9 jours en République Dominicaine au-delà des clichés

Je me suis envolée pour la toute première fois en République Dominicaine pour découvrir le pays d’une manière totalement atypique et inédite, loin des clichés de Punta Cana. Accompagnée de Célia & Chloé de l’agence de Travel Insight, Floriane de l’insta @floriane_lt, Claire de l’insta @milkywaysblueyes, Laura de l’insta @lesparisdelaura, Morgane de l’insta @morgane.adt et Mathieu de l’insta @encompagniedurenard, nous avons sillonné les routes de la République Dominicaine de long en large, pendant 9 jours. Bilan ? Je n’ai qu’une envie, y retourner avec Maxime !

Bon à savoir

FORMALITES – Vous avez simplement besoin d’un passeport en cours de validité et d’une carte de tourisme qui vous sera remise dans l’avion. Pas besoin de Visa ! Si vous souhaitez rester plus d’un mois, vous devrez vous acquitter d’une taxe supplémentaire.

GEOGRAPHIE – La République Dominicaine est située au cœur des Caraïbes entre Cuba et Puerto Rico, et est frontalière avec Haïti. L’île est bordée par l’océan Atlantique au nord et la mer des Caraïbes au Sud. On connait la République Dominicaine principalement pour ses superbes plages paradisiaques, mais c’est aussi une terre montagneuse au centre avec le plus haut pic montagneux des Caraïbes : le Pico Duarté (3098 mètres).

QUAND VISITER LA REP DOM ? – Toute l’année !

SANTE – Pas besoin de vaccination obligatoire. Interdiction de boire de l’eau du robinet.  Pensez à prendre une petite trousse de médicaments de secours en cas d’indisposition ainsi qu’un bon anti-moustiques (ils sont féroces !). Il est indispensable de se protéger du soleil qui tape fort. Pensez au chapeau, lunettes de soleil, crème solaire et à vous hydrater régulièrement !

LA SECURITE – L’un des grands clichés de la République Dominicaine. Nous n’avons ressenti aucune insécurité sur place. Comme partout, ça peut craindre un peu dans des zones sensibles (comme certains quartiers de Santo Domingo).

LES RISQUES NATURELS – Il n’est pas rare de ressentir des séismes sur place, en raison de la faille Enriquillo. Pas de panique ! La plupart ne se perçoivent même pas, nous n’avons rien ressenti lors de notre séjour sur place. Et comme disent les scientifiques : il est préférable que la terre bouge un peu perpétuellement plutôt qu’elle se réveille brutalement. En cas de secousse, écoutez les locaux.

LES SOUVENIRS A RAMENER – Du café, du rhum, un bijou avec une pierre de Larimar, des cigares, du chocolat, de la vanille, une poupée sans visage, une vieille plaque d’immatriculation…

LES PLATS / BOISSONS A TESTER SUR PLACE – La Présidente (bière locale) ; la Mamajuana (un digestif à base des racines, de cannelle, des clous de girofle et du bois de gaïac) ; le Mangù (purée de bananes plantains vertes avec des oignons) ; la Bandera (plat traditionnel à base de ris, haricots, viande et des frites de bananes plantains).

LA CARTE SIM / LE WIFI – J’ai une fois de plus opté pour une carte SIM Explod pour 10 jours sur place et je n’ai pas été déçue ! Elle a fonctionné aux 4 coins de la République Dominicaine. Plus d’infos ici ! Il y a le wifi dans la plupart des hôtels mais c’est parfois capricieux !

ADAPTATEUR – Les prises différent avec la France, ce sont les mêmes qu’aux USA. 

BESOIN DE PLUS D’INFOS SUR LA REP DOM ? – Rendez-vous sur godominicanrepublic.com/fr.

Pensez à vous assurer !
On ne vous le répétera jamais assez : pensez à vous assurer avant de voyager, que ce soit pour un City-trip en Europe comme à l'autre bout du monde en République Dominicaine. En cas de pépin, que ce soit en cas de maladie, décès d'un proche, perte de vos papiers, etc. vous êtes assurez et n'avez rien à débourser ! Optez pour le Cap Assistance (assurance annulation + assistance) chez Chapka Assurances.

Itinéraire de 9 jours en République Dominicaine

JOUR 1 – Vol Paris – Punta Cana avec Air Caraïbes (9h de vol), transfert et nuit au Viva Wyndham Dominicus Beach (1h de route).

JOUR 2 – Route vers Las Salinas (2h30) et déjeuner à l’hôtel Las Salinas. Route vers les Dunes de Bani puis découverte du lac rose de Las Salinas. Route vers Casa Bonita (2h30). Diner & nuit sur place.

JOUR 3 – Sunrise à la Casa Bonita puis route vers la Laguna de Oviedo (1h). Excursion en bateau pour observer des flamands roses et des iguanes. Route vers l’hôtel Eco Del Mar (2h), déjeuner sur place puis excursion en bateau jusqu’à Bahia de Las Aquilas. Diner et nuit à Eco Del Mar.

JOUR 4 – Sunrise sur la plage de l’hôtel puis route vers Ocao Bay, le seul vignoble des Caraïbes (4h30 de route) ; déjeuner sur place et dégustation. Route vers Samana (4h30 de route). Diner et nuit à l’hôtel Viva Wyndham V Samana.

JOUR 5 – Matinée découverte du parc national de Los Haitises en bateau, déjeuner, chez Luis puis après-midi, diner à l’hôtel V Samana. Découverte de la vie nocturne de Las Terranas et nuit à l’hôtel Viva Wyndham V Samana.

JOUR 6 – Randonnée de 1h30 aller/retour jusqu’à la Cascade El Limon, baignade à la cascade puis déjeuner. Après-midi quad à travers les villages et la route du café. Fin d’après-midi, diner et soirée au Viva Wyndham V Samana.

JOUR 7 – Matinée piscine / plage à l’hôtel, route vers Santo Domingo (2h30). Concert du groupe Bonye dans le centre colonial (une fois par mois) ; dîner au restaurant Buche. Nuit à l’hôtel Nicolas de Ovando.

JOUR 8 – Découverte de la ville coloniale, du Malecon et du marché en vieille américaine. Déjeuner à Casas del XVI. Après-midi piscine à l’hôtel avec fin d’après-midi dans la ville coloniale. Diner chez Duo Lounge. Nuit à l’hôtel Nicolas de Ovando.

JOUR 9 – Repos et balade dans la ville avant de reprendre l’avion depuis Santo Domingo jusqu’à Paris Orly avec Air Caraïbes.

Paris – Punta Cana / Santo Domingo – Paris avec Air Caraïbes

C’est la toute première fois que je m’envole avec Air Caraïbes, en vol direct depuis l’aéroport de Paris Orly, quel plaisir ! En rentrant dans l’avion, on a déjà l’impression d’être en vacances : la classe premium économy se surnomme la Classe Caraïbes, la cabine est spacieuse et lumineuse, le personnel accueillant. Une véritable invitation au voyage ! Le siège est large avec de la place pour les jambes et dispose d’un oreiller, d’une couverture et d’une pochette confort (avec chaussettes, boules Quies, masque pour les yeux, lingette rafraichissante et brosse à dents). Côté divertissement, il y a un large écran où l’on peut regarder de nombreux films et séries, écouter de la musique et lire des magazines. J’ai trouvé très bien le fait d’avoir le menu directement sur la tablette, cela évite le gaspillage de papier. Le véritable atout d’Air Caraïbes, c’est vraiment le sens du service : les hôtesses et stewards sont souriants, rassurants (moi qui ai peur de l’avion) et toujours à l’écoute. C’est la première fois que je vois un équipage autant dans l’échange avec ses passagers, en s’intéressant au programme de chacun. Comptez 9h de vol à l’aller pour Paris Orly – Punta Cana et 8h de vol au retour entre Santo Domingo et Paris Orly. Air Caraïbes dessert de nombreuses destinations dans les Caraïbes comme la Guadeloupe, la Martinique ou encore Cuba. A partir de 600€ TTC A/R Paris – Rep Dom en classe soleil (classe économique) et 1200€ TTC A/R Paris – Rep Dom en classe Caraïbes. www.aircaraibes.com.

Comment se déplacer en République Dominicaine ?

Lors de ce voyage, nous nous sommes déplacés en guaguas privé, un minibus pouvant transporter jusqu’à 10 personnes. Idéal si vous venez en famille ou entre amis et que vous ne souhaitez pas conduire sur place ! Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le Tour Opérateur de référence en Rep Dom : colonialtours.com. Si la route ne vous fait pas peur, vous pouvez toujours louer une voiture, pour plus de mobilité ! Vous trouverez de nombreux loueurs dans les différents aéroports. Préférez un 4×4 (environ 60€ la journée) afin d’affronter les nids de poule, les pistes non goudronnées et les dos d’ânes incessant. Avant de partir en vadrouilles, pensez à bien vérifier le contrat de location, vérifier la voiture et souscrire à une assurance. Côté essence, c’est un peu moins onéreux qu’en France et on trouve facilement des stations essences. Dans la mesure du possible, évitez de conduire la nuit.

Quel budget prévoir pour 9 jours en République Dominicaine ?

La monnaie nationale est le peso dominicain (indiqué RD$) et correspond à environ 1€ = 60 RD$.  On peut facilement trouver des distributeurs dans les grands hôtels, moyennant une petite commission. Si vous souhaitez éviter les frais, vous pouvez toujours prendre des US dollars avant votre départ, évitez au maximum d’échanger de l’argent sur place. Aussi, préférez régler au maximum en liquide plutôt qu’en carte bancaire. Le pourboire n’est pas de rigueur en République Dominicaine.

TRANSPORTS – Vol aller Paris – Punta Cana & vol retour Santo Domingo – Paris avec Air Caraïbes.

LOGEMENTS – 1 nuit au Viva Wyndham Dominicus Beach à Bayahibe ; 1 nuit à Casa Bonita à Barahona (150€) ; 1 nuit à Eco Del Mar à Pedernales (200€) ; 3 nuits à l’hôtel V Samana à Samana(460€) ; 2 nuits à l’hôtel Nicolas de Ovando à Santo Domingo (230€).

REPAS – Hors hôtels all-inclusive, comptez environ 15€ par repas par personne.

ACTIVITES – Entrée des Dunes de Bani (2€) ; visite du lac rose de Las Salinas (gratuit) ; excursion en bateau à Laguna de Oviedo avec guide et repas (100€) ; excursion demi-journée  en bateau à Bahia Aquilas (35€) ; excursion à Los Haitises avec Flora Tours (80€) ; Randonnée et visite de la Cascade El Limon avec Flora Tour (50€) ; 3h de Quad à travers Samana avec Flora Tour (70€) ; balade culturelle en vieille américaine pendant 3h à Santo Domingo (60€).

La Côte Sud en 6 étapes

L’HOTEL VIVA WYNDHAM DOMINICUS BEACH – Bayahibe Beach – Après une heure de route depuis l’aéroport de Punta Cana, nous voici arrivés au Viva Wyndham Dominicus Beach pour la nuit, afin de prendre la route vers Barahona le jour suivant. Nous avons dormi dans un charmant bungalow sur la plage, au milieu des palmiers et à quelques pas de la piscine et de la mer. Premier soir, première claque : un coucher de soleil on fire, c’est magnifique ! L’établissement est un all-inclusive assez immense, réputé pour être le meilleur rapport qualité/prix dans le coin. Il se divise en deux parties : le Viva Wyndham Dominicus Beach et le Viva Wyndham Domincus Palace. Ce dernier propose des prestations haut-de-gamme. On a comme l’impression de se balader dans une petite ville : il y a 4 piscines, 9 restaurants ; des magasins, une discothèque, un salon de beauté, etc… Plus d’infos ici.

A photographier sur la route entre Bayahibe & Las Salinas – Les vendeurs de rue depuis les bouchons de Santo Domingo & le village coloré de Bani (Cale 16 de Agosto). De belles scènes de vie !

LES DUNES DE BANI & LE LAC ROSE LAS SALINAS – A 3h de route depuis Bayahibe, l’atmosphère est tellement différente sur la péninsule de Las Calderas ! Les dunes de Bani semblent être sorties de nulle part : composées de quartz et de feldspath, elles s’étendent sur plus de 15 kilomètres avec vue sur mer. Ouvrez l’œil, les iguanes ne sont jamais loin ! Pensez aux chaussures fermées et à prendre de l’eau, les températures grimpent sur les dunes. Autre incontournable de la péninsule, Las Salinas. Énorme coup de cœur pour ce « lac rose », situé à « Minas de Sal » (Carretera Maximo Gomez). Sur place, il n’est normalement pas possible d’y accéder car c’est une propriété privée, mais le responsable est vraiment cool et a accepté tout sourire ! Sur le coup, nous ne pensions vraiment pas tomber sur cette étendue rose, car tout autour c’était plutôt marron et puis… tadam ! Un lieu magnifique, bien plus rose que ce que j’ai pu voir au Mexique il y a deux ans et surtout pas du tout fréquenté des touristes. Si vous avez un drone, c’est le moment de le faire voler ! Depuis les airs, on a l’impression que c’est une grande étendue de lait à la fraise ! Si vous cherchez à vous restaurer dans le coin, rendez-vous à l’hôtel Las Salinas (Calle Principal 42, Bani).

A photographier entre Las Salinas & Barahona – Les virages de la route C.Central en direction de Barahona avec les cactus et les montagnes en toile de fond & la route RD-44 entre Tabara Arriba et Vicente Noble bordée de milliers de palmiers.

CASA BONITA TROPICAL LODGE – Km.17 Carratera de la Costa, Bahoruco, Barahona – L’un des plus beaux établissements où nous avons séjourné, entre mer des Caraïbes et jungle. Élu le meilleur éco-lodge du pays, l’ensemble du mobilier et des produits alimentaires viennent d’un rayon de 10 kilomètres et sont issus d’une agriculture raisonnée et biologique. L’ensemble des plats sont préparés sur place avec une certaine inventivité qui met tout le monde d’accord ! Je garde un magnifique souvenir de cet endroit pour son calme, son architecture en bois noble, son environnement tropical et son SPA en pleine nature, au bord d’une rivière. Un seul regret ? Ne pas en avoir plus profité ! C’est typiquement le type d’établissement où je pourrais revenir avec Maxime. Infos & réservation ici.

LA LAGUNA DE OVIEDO – Situé dans le Parc National de Jaragua, ce lac d’eau salé de couleur verte est le plus grand du pays. Il est 3 fois plus salé que la mer des Caraïbes ! Composé de plusieurs îlots où se cachent de nombreux cactus et autres plantes grasses, on a pu débarquer sur l’île aux Iguanes Rhinocéros. Même s’ils sont inoffensifs, je peux vous dire que d’être entourée par des dizaines d’iguanes, c’est un peu flippant, mais hyper rigolo de les voir gambader et manger des feuilles. Et puis nous avons navigué jusqu’au spot tant attendu : les flamants roses ! J’en ai déjà vu au Mexique mais ceux-là sont vraiment roses fluo ! Pendant de longues minutes, nous les avons observés en silence en train de circuler en famille, certains s’envolent, d’autres restent statiques… Waouh, comme la nature est jolie. C’est le genre de moment qu’on n’oublie pas.

A photographier entre la Laguna de Ovieda & l’hôtel Eco del Mar – La route est recouverte d’un sable orange / rouge digne d’un safari en Namibie ! La végétation est principalement composée de cactus. Beaux spots pendant 1h avant l’arrivée à l’hôtel.

BAHIA DE LAS AGUILAS – A la frontière haïtienne, Playa Bahia de Las Aguilas est la plus jolie plage que j’ai pu observer en République Dominicaine (enfin, ça se discute avec Samana quand même). Pour y accéder, deux options : en bateau ou en 4×4. Nous avons emprunté un bateau au moment du coucher du soleil depuis la plage de l’hôtel Eco Del Mar et comment vous dire… c’était magique ! J’ai eu envie de rester de longues heures à naviguer au milieu de ces pitons rocheux et de cette eau cristalline… Sublime ! Si vous avez un drone, les nuances entre le sable rosé et l’eau turquoise offrent de jolis clichés.

ECO DEL MAR – Carratera Cabo Rojo, Pedernales – Hébérgement atypique puisqu’il s’agit d’un camping de luxe avec vue sur mer ! L’établissement propose 3 types de logements : une tente standard, semblable à ce que nous avons l’habitude en camping en France mais avec de bons lits ; des bungalows en bois avec balancelle et douche extérieure ; tente de luxe avec un lit de princesse, un dressing et une douche de folie. Tout autour des tentes, on retrouve le sable rouge qui caractérise la région avec de nombreux cactus et plantes grasses. Le lieu est particulièrement magique au crépuscule. A 5 minutes en bateau de Las Aguilas. Infos & réservation ici.

LE VIGNOBLE OCOABAY – Carratera Hatillo, Palmar de Ocoa km 6, Hatillo – Pendant notre long périple sur la route entre Las Aguilas et Samana, nous avons fait escale dans le seul et l’unique vignoble des Caraïbes : Ocoabay ! Le déjeuner était délicieux, cuisiné avec goût, avec vue sur mer. Nous avons ensuite visité le domaine sur un fond de musique classique puis nous avons dégusté 3 vins : un blanc plutôt liquoreux, un vin blanc à base de fruit de la passion (mon préféré) et un vin rouge. Ocoabay va prochainement s’agrandir dans les années à venir avec de superbes éco-lodges, à suivre de près car ça va être « The Place to Be » ! ocoabay.com.do.

Samana en 5 coups de coeur

L’HOTEL VIVA WYNDHAM V SAMANA – Bahia de Cosnon, Las Terrenas – Nous avons profité à fond de cet hôtel all-inclusive 5 étoiles de 144 chambres, au bord de l’une des plus jolies plages de la région. Réservé aux adultes, nous sommes bien loin des All-Inclusive comme Punta Cana, on est plutôt sur du haut-de-gamme que ce soit pour les chambres, les repas ou encore le service. Ce que j’ai préféré ? La nature luxuriante qui l’entoure ! Je pouvais passer des heures dans les hamacs sur plage, bercée par les vagues de l’océan Atlantique, au milieu de centaines de palmiers. Si ce n’est pas le paradis, ça y ressemble ! L’établissement dispose d’une imposante piscine avec vue sur mer & de nombreux lits en baldaquins, ce quoi se relaxer comme il se doit. Le forfait tout compris comprend : les repas, les boissons avec et sans alcool, les activités (cours de yoga, cours de zumba, aérobic, aquagym, etc…) et les sports non motorisés (tennis, vélo, plongée avec tuba, canoë-kayak, planche à voile, etc.). Le V Samana est situé à proximité de nombreux points d’intérêts comme Los Haitises, la cascade El Limon ou encore le village de Las Terrenas.  Vivasamanaresort.com.

LE PARC NATIONAL LOS HAITISES – Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Parc National s’étend sur plus de 208 km2, marqué par le passage des indiens Tainos, les premiers habitants de l’île. Nous sommes partis à la découverte de ce parc en bateau avec l’agence locale de référence Flora Tours. Le but étant de découvrir la biosphère du parc de manière raisonnée en petit groupe. Je vous conseille de prendre l’excursion la plus tôt possible (nous étions sur place à 8h) car après les gros bateaux arrivent et ça gâche les sublimes paysages. Cela m’a fait penser à la baie d’Halong au Vietnam : avec ces nombreux pitons rocheux sortant de l’eau. En raison du climat subtropical, on remarque à quel point la nature s’installe partout, recouvrant entièrement les roches calcaires. Los Haitises, c’est aussi un sanctuaire d’oiseaux marins où les pélicans, perroquets, hérons et bien d’autres vivent leur meilleure vie ! Durant cette excursion de 3h, nous avons également visité 3 grottes pour observer les gravures et dessins laissés par les indiens Tainos ainsi que plusieurs mangroves. Infos & réservations sur flora-tours.net.

LA CASCADE EL LIMON – Comme pour Los Haitises, nous vous conseillons d’y venir très tôt car après c’est la cohue entre locaux et touristes. Un guide dominicain de l’agence Flora Tour nous a accompagné durant cette randonnée de 1h30 aller/retour en nous racontant des petites anecdotes et la flore du parc. Beaucoup (voir tous) font l’excursion à cheval, ce que je vous déconseille fortement car les pauvres bêtes sont maigres et travaillent beaucoup. Ça ne coûte rien de marcher un peu plutôt que de les faire souffrir ! Nous sommes allés à 8h pour profiter seuls de cette incroyable cascade chutant à plus de 45 mètres, dans un bassin naturel translucide. Pour m’y être baignée, je peux vous dire qu’elle est fraiche mais tellement agréable dans ce cadre ! Au retour, nous avons déjeuné dans un restaurant local aux maisons colorées, j’ai beaucoup apprécié photographier cet endroit. Plus d’infos ici.

LE QUAD A TRAVERS LAS TERRENAS – J’avoue que je n’étais pas très emballée à l’idée de faire du Quad comme je suis une vraie flipette. C’était hors de question pour moi de conduire, heureusement, Morgane s’est dévouée pour être mon chauffeur ! J’ai presque failli ne pas faire cette balade de 3h, ça aurait été une très grosse erreur puisque c’est aujourd’hui l’un de mes plus beaux souvenirs. Nous avons traversé des villages où les enfants ont la joie de vivre, où les maisons sont colorées et où l’on assiste à de belles scènes de vie locale. C’était authentique, tout simplement ! Nous nous sommes arrêtés dans une petite ferme où nous avons pu déguster des fruits, du café, du chocolat, de la vanille… Pour terminer, nous avons fait un stop baignade sur la plage El Moron, où Georges Clooney a une propriété, rien que ça ! Plus d’informations sur l’excursion ici.

LA VIE NOCTURNE DE LAS TERRENAS – On ne pouvait pas quitter la République Dominicaine sans avoir testé la vie nocturne ! Je ne suis pas très fêtarde mais j’avoue que j’ai apprécié l’ambiance de Las Terrenas où les dominicains se mêlent aux autres. Quelques bars à tester : El Mosquito (Francisco Caamano 11) & la Bodega (Calle Duarte).

Découverte de Santo Domingo

Changement d’ambiance avec les palmiers de Samana, nous voici désormais dans la capitale du pays, Santo Domingo ! Pendant ces deux derniers jours, nous avons séjourné dans l’hôtel Nicolas De Ovando (Calle Las Damas), idéalement situé dans le centre colonial. Un bel établissement historique, aux belles arches d’époque et une jolie piscine. Le petit déjeuner est copieux et la literie excellente !

Le premier soir où nous sommes arrivés, nous avons eu la chance de vivre un concert de rue du groupe Bonny avec des centaines de dominicains. Si vous passez par Santo Domingo, sachez qu’il y a un concert par mois (depuis 12 ans!) le dimanche de 19h à 23h30, devant les ruines de San Francisco, en plein coeur de la ville coloniale de Santo Domingo. Ça mérite le détour ! Au petit matin, nous sommes partis à la découverte de Santo Domingo en vieille américaine, c’était épique ! Le centre colonial est vraiment ma partie préférée de la ville, je comprends mieux pourquoi il est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ! Le marché de Santo Domingo est un superbe lieu pour faire le plein de couleurs, de photos mais aussi de souvenirs. Plus d’informations sur l’excursion ici.

3 adresses yummy à Santo Domingo : Buche Perico (Calle El Conde 53) ; Casa del XVI (Calle Padre Billini no 2) ; Duo Restaurant Lounge (Calle El Conde Esq).

* Séjour en collaboration avec l’Office de Tourisme de la République DominicaineAir Caraïbes & les hôtels Viva Wyndham.

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Kitchen Daily : notre avis après 4 mois de test

Depuis que nous avons aménagé dans notre appartement en Avril dernier, on s’est fait la promesse d’essayer plus de nouvelles recettes, mais aussi de manger sain et varié, du moins quand nous sommes à la

Weekend bien-être dans la Drôme Provençale

Après notre gros road-trip entre le Val de Loire et la Suisse, rien de mieux que de terminer en beauté par un weekend bien-être dans la Drôme Provençale. J’ai quelques vagues souvenirs de Saint-Paul-Trois-Châteaux que

Jura – 7 spots à ne pas manquer

En août dernier, nous sommes partis en tournage avec Volvo afin de dénicher des petites pépites cachées pour une vidéo dédiée à 3 spots dans les montagnes du Jura, à bord de leur magnifique véhicule.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…