnes qui flânent ici.

FISKEBÄCKSKIL – Fiskebäckskil nous a charmé pour son moulin qui surplombe la bourgade, le meilleur spot pour photographier l’ensemble, c’est juste en face, à Östersidan.

GRUNDSUND – Il règne ici une atmosphère romantique qui nous a fait penser à un mini-Venise Suédois. Pour explorer ce village piétonnier, garez-vous au ICA Nära puis traversez le pont sur Lönndalsvägen et longez les petites cabanes sur le ponton. Coup de foudre assuré !

HAVSTENSSUND – Garez-vous au parking au croisement entre Lökholmsvägen et Havstensvägen puis marchez jusqu’au croisement entre Tvärgatan / Sjövägën puis suivez le panneau « Malarklova », passez au milieu des rochers et commencez votre (courte) ascension sur les hauteurs d’Havstenssund ! Le paysage est assez saisissant, on peut voir en premier plan le village et les nombreux îlots en toile de fond. 

Où dormir sur la Côte Böhulsan ?
RÖSHOLMENS HAVSBOENDE - La meilleure option aux portes de Smögen ! Des appartements spacieux dont certains ont vue sur mer. A partir de 150€ la nuitée.
VILLA EVALOTTA - Petit paradis cet endroit, en plein centre de Fjällbacka. On peut ainsi profiter d'une vue panoramique depuis le balcon sur le village, un bonheur de se réveiller dans une ambiance si unique !  Ce B&B cosy propose des chambres avec une cuisine commune. Très bon rapport qualité / prix. A partir de 80€ la nuitée, à deux pas du port et de la falaise. 
HAFSTEN RESORT - Camping 5 étoiles au bord de la mer avec plage. Il y a des petites cabines privatives très sympathiques ! A partir de 70€ la nuitée (en bungalow).
RÖSSELVIKS GARD B&B - Ile de Tjorn - Logement que nous avons testé en 2019, une perle rare avec des hôtes adorables. Ce sont des petites cabanes à 5 minutes de la mer, dans les bois. 35/45€ la nuitée.
STUDIO A HENAN - Ile d'Orust - Petit studio de 20 m2 avec kitchenette, au coeur de la marina du village. 60€ la nuitée.
NÖSUNDSGARDEN HOTEL - Ile d'Orust - Petit hôtel situé dans l'un de nos villages préférés : Nösund, un petit fjord charmant, à proximité de Mollosund & Stocken. 50€ la nuitée.

Notre périple en détails – La Dalécarlie côté Idre

FULUFJÄLLET NATIONAL PARK – Avant d’arriver jusqu’ici, nous avons fait une petite pause pique-nique en Norvège, plus précisément à « Ljordalen », si vous avez l’occasion d’y passer, c’est joli.

Autant nous étions totalement seuls dans ce parc en plein hiver sous -20 degrés, autant en été, c’est davantage fréquenté ! Même si tout est relatif en Suède, ce n’est pas noir de monde. Le parc national est gratuit et offre de nombreuses possibilités de randonnées. Nous sommes allés admirer la cascade la plus haute de Suède : Njupeskär (93 mètres). Comptez 1h30 pour faire la boucle, ça grimpe un peu parfois, mais c’est relativement facile. Porte bébé obligatoire !

IDRE FJÄLL – Si vous saviez comme nous aimons cette petite station de ski familiale qui culmine à 795 mètres, on s’y sent tellement bien ! De nombreuses compétitions ont lieu ici l’hiver, et c’est vraiment splendide, n’hésitez pas à consulter notre article ici avec nos photos sous la neige ! En hiver, nous avons fait des raquettes, motoneige, rencontre avec les rennes et chiens de traîneau sous -20 degrés. En été, c’est tout aussi joli mais les activités phares changent un peu : randonnées et VTT. La température aussi varie énormément : nous avons eu aux alentours de 25 degrés, très ensoleillé et beaucoup de moustiques ! On vous recommande grandement d’aller dans la réserve de Städjan – Nipfjället afin de rencontrer les rennes sauvages et faire de superbes randonnées comme celle de Lillnipen (1,5 km – modérée / porte-bébé obligatoire). On a vécu des moments inoubliables ici, c’était à couper le souffle. Pour s’y rendre, rentrez « Nipfjället Summer Parking » sur Google Maps. Sur la route du retour , ne manquez pas « Trollvägen Magisk Synvilla », une route où vous devez vous mettre au point mort et la voiture avance toute seule, on nous a dit que c’était un phénomène rare ! Les autres lieux que nous avons adoré : le spot photo Bergevägen qui offre une belle vue plongeante au croisement, Foskors Fjällby, Klingforsen ou encore Burusjön. La station de ski Idre Fjäll en elle-même n’a pas grand intérêt en été, mais vous pouvez toujours emprunter les télésièges pour admirer la vue du sommet !

RENBITEN & GRÖVELSJÖN – Passer à Idre Fjäll sans rencontrer les rennes d’Héléna, c’est vraiment louper quelque chose ! Ils sont situés à Gröbelsjövagen 380, à 30 minutes de Idre. Ils sont tous en liberté toute l’année sauf quelques-uns qu’elle accueille dans son refuge afin de les soigner et de les remettre en liberté. Ce qui nous a encore plus charmé c’est, le cadre splendide du refuge accessible à tous : la petite cascade Övre Fallet au cœur d’une vallée de sapin. Ca m’a beaucoup fait penser à la série « Virgin River », ça fait très « Petit Canada ». Un lieu paisible, idéal pour se ressourcer. Nous avons ensuite été faire un tour au lac de Grövelsjön qui est à cheval entre la Suède et la Norvège.

LE LAC HOSTHAN – Ce lac était juste en contre-bas de notre logement situé à Höstasätern ! Pour le trouver : il faut emprunter la route Kallebovägen et descendre jusqu’au lac. Il y a une succession de canoës et quelques petits îlots de sapins, un véritable have de paix !

Où dormir à Idre et ses environs ?
EN AIRBNB - On a loué une petite maison pour 45€ la nuitée avec vue sur les montagnes norvégiennes, le confort était simple mais c'était parfait ! Le lien de notre location en cliquant ici.
FJALLSTUGA - Petite maison à 40€ la nuitée au milieu des sapins.
IDRE HIMMELFJÄLL - Plusieurs appartements disponibles à la location : de 3 ou 4 chambres, à partir de 150€ la nuitée. Très proche de Idrefjäll

Notre périple en détails – La Dalécarlie côté Orsa & Falun

BUNKRIS BRANDTORN – Il s’agit d’une ancienne tour à incendie datant de 1890 qui culmine à 24 mètres de hauteur, située à 600 mètres d’altitude. Elle a également servi lors de la Seconde Guerre Mondiale comme centre de surveillance aérienne pour les forces armées. Et pour la petite anecdote, elle était uniquement surveillée par des femmes ! Un lieu comme il en existe beaucoup en Suède : ouvert au public 24/24h avec tables, chaises, le nécessaire pour faire un barbecue et comme d’habitude rien n’est dégradé, ça fait tellement plaisir à voir ! Votre objectif si vous l’acceptez : grimper au sommet de la tour qui offre des vues imprenables sur les vastes étendues de sapins et les montagnes de Fulufjället, Städjan-Nipfället et Sälen en toile de fond.

ORSA – On a adoré séjourner à Orsa 2 nuits car on avait beaucoup regretté de ne pas y avoir passé plus de temps en hiver ! On en a profité cette fois pour visiter « Fryksas Summer Farm », un village historique où les maisons sont en bois avec une vue imprenable en contre-bas sur le lac d’Orsa. C’est fleuri et il y a beaucoup de fruits en été : on s’est régalés avec les framboises et groseilles ! A quelques minutes de là, il y a Orsa Grönklitt, une station de ski très fréquentée par les locaux. En été, le lieu est vraiment chouette aussi. Nous avons profité d’un coucher de soleil sur le lac Östra Rädsjön, il y a le nécessaire pour se faire un barbecue. Vous allez adorer le cadre !

STORSTUPET & HELVETESFALLET – Storstupet est un canyon au cœur d’une vallée de sapins avec un pont traversé par un train. On avait pas pu le faire en hiver car la route était trop enneigée, et on a vraiment galéré à trouver des infos sur le lieu et son accès. On a enfin pu le faire en été ! Il n’y a que quelques mètres à descendre pour voir le spot, mais c’est très abrupt : ne pas emmener vos enfants et soyez bien chaussé. Aussi, évitez d’y aller l’hiver, car vraiment je pense qu’une glissade ici peut vous tuer ! Nous, on s’est relayés avec Maxime pour ne pas emmener James. C’était sympa à voir ! Un peu plus loin, ne manquez pas Helvetesfallet, une cascade au cœur de ce même canyon. On a trouvé ça plus impressionnant à voir que Storstupet. Là encore, c’est très abrupt et le chemin n’est pas super bien balisé donc prudence !

RÄTTVIK – Un lieu très prisé pour la baignade, au bord du lac Siljan. Nous avons fait une petite escale ici pour nous balader sur « Langbryggan », une jetée en bois qui s’étend sur 628 mètres sur le lac. Construit en 1895, c’est à voir !

LA ROUTE ENTRE RÄTTVIK ET SUNDBORN – Un conseil : ne prenez pas la route la plus rapide ! Entrez dans un premier temps dans votre GPS : Bingsjö ! Vous passerez alors par « Ingels Garage », un petit spot photo très sympa : un garage de voitures vintage qui sont toutes exposées devant. Il y a ensuite Bingsjö et la fameuse station essence vintage que j’avais déniché en hiver, c’était sublime ! Arrêtez-vous ici quelques minutes pour vous balader dans les ruelles, les maisons avec la montagne de sapins en toile de fond sont à ne pas manquer ! Reprenez ensuite la route vers le lac Balungen où nous avons déniché un petit village de pécheurs caché… pour cela, empruntez Balungstand et tournez sur Enviken, ça mérite le détour ! Enfin, arrêtez-vous à la superbe église rouge de Lingvagen, un bijou ! Option si vous avez le temps : la plage du lac Svärdsjö.

SUNDBORN – On vous a tellement parlé de cet endroit et maintenant, on peut vous le dire : la magie opère aussi bien en hiver qu’en été… Et encore une fois, nous étions seuls dans ce petit village tout droit sorti d’un Disney. L’atmosphère y est tout simplement unique, on rêve d’hiberner en hiver dans une toute petite maison rouge à contempler le coucher du soleil tous les soirs. C’est ici aussi que se trouve la maison du célèbre peintre suédois Carl Larsson. Les spots à ne pas manquer : Kyrkvägen, le petit pont et tournez sur Gränäsvägen, Vintervägen qui longe le lac Toftan, Sundborn Library et son parc Trädgärdar I Dalarna, Carl Larsson Garden… Coup de foudre assuré !

ÖSTRA SILVBERG – Ce canyon bleu turquoise entouré de sapin est à voir absolument ! Contrairement à ce que nous pouvons penser, il ne s’agit pas d’un lac mais de l’une des plus anciennes mines de Suède, datant du 15ème siècle. Ce n’est pas très grand, prévoir 30 minutes ! Si vous avez le temps, n’hésitez pas à passer à l’ancienne tour d’incendie de Milsbo « Rosasen Utsikstorn ».

Où dormir aux alentours de Orsa / Falun ?
Airbnb Orsa - Nous avons adoré cet endroit ! Notre hôte Hasse et sa femme vivent au même endroit et sont vraiment aux petits soins. Avec Maxime, on a été d'accord pour dire que c'était notre logement préféré du séjour : petit mais cosy avec un jardin sublime. A partir de 80€ la nuitée.
THE MANGEVIE - Nous avons rarement vue des hôtes aussi sympathiques ! Le domaine est tout simplement sublime avec des appartement et même une cabane typique dans les arbres avec jaccuzzi, à deux pas du lac. 
NYBYGGD STUGA -  Chouette petite maison de 40m2 en bordure de forêt à Mora ! Excellent rapport qualité-prix. A partir de 70€ la nuitée, 2 chambres.
FIRST CAMP MORAPARKEN - Camping au bord des pistes en hiver et au bord de la plage en été ! Idéalement situé pour visiter les différents spots de la région. A partir de 25€ la nuitée la petite cabane. de 20 m2 (salle de bain du camping). 
ORSASTUGUTHYRNING - Très belle village de 110m2 à Orsa avec vue sur le lac d'Orsa. 2 chambres. A partir de 100€ la nuitée. 
VILLA GRUDDBO - Cabane de 50m2 avec vue sur le lac et les montagnes. Joliment décoré à 30km d'Orsa. A partir de 90€ la nuitée.

Notre périple en détails – Stockholm

Nous avons passé notre dernière journée à Stockholm ! On adore cette ville que nous avons déjà visité sous la neige en novembre 2016. Après ce voyage de dingue au cœur de la nature en famille, ça nous a fait bizarre de revenir en ville avec l’agitation qui va avec ! Voici pour nos incontournables à Stockholm sur 1 journée, mais il y a tellement plus à découvrir ici :

L’ILE DE DJURGARDEN – Poumon vert de Stockholm, cette petite île est un véritable havre de paix où nous avons aimé retourner à plusieurs reprises, parfois pour échapper à l’agitation de la ville. Autrefois, Djurgården était une réserve de chasse royale. Louer des vélos permet de découvrir d’une belle manière cette île aujourd’hui couverte de musées, de cottages en bois et de parcs. Pour y aller, nous vous conseillons d’emprunter le tramway de la ligne 7, très vintage, qui relie le quartier de Norrmalm à Djurgarden. Perdez-vous ensuite dans les petites ruelles autour du parc d’attractions Gröna Lund : Långa Gatan, Sjomasgrand, Breda Gatan ou encore Andrégatan. Notre coup de cœur à Djurgarden ? Les jardins de Rosendal ! En plus des jardins d’ornement, serres et potagers, on y trouve une boutique pour acheter des produits bio locaux, ainsi que des plantes (plus difficiles à rapporter dans sa valise !). Mais surtout, au milieu de ces serres, est ouvert un petit café-restaurant absolument cosy, avec de gros plaids et de vieux meubles scandinaves. Évidemment, tous les produits viennent du jardin ! L’ambiance est un peu bohème, on adore !

LE MUSEE VASA – Ce musée maritime unique au monde expose le navire de guerre Vasa, construit en 1626 et qui a coulé dès sa mise à l’eau. Le musée retrace son histoire, mais ce qui est vraiment incroyable, c’est de voir à quel point la réplique est bien conservée. Le bâtiment est long de 69 mètres, haut de 53 mètres, et on compte plus de 60 canons à son bord ! Si, comme nous, vous n’êtes pas passionnés par les musées, c’est clairement tout de même LA visite à ne pas manquer, ludique et adaptée aux enfants. Visite incluse dans le « Stockholm Pass », sinon l’entrée coûte 130 SEK (gratuite pour les moins de 18 ans).

GAMLA STAN – La vieille ville médiévale, surnommée « la ville entre les ponts », est répartie sur quatre îlots : Stadsholmen (le principal), Strömsborg, Riddarholmen et Helgeandsholmen. Très touristique, le quartier historique offre de jolies maisons colorées, des places romantiques et des ruelles pavées. L’endroit le plus connu que nous adorons : la place Stortorget qui est la plus ancienne, lieu de rassemblement depuis plus de 800 ans. Au Moyen-Âge s’y tenait chaque jour un grand marché. Elle est entourée de vieux immeubles patriciens de couleurs vives. Deux, en particulier, sont souvent photographiés pour leur architecture : le rouge et le jaune. La place abrite des cafés, restaurants, mais également le musée du prix Nobel. Nos petites ruelles préférées : Mårten Trotzig (large de seulement 90 cm !), Baggensgatan, Själagårdsgatan, Bollhusgränd, la place Köpmantorget, Österlånggatan (et toutes les allées parallèles qui mènent au port). Pour faire les boutiques ; Lylla Nygatan et Västerlånggatan.Si vous avez le temps, ne manquez pas le Palais Royal !

Où dormir à Stockholm ?
CASTLE HOUSE INN - Un hôtel petit budget au coeur du centre historique de Gamla Stan. Salle de bain à partager. A partir de 60€ la nuitée.
VILLA KÄLLHAGEN - Le logement où nous avons séjourné en 2016 ! A deux pas de l'île de Djürgarden, on avait l'impression d'être en pleine nature et pourtant en ville, nous avons adoré ! A partir de 120€ la nuitée.
BLIQUE BY NOBIS -  Très bel hôtel dans le quartier de Vasastan ! Décoration design et épurée, très bon rapport qualité / prix avec petit déjeuner inclus. A partir de 110€ la nuitée.
DOWNTOWN CAMPER BY SCANDIC - Les hôtels Scandic sont souvent très bien avec une chouette décoration. Celui-ci est situé dans le quartier branché de Norrmalm et dispose d'une piscine.

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

La Saône-et-Loire en famille

Nous voici de retour pour la 3ème année consécutive sur les routes de la Saône-et-Loire en Bourgogne, pour notre plus grand plaisir ! Nous ne cessons de découvrir de nouvelles pépites au fil des années. La grande

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…