3 semaines en Polynésie Française

Retour sur notre magnifique séjour en Polynésie française à travers Tahiti, Moorea, Huahine, Bora Bora et Raiatea.

(Re)lire notre guide de 48 pages gratuit à télécharger : Tahiti & ses îles.

Avant votre départ, ce qu’il faut savoir

QUAND VISITER LA POLYNESIE ? – En Polynésie, le climat est de type tropical humide austral ! On distingue deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies. La saison des pluies, ou été austral, de novembre à avril, est synonyme de fortes chaleurs et d’un taux d’humidité très important, avec apparition de quelques cyclones. La saison sèche, de mai à octobre, est la période idéale pour visiter les îles du Pacifique. On bénéficie alors de températures agréables, avoisinant les 25 °C, et d’une atmosphère sèche ! 

QUELLES DEMARCHES AVANT DE PARTIR ? – Vous avez besoin d’un passeport en cours de validité. Pour l’escale, n’oubliez pas votre Visa Esta (autorisation de voyage aux Etats-Unis) en cas d’escale à Los Angeles, ou l’AVE (autorisation de voyage au Canada) en cas d’escale à Vancouver. Pensez également à vous assurer, de notre côté, nous passons toujours par Chapka Assurances. En cette période de COVID, il est d’ailleurs obligatoire de souscrire à une assurance pour voyager en Polynésie française.

INDISPENSABLE DANS SA VALISE – Anti-moustiques, chaussures pour aller dans la mer (à cause des risques liés au poisson-pierre), chapeau, crème solaire…

Paris-Tahiti avec Air Tahiti Nui

Une vingtaine d’heures de vol sépare Paris de Tahiti, avec escale technique à Vancouver (habituellement, hors période épidémique de Covid, l’escale se fait à Los Angeles). Nous avons eu la chance de voyager avec Air Tahiti Nui, à bord de l’un de ses Boeing 787-9 flambant neuf baptisés Tahitian Dreamliner. Le trajet est une véritable invitation au voyage, un avant-goût de Tahiti et de ses îles : les sièges colorés, le personnel autochtone accueillant, la vidéo des consignes de sécurité tournée sur les îles, les reportages et divertissements mettant en valeur les richesses naturelles culturelles de la Polynésie… Vol aller-retour à partir de 1145€. Airtahitinui.com.

Se déplacer sur Tahiti & ses îles

ENTRE LES ILES – Le premier élément à prendre en compte est la durée de votre séjour, ainsi que le nombre d’îles que vous souhaitez visiter. Afin d’en profiter au mieux, nous préconisons une durée de trois à six jours sur chacune d’entre elles. Il faut ensuite choisir les îles, ce qui n’est pas facile quand il y en a 118 ! Pour notre part, nous nous sommes basés sur les propositions des Pass Air Tahiti (de 300 € à 570 € par personne). Il en existe quatre : le Pass Bora Bora (Moorea, Huahine, Raiatea, Bora Bora et Maupiti), le Pass Australes (Rurutu, Tubuai, Raivavae, Rimatara), le Pass Découverte (Moorea, Huahine et Raiatea) et le Pass Lagons (Moorea, Rangiroa, Tikehau, Fakarava). Nous avons choisi le Pass Bora Bora, pour 400 € par personne, car sur notre liste des sites à voir absolument il y avait Moorea, Huahine et Bora Bora ; nous y avons ajouté Raiatea, et ce fut une belle surprise ! Pour chaque Pass acheté, un bagage de 23 kg est inclus. Ne tardez pas à réserver, il y a peu de vols et ils sont vite complets ! Infos et réservations sur : airtahiti.com. Vous pouvez éviter de prendre l’avion en empruntant le ferry entre Tahiti et Moorea, entre Raiatea et Tahaa et entre Bora Bora et Maupiti.

SUR LES ILES – Sur place, selon la taille de l’île que vous visitez, vous pouvez opter pour le vélo, comme à Bora Bora. Sachez cependant qu’il y a parfois pas mal de dénivelé et peu de pistes cyclables. Pour chacune des îles que nous avons visitées, nous avons loué directement à l’aéroport soit une voiture (entre 60 € et 90 € la journée), soit un scooter (environ 30 € la journée), pour être plus mobiles et ne rien perdre de notre temps de visite. Le carburant est peu onéreux. Pour ce qui est de la conduite, elle est relativement similaire à ce qu’on connaît France, mais les limitations de vitesse se situent plus entre 30 km/h et 70 km/h. En règle générale, les routes sont en bon état, mais il y a de nombreux coqs et chiens errants qui traversent régulièrement, prudence ! Enfin, l’auto-stop est une pratique courante, hors période de Covid.

Notre itinéraire sur 3 semaines

JOUR 1 – Vol de 22 heures avec Air Tahiti Nui. Arrivée à Papeete. Journée farniente à l’hôtel (snorkeling & piscine) pour récupérer du voyage. Nuit à l’InterContinental de Tahiti.

JOUR 2 – Ferry de Tahiti jusqu’à Moorea (30 minutes). Récupération de la voiture louée chez Avis. Découverte du point de vue « Toatea Lookout » et du panorama de Paopao. Déjeuner et visite au Tropical Garden. Snorkeling à l’hôtel Hilton Moorea et nuit en « bungalow jardin » avec piscine privée.

JOUR 3 – Matinée kayak dans la baie de Cook au départ de l’hôtel Hilton (prêt de kayak gratuit). Déjeuner à la roulotte À l’Heure du Sud. Découverte du belvédère d’Opunohu, puis de la plage publique de Ta’ahiamanu. Dîner à la crêperie sur pilotis Taotea, nuit au Hilton Moorea.

JOUR 4 – Matinée kayak dans la baie de Cook au départ de l’hôtel Hilton Moorea. Déjeuner au Lilikoi Garden Cafe. Tour de l’île en voiture avec de nombreux arrêts (sans chercher de spots précis) : la baie d’Opunohu, la plage de sable noir Ofai Tere, la plage des Tipaniers, Haapiti, Vai’anae, Atiha, Temae Beach et la baie de Cook. Nuit au Hilton Moorea.

JOUR 5 – Balade dans les terres, au milieu des champs d’ananas. Déjeuner au Coco Beach Moorea situé sur un motu, un îlot de sable corallien (les contacter pour les navettes en bateau). Après-midi snorkeling et kayak, nuit à l’hôtel Manava Moorea, en bungalow sur pilotis.

JOUR 6 – Journée en bateau avec Moorea Expedition à la découverte des baleines à bosse (il est possible de nager avec elles quand les conditions le permettent, de juillet à novembre), puis snorkeling avec les requins et les raies au large des Tipaniers, dégustation de fruits locaux. Déjeuner au Lézard jaune Café. Nuit au Manava Moorea.

JOUR 7 – Matinée plage à Hauru Public Beach (Haapiti). Déjeuner au Sunset avec une superbe vue sur le lagon (dans l’enceinte de l’hôtel Hibiscus). Après-midi snorkeling à la recherche des tortues. Session kayak et nuit au Manava Moorea.

JOUR 8 – Matinée plage au bord des « bungalows plage » (magnifiques !). Restitution de la voiture chez Avis et départ pour Huahine (20 minutes de vol). Transfert à l’hôtel Royal Huahine en bateau en admirant les paysages sauvages. Session snorkeling et plage. Nuit au Royal Huahine.

JOUR 9 – Location d’un scooter pour deux jours. Huahine étant divisée en deux parties, Huahine Nui (l’île grande) et Huahine Iti (l’île petite), nous avons fait le tour de Huahine Nui pour cette première journée. Les arrêts à ne pas manquer : la ville de Fare, la plage de Fare, le site archéologique de Maeva, les pièges à poissons de Maeva, la plage de l’ancien Sofitel (abandonné, mais le cadre est splendide), Huahine Pearl Farm, les anguilles sacrées, le belvédère de Maroe. Nuit au Royal Huahine.

JOUR 10 – Tour de Huahine Iti en scooter avec différents arrêts : le village de pêcheurs Ha’apu, les plantations de vanille (à Parea), le point de vue de Tefarreri, la Maison du paréo, le marae Anini (lieu sacré d’avant la colonisation). Sortie en kayak au coucher du soleil (prêt gratuit au Royal Huahine). Nuit au Royal Huahine.

JOUR 11 – Journée kayak, plage et piscine, puis départ pour Bora Bora (20 minutes de vol), sunset sur la « perle du Pacifique » à l’atterrissage ! Récupération des bagages, puis 20 minutes de bateau (ferry gratuit) de l’aéroport à l’île principale. Location de voiture, puis nuit au Bora Bora Holiday’s Lodge.

JOUR 12 – Journée découverte du lagon de Bora Bora, en pirogue avec Lagoon Service : snorkeling avec les requins à pointes noires et les raies, jardin de corail, pique-nique sur une île déserte, session ukulélé… Nuit au Bora Bora Holiday’s Lodge.

JOUR 13 – Tour de l’île principale avec plusieurs arrêts photo, et marché de Bora Bora. Déjeuner au Matira Beach Restaurant. Après-midi sur Matira Beach. Sunset et nuit au Bora Bora Holiday’s Lodge.

JOUR 14 – Matinée avec nos hôtes du Bora Bora Holiday’s Lodge, session piscine. Déjeuner au Bora Bora Yacht Club. Check-in à l’hôtel InterContinental Bora Bora Le Moana, après-midi snorkeling dans le lagon depuis le bungalow sur pilotis.

JOUR 15 – Survol de Bora Bora en hélicoptère avec Tahiti Nui Helicopters. Après-midi kayak de l’hôtel jusqu’au jardin de corail, et snorkeling. Baignade dans le lagon avec vue. Happy hour, dîner et nuit à l’InterContinental Bora Bora Le Moana

JOUR 16 – Restitution de la voiture. Trajet pour l’aéroport en ferry gratuit au départ de l’île principale. Vol vers Raiatea (20 minutes). Location de voiture à l’aéroport, puis tour de l’île par la Route traversière. Nuit en Island Home, une maison traditionnelle totalement ouverte.

JOUR 17 – Matinée à profiter de l’Island Home. Après-midi dans le sud de l’île en passant par Puohine, le pain de sucre, Opoa Beach, le marae de Taputapuātea, le Jardin botanique de Faaroa. Dîner chez Fish & Blue. Nuit à l’Island Home.

JOUR 18 – Journée sur l’île de Tahaa avec Destination Lagon en petit groupe. Au programme : snorkeling au jardin de corail, visite d’une ferme perlière familiale, repas sur le motu, visite d’une vanilleraie traditionnelle. Nuit à l’Island Home.

JOUR 19 – Vol vers Tahiti (50 minutes). Visite de Papeete et de son célèbre marché. Déjeuner au Café Maeva. Après-midi à la découverte de la plage de sable noir Taharuu, célèbre pour son spot de surf. Dîner et nuit à l’hôtel Manava Suite Resort Tahiti.

JOUR 20 – Journée en 4×4 avec Sébastien, de Ciao Tahiti, dans la vallée de Papenoo, à la découverte des merveilles naturelles. Vol retour pour Paris avec Air Tahiti Nui.

Budget : ce qu’il faut savoir

La monnaie est le franc Pacifique (CFP), 1 € équivaut à 120 CFP environ. Ce n’est pas un mythe, la Polynésie française coûte cher. Il y a toutefois deux gammes nuancées sur Tahiti et ses îles : le cher… et le très cher.

Quand on pense à la Polynésie française, on pense souvent tout de suite aux luxueux bungalows sur pilotis. Pour avoir réalisé ce rêve, oui, c’est une super expérience, néanmoins c’est une option extrêmement onéreuse (au minimum 500 € la nuitée), qui ne mérite pas d’être choisie pour toute la durée du séjour. L’idéal est d’alterner avec les pensions de famille ou les maisons traditionnelles (entre 50 € et 110 € la nuitée, 100 € en moyenne). Il y aussi le camping et les auberges de jeunesse, qui permettent de faire des économies. Pour ce voyage, nous avons séjourné dans des hôtels assez coûteux, mais si c’était à refaire nous limiterions ces nuits en hôtel au profit des pensions. Gardez plutôt votre budget pour les excursions (entre 70 € et 120 €) et les locations de voitures ou de scooters pour profiter en toute liberté des îles !

Côté gastronomie, les restaurants « moyens » proposent des menus à 20 € par personne, contre 50 € à 70 € en moyenne pour les restaurants huppés. Pour trouver plus économique, approvisionnez-vous sur les marchés ou auprès des « roulottes ».

Budget de nos 3 semaines détaillé dans le guide gratuit à télécharger, pour le télécharger, cliquez ici.
Comment alléger les dépenses ?
Opter pour un logement avec cuisine ;
Faire ses courses sur les marchés ;
Faire du couchsurfing et/ou du camping ;
Se déplacer en bateau-cargo entre les îles ;
Faire du stop sur les îles.

Tahiti

Tahiti, située dans le sud du Pacifique, est l’île principale de la Polynésie française. Beaucoup de touristes font l’impasse sur ses beautés et sur la capitale, Papeete. Pour se déplacer, il y a un très bon réseau de bus et pas mal de taxis. Pour plus de mobilité, n’hésitez pas à louer une voiture à l’aéroport !

Que voir en 2 jours à Tahiti ?

PAPEETE – On aime particulièrement son marché Mapuru a Paraita, qui débute chaque matin à 5 heures pour se terminer dans l’après-midi. À l’entrée, des Tahitiennes vendent des couronnes et colliers de fleurs. Comptez environ 10 € pour une couronne de fleurs fraîches. Le marché de Papeete, c’est l’endroit idéal pour acheter de petits souvenirs à la fin de votre séjour, comme du monoï, des perles, des paniers… 

LA PLAGE DE TAHARUU – Au PK 39, véritable repère des surfeurs locaux, cette magnifique plage de sable noir volcanique est l’une des plus jolies de Tahiti. En toile de fond, profitez d’une jolie vue sur les montagnes abruptes. Attention à la baignade, beaucoup de vagues et de courant.

EXCURSION DANS LA VALLÉE DE PAPENOO – Bien que nous ayons loué une voiture sur Tahiti, il était impossible de se rendre ici sans 4×4 et sans guide, la route étant dangereuse, avec des risques d’éboulement. Nous avons donc embarqué pour la journée en 4×4 avec Sébastien, de Ciao Tahiti. La vallée de Papenoo est la plus grande vallée de l’île, autrefois l’une des plus peuplées. Aujourd’hui inhabitée et préservée, elle offre des panoramas à couper le souffle entre végétation luxuriante, cascades, sommets vertigineux. Comptez 70 € la journée par adulte, ou 40 € la demi-journée. Info & réservation sur : ciaotahiti.com.

Où dormir à Tahiti ?
Manava Resort Tahiti - Puna'auia (Magnifique, face à l'océan / 200€ la nuit).
Vanira Lodge, Teahupoo (bungalow dans les arbres/110 € la nuit)
Chalet de Tahiti, Punaauia (chalet avec piscine sur les hauteurs, avec vue mer/90 € la nuit)
Villa Ninamu Pearl, Punaauia (chambre d’hôtes face à la mer/100 € la nuit)
InterContinental Tahiti Resort & Spa, Fa’aa (hôtel face à la mer/200 € la nuit)

Moorea

À 17 km au nord-ouest de Tahiti, Moorea est connue pour ses paysages très variés : des sommets volcaniques abrupts aux forêts tropicales, en passant par des fonds marins exceptionnels. On en retiendra la gentillesse des habitants de la vallée de Cook et le plus beau point de vue panoramique de l’île : le belvédère Lookout. C’est certainement notre île préférée de la Polynésie française. Pour se déplacer à Moorea, sachez que l’île est assez grande, l’option vélo peut s’avérer audacieuse. Nous avons loué un petit 4×4 Jimny Suzuki chez Avis, c’était vraiment l’idéal pour entrer dans les terres (les routes sont un peu accidentées).

Que voir en 6 jours à Moorea ?

FAIRE LE TOUR DE L’ÎLE EN VOITURE – C’est la première chose à faire en arrivant à Moorea, pour se rendre compte de la beauté, des contrastes et de la diversité de l’île. Prenez la journée, ne prévoyez aucun itinéraire particulier, profitez simplement de la beauté des paysages ! Les arrêts à faire sont nombreux : la baie d’Opunohu, la plage de sable noir Ofai Tere, la plage des Tipaniers, Haapiti, Vai’anae, Atiha, Tem’ae Beach et la baie de Cook.

L’EXCURSION DES BALEINES – Excursion proposée uniquement de juillet à novembre. Au petit matin, nous sommes partis au large avec l’équipe qualifiée de Moorea Expedition, composée d’un capitaine, d’un expert en comportement des baleines et d’un naturaliste. Il est parfois difficile de les trouver, mais, pour ce qui nous concerne, nous avons eu la chance qu’ils localisent en moins de 30 minutes une maman baleine et son baleineau. Comme leur priorité est le bien-être des mammifères, le bateau reste assez loin, si loin qu’on a du mal à les apercevoir… Afin de les observer de plus près sans les déranger, Maxime est parti à la nage à trois reprises (je n’ai pas pu y aller par peur de la pleine mer). Comptez entre 80 € et 100 € pour cette excursion de cinq heures. Info & réservation via : mooreaexpedition@gmail.com.

LE BELVÉDÈRE OPUNOHU – Tout le monde vous le dira, c’est LE panorama à ne pas manquer. La route est quelque peu sinueuse, on passe devant des marae (anciens temples), des champs de café et d’ananas. Le spectacle vaut le détour. On aperçoit les sommets des monts Tearai, Puta et Tohivea, en toile de fond de l’océan et de Tahiti. Très beau spot pour le coucher du soleil !

LES PLAGES DE MOOREA – L’avantage de Moorea, c’est que les plages sont particulièrement agréables et considérées comme parmi les plus belles de Polynésie. Nos deux plages préférées de Moorea sont celles de Ta’ahiamanu et de Temae. 

LE CHAMP D’ANANAS – L’ananas, à Moorea, c’est sacré ! Cette excursion est souvent proposée en quad, à travers les chemins privés. Pour notre part, nous nous sommes garés au Tiki Park. On peut facilement les découvrir sans trop s’aventurer sur les sentiers. Les champs d’ananas sont au cœur de la vallée verdoyante, entourés de sommets volcaniques.

LE TROPICAL GARDEN – Sur les hauteurs de Moorea, profitez d’un panorama exceptionnel sur la baie d’Opunohu. L’exploitation agricole familiale est ouverte aux visites afin qu’on puisse y observer la vanille, les fleurs colorées et arbres fruitiers. Le samedi et dimanche est proposé un brunch local à tomber !

LE POINT DE VUE DE TOATEA – Une vue exceptionnelle depuis un belvédère aménagé au bord de la route principale, sur les bungalows sur pilotis du prestigieux hôtel Sofitel et les différences nuances de bleu entre le lagon, l’océan et le ciel. Le cliché de la Polynésie par excellence !

Où dormir à Moorea ? 
Hilton Moorea Lagoon Resort & Spa - (sur le lagon, magnifique/ à partir de 150€ la nuit)
La Maison orange (pension très réputée sur l’île/70 € la nuit)
Manava Moorea Resort (hôtel à taille humaine et traditionnel au bord de l'eau / à partir de 150€ la nuit)
Moorea Island Beach (hôtel avec vue sur mer et plage privée/180 € la nuit)
PainaPaopao Backpacker à Temae (bungalows locaux/75 € la nuit)
Moorea Sunset Beach à Haapiti (appartement/140 € la nuit)
Haere Mai I Te Fare à Teavaro (pension très sympathique/100 € la nuit)
Hôtel Hilton de Moorea
Hôtel Manava Moorea

Huahiné

Elle est divisée en deux parties, Huahine Nui et Huahine Iti, reliées par un pont. Huahine regorge de sites d’exception : villages pittoresques, barrière de corail, sites archéologiques et nature luxuriante. Cette île secrète et isolée est un symbole de l’identité polynésienne. Pour se déplacer, le scooter est la meilleure option !

Que voir en 3 jours à Huahine ?

UN TOUR DE L’ÎLE EN VOITURE – Nous avons passé nos trois jours à Huahine à rouler tout autour de l’île sans savoir d’avance où nous allions, en nous arrêtant n’importe où, n’importe quand : une belle approche pour découvrir ses merveilles ! Le premier jour, nous avons exploré Huahine Nui (l’île grande) : la ville et la plage de Fare, le site archéologique et les pièges à poissons de Maeva, la plage de l’ancien Sofitel, la ferme perlière de Huahine, les anguilles sacrées, le belvédère de Maroe. Le deuxième jour, nous sommes partis à la découverte de Huahine Iti : le village de pêcheurs Ha’apu, les plantations de vanille de Paréa, le point de vue de Tefarreri, la Maison du paréo et le marea Anini. Ne vous fiez pas trop à notre liste, profitez simplement des paysages sauvages de Huahine !

UN TOUR DE L’ÎLE EN BATEAU – Comme nous avons dû faire des choix entre les possibilités d’excursions pendant ce séjour (mises bout à bout, ça chiffre !), nous avons fait l’impasse sur le tour de l’île en bateau. Beaucoup, pourtant, nous l’ont recommandé pour la découverte d’un autre aspect de Huahine et pour les fonds marins exceptionnels ! 

LES PIÈGES À POISSONS – L’aquaculture tient une place importante dans l’économie locale. Huahine est connue pour ses pièges ancestraux, en forme de V, qui constituent un véritable labyrinthe pour les poissons. On peut les observer depuis la route à Maeva.

LES ANGUILLES SACRÉES – C’est assez curieux, mais ceux qui sont venus à Huahine nous ont dit : « Ne manquez pas les anguilles sacrées ! » Elles sont situées dans un petit canal et sont souvent regroupées. Elles ont la particularité d’avoir les yeux d’un bleu intense.

PROFITER DE L’EAU TURQUOISE DE HUAHINE – S’il y a bien une chose qui nous a complètement charmés à Huahine, c’est son lagon au milieu d’un espace naturel sauvage. Je crois n’avoir jamais vu une eau si bleue, c’était éblouissant ! Le plus bel endroit pour en profiter, c’est l’ancienne plage du Sofitel, sur Huahine Nui, qui est un lieu certes abandonné (les carcasses des pilotis émergent encore de l’eau), mais c’est ici que le snorkeling est le plus incroyable. Prudence toutefois, il y a beaucoup de courant. Pour un panorama à couper le souffle sur le lagon, rendez-vous dans le sud de Huahine Iti, au Tefarreri Lookout.

Où dormir à Huahine ?
Le Royal Huahine (accessible uniquement en bateau au coeur de la jungle mais un peu vétuste / 90€ la nuitée).
Maitai Lapita Village (hôtel magnifique/250 € la nuit)
Pension Tupuna (pension avec vue sur mer/110 € la nuit)
Te Fitii (tente face à la mer/50 € la nuit)
Hôtel Royal Huahine

Bora Bora

Bora Bora est fidèle à sa réputation de plus beau lagon du monde. C’est à juste titre qu’elle est surnommée « la perle du Pacifique » ! Vous ne résisterez pas au charme poétique des lieux, où se mêlent forêts et vallées tropicales, plages de sable blanc et jardins de corail. Pour avoir séjourné cinq jours sur place, trois jours en pension de famille puis deux jours sur pilotis sur l’île principale, nous avons adoré ce combo. On nous a prévenus qu’elle était plus touristique que les autres îles, mais en période de Covid, nous l’avons vue comme l’île la plus vide que nous ayons pu visiter. Elle a une capacité de 2 000 touristes par jour, ce qui est beaucoup pour une petite île, mais il ne s’agit pas non plus de tourisme de masse à proprement parler. Pour se déplacer sur l’île principale, nous avons loué une E-Moke chez Avis Bora Bora mais vous pouvez facilement vous déplacer en vélo.

Que voir en 5 jours à Bora Bora ?

LA PLAGE PUNTA MATIRA – Cette plage est l’une des plus belles du monde, accessible à tous. C’est d’ailleurs la seule plage de sable blanc publique de l’île. Elle correspond exactement au cliché de l’« île paradisiaque » dont nous rêvons tous ! Se baigner ici avec un masque et un tuba, c’est avoir la chance d’observer des raies pastenague et d’autres sublimes poissons.

LE MONT OTEMANU – Point culminant de l’île (727 m), aux formes biscornues, c’est le site le plus photographié de la Polynésie, avec au premier plan le lagon turquoise. Il est visible de n’importe où sur l’île. La plus belle vue ? Depuis l’hôtel Four Seasons ou le Conrad Hotel ! Vous pouvez grimper au sommet avec un guide.

UNE JOURNÉE EN BATEAU À LA DÉCOUVERTE DU LAGON – Une journée inoubliable vécue à bord d’une pirogue traditionnelle de Lagoon Service. Au programme ? Snorkeling au jardin de corail (la meilleure session de tout notre séjour en Polynésie française), snorkeling avec les raies et snorkeling avec les requins à pointes noires. Le tout toujours avec une vue imprenable sur le mont Otemanu et au son de quelques notes de ukulélé. Pour le déjeuner, nous nous sommes retrouvés sur une île déserte couverte de palmiers, avec des milliers de poissons et quelques raies qui nous ont tenu compagnie .À partir de 100 € la journée (repas inclus).

UN TOUR EN HÉLICOPTÈRE – Rien que d’écrire quelques mots sur ce moment, j’en ai encore des frissons. Nous avons vraiment vécu là un moment fort, une belle claque visuelle qui nous a laissés sans voix pendant 30 minutes. Honnêtement, à choisir entre s’offrir un hôtel de luxe ou ce vol, c’est sans hésiter que je vous recommande l’hélicoptère ! Nous nous sommes envolés avec Tahiti Nui Helicopters au-dessus des 50 nuances de bleus de Bora Bora, avant de survoler le mont Otemanu et, pour terminer, le « cœur de Tupai ». À vivre une fois dans sa vie ! 300 € les 30 minutes, il existe sinon des vols de 10 et 20 minutes. Info & réservation sur : tahitinuihelicopters.com.

Où dormir à Bora Bora ?
Bora Bora Holiday's Lodge (où nous retournerons, super lodge, super famille / à partir de 90€ la nuitée)
Intercontinental Bora Bora Le Moana Resort (où nous avons dormi sur pilotis / à partir de 400€ la nuitée)
Conrad Bora Bora Nui (celui où je voulais absolument séjourner à la base / à partir de 900€ la nuitée)
Oa Oa Lodge (bon rapport qualité/prix, environ 100€ la nuitée)
Royal Bora Bora (établissement bien noté, environ 220€ la nuitée)
Vaiatoha Lodge (appartement de 50m2, 100€ la nuitée)
Le Saint Régis Resort (l’un des plus beaux établissements)
Bora Bora Holiday’s Lodge
Intercontinental Bora Bora Le Moana Resort

Raiatea / Tahaa

Dernière étape de ce séjour avant notre retour à Tahiti, puis en métropole : Raiatea et Tahaa, deux îles sœurs très différentes, mais dotées d’un point commun : l’authenticité. À Raiatea, c’est plutôt le côté ranchs et sacré qui ressort, tandis que Tahaa est connue pour sa production de vanille et de perles, et son lagon. Malheureusement pour nous, nous avons eu du mauvais temps pendant deux jours, et le tournage de l’émission « Koh-Lanta » au large de Tahaa nous a empêchés de bien en profiter.

Que voir en 3 jours ?

RAIATEA – L’histoire de Raiatea, surnommée « l’île sacrée », est rattachée à de multiples légendes mythologiques, ce qui la rend si mystique. Beaucoup font l’impasse sur le tour de l’île (100 km) au profit de la visite de Tahaa. Ne manquez pourtant ça pour rien au monde, c’est splendide ! Nous avons fait plusieurs arrêts : au PK 1.5, admirez la belle vue sur le mont Temehani où fleurit le tiare apetahi (unique au monde). Au PK 9,5, il est possible de visiter la ferme perlière Perle d’O, et, au PK 15, ne manquez pas le Jardin botanique. Au PK 16, à la bifurcation de la Route traversière, se trouve la « promenade des gabbros », une curiosité géologique (10 minutes de marche). Au PK 17, vous vous trouvez au cœur du cratère, vous pouvez admirer le mont Tefatua. Au PK 31, face à la mer, se trouvent les vestiges archéologiques Te Ava Moa, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Entre le PK 34 et le PK 36, il y a de magnifiques points de vue sur le lagon. Rendez-vous au PK 42 pour admirer notre spot préféré… le pain de sucre de Fareatai, au cœur d’une vallée luxuriante. Ces sites ne sont qu’une toute petite partie des beautés de Raiatea.

TAHAA – Vous pouvez rejoindre Tahaa depuis Raiatea en 30 minutes de ferry. Pour notre part, nous sommes partis en excursion à la journée avec Destination Lagon, qui propose des excursions en petit comité entre terre et mer, offrant un bel aperçu de la richesse de Tahaa. Durant cette journée, nous avons pu découvrir la vallée de la vanille, une visite très enrichissante pour connaître et comprendre les procédés de cette culture particulière, les différents types de plantation et les usages de cette épice. Autre visite culturelle, celle de la rhumerie agricole Mana’o, qui cultive la canne à sucre et produit sur place. Nous avons continué par une séance de snorkeling dans le lagon de Tahaa, avant de terminer la journée à la ferme perlière. À partir de 80 € la journée, repas inclus.

Où dormir à Raiatea / Tahaa ?
Island Home (maison traditionnelle ouverte, nous avons adoré ! / à partir de 70€ la nuitée).

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

3 semaines en Polynésie Française

Retour sur notre magnifique séjour en Polynésie française à travers Tahiti, Moorea, Huahine, Bora Bora et Raiatea. (Re)lire notre guide de 48 pages gratuit à télécharger : Tahiti & ses îles. Avant votre départ, ce

Rennes : nos boutiques & restaurateurs préférés

Vous le savez, ce second confinement a été dévastateur pour de nombreux commerces et restaurateurs partout en France. Amoureux de notre ville, c’est à notre échelle locale que nous avons décidé d’aider nos boutiques &

Road-Trip de 12 jours en Suisse : itinéraire & budget

La Suisse est un petit pays de 26 cantons aux grandes ressources naturelles. Le relief suisse se découpe en trois grands espaces géographiques : le Jura, le Plateau et les Alpes. On y compte plus de 1 500 lacs et 140 glaciers

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…