L’île de Paros en 3 jours

Nous voici au centre des Cyclades, sur l’île de Paros où nous avons séjourné 3 jours. Changement d’ambiance total, notre première impression en sortant du bateau : « qu’est-ce que c’est calme ici ! ». On ne croyait pas si bien dire, le mois de mai est le tout début de la saison sur l’île, il y a très peu de touristes et les prix des hôtels sont particulièrement bas. J’ai trouvé le style des villages complétement différents de Santorin, plus « typiques » et surtout, il y a de très belles plages. Nous avons été agréablement surpris par cette île où il fait bon vivre, où les locaux sont adorables. Paros est l’île idéale si vous souhaitez partir en famille & vous reposer sous le soleil grec.

Bateau entre Santorin & Paros

Nous avons réservé nos billets chez Seajets, le bateau réputé le plus rapide entre les îles. Tant mieux, nous n’avions qu’une semaine entre Santorin et Paros. Ne vous fiez pas aux comparateurs spécialisés pour les ferrys, nous avons trouvé moins cher directement sur le site de Seajets ! A l’aller, comptez 3h30 de bateau, il s’arrête à Ios, Naxos et Mykonos avant d’arriver à Paros. Au retour, seulement 1h55, car il ne s’arrête qu’à Naxos & Ios. Nous n’avons eu aucun retard de bateau, et pour 20€ de plus, vous n’êtes pas avec la foule de passagers mais dans un petit salon Platinum où vous pouvez travailler / reposer tranquillement.

Comment se déplacer sur l’île de Paros ?

Nous avons trouvé notre voiture sur le comparateur Liligo.com pour seulement 106€ la semaine. Nous avons choisi d’emmener la voiture de location à Paros, afin de ne pas perdre trop de temps dans les transferts, à rendre/reprendre une voiture. Nous avons croisé quelques vacanciers qui se déplacent en scooter et très peu en quads. L’île n’est pas grande, ça se fait bien ! A savoir : l’ensemble des villages sont interdits à la circulation, il faut se garer à l’extérieur. Plus économique, de nombreux bus circulent à travers Paros. Ils desservent : Parikia, Marathis, Kostos, Lefkes, Prodromos, Marmara, Marpissa, Piso Livadi, Logaras, Punda Beach, Chrissi Akti, Drios, Naoussa, Aliki et Punda.

Quel budget prévoir à Paros sur 3 jours (au mois de mai) ?

TRANSPORTS – Pour l’avion / la voiture cf l’article sur Santorin; Bateau Santorin – Paros avec Seajets (avec voiture) : 44.9€.

LOGEMENT – Hébergement chez Studio Margarita à Ambelas (3 nuits) : 180€.

REPAS – Repas principalement dans des tavernes & sur le pouce : 5€ à 10€ par repas par personne.

Où dormir sur l’île de Paros ?

MARGARITA STUDIOS – Ambelas – Cet hôtel/restaurant avec piscine dans le secteur d’Ambelas, à seulement 5 minutes de la mer ! L’hôtel est familial, il a 30 ans et a été rénové il y a peu. Il y a des chambres double et des chambres familiales pouvant accueillir 5 personnes. Côté repas, Stella cuisine merveilleusement bien, nous y avons diné un soir, il n’y a que quelques plats, gage de qualité ! Il est même possible de prendre un cours de cuisine avec elle. Margarita Studios est proche de nos villages préférés : Naoussa (à 5 minutes), Kostos, Lefkes & Marpissa (10-15 minutes) et du port de Parikia (20 minutes). A partir de 40€ la nuitée. Infos & réservation ici.

ROSES BEACH HOTEL – Parikia – Nous avons hésité à séjourner dans ce petit hôtel de 14 chambres à 200 mètres de la plage Livadia, avec vue panoramique sur la baie. A partir de 55€ la nuitée. Infos & réservation ici.

PAROSLAND HOTEL – Aliki – Cet hôtel est tout simplement le must du must. La piscine, la vue, l’atmosphère et la déco sont tops ! A partir de 100€ la nuitée. Infos & réservation ici.

HOTEL PAPADAKIS – Naoussa – Avec du recul et après 3 jours sur l’île de Paros, je dirais que l’endroit idéal où séjourner est à Naoussa. Ce petit hôtel, niché sur les hauteurs et surplombant la mer Egée semble être l’établissement parfait pour cette escapade ! A partir de 80€ la nuitée. Infos & réservation ici.

Les petits villages de Paros

PARIKIA – Le village où nous avons débarqué, la capitale de Paros ! A première vue, il ne nous a pas plus attiré que ça en raison des restaurants « attrape-touristes » à notre arrivée, mais finalement, c’est un très beau village cycladique comme nous les aimons ! Un conseil : n’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles autour du château Frankish, sur les hauteurs de Parikia de charmantes petites maisons fleuries s’y cachent ainsi que la magnifique basilique de la Panaghia Katapoliani, bien différente des églises habituelles ! En remontant vers l’est après le port, arrêtez-vous aux 2 moulins, un spot très cool avec vue sur mer et le village.

NAOUSSA – Notre premier coup de cœur de l’île ! Il faut dire que nous sommes arrivés vers 18h, quand la lumière commençait à être vraiment jolie. Il y avait un baptême ce soir-là, le port était inondé de locaux festifs. C’est une image que je garderai sans doute toute ma vie : au milieu d’eux, en foulant les pavés cycladiques, il y avait une minuscule chapelle – la plus mignonne du pays, c’est sûr – décorée de fanions bohèmes pour l’occasion, entourée de petits bateaux de pêcheurs de toutes les couleurs et les vestiges d’un château vénitien en toile de fond. C’était si beau ! Il y a une ribambelle de restaurants aux chaises & tables en bois mais les prix sont assez chers et ils accostent un peu trop, c’est dommage. Il y a des milliers de photos à faire ici, j’ai particulièrement aimé la devanture du bar Linardo, avec ses fausses fleurs de bougainvilliers et sa porte rose (je vous rassure partout ailleurs ce sont des vrais !). Ne vous arrêtez pas au port, les ruelles aux alentours méritent le détour ! Les restaurants sont plus familiaux, et là encore, les possibilités de photos sont nombreuses !

KOSTOS – Dans les terres, il y a 3 villages qui se succèdent : Kostos, Lefkes et Marpissa. Prenez le temps de bien les apprécier, ils reflètent à merveille la douceur de vivre des Cyclades. Kostos, c’est observer les anciens qui prennent le café sur la place principale et profiter de la vue sur les collines et la mer au loin. 

LEFKES – Nous avons tellement aimé cette ambiance pittoresque ! Lorsque l’on se gare sur les hauteurs de Lefkes, rien ne laisse présager à tant de beauté : les cigales, les pavées, les maisons et les églises traditionnelles rendent ce le lieu unique. Notre endroit préféré : les alentours de l’église orthodoxe Agia Triada, les cafés sont si beaux ! Si vous levez les yeux vers les collines, vous pourrez observer plusieurs moulins à vent, certains sont accessibles à pied.

MARPISSA – Mention spéciale pour ce village pour sa maison rose, découverte par hasard ! Souvent délaissée des touristes (tant mieux pour nous), Marpissa est l’un des plus beaux villages de Paros. C’est aussi un véritable labyrinthe, nous nous y sommes perdus à plusieurs reprises tant les maisons et les ruelles se ressemblent. A quelques mètres d’ici, sur le port de Piso Livadi, quelques bonnes tavernes familiales sont à découvrir.

Les plages de Paros

PISO LIVADI – Notre plage préférée ! Attention, ce n’est pas la plage principale de Piso Livadi en face des restaurants, elle est située au niveau de la chapelle, non loin de « Molos Café ». La plage est entourée de falaises et l’eau est translucide : c’est magnifique !

AMBELAS – C’est le secteur où nous avons séjourné, il n’y a pas un touriste, c’est paisible ! Il y a une minuscule plage au niveau du port.

SANTA MARIA – Non loin de Naoussa, la plage est idéale pour les familles car il n’y a pas de dénivelé dans l’eau. Il y a un bar et une école de surf.

Les petites adresses Yummy

MAKAKIS (Piso Livadi) – Sur le port, c’est une adresse à ne pas manquer ! Nous avons goûté au feuilleté de fêta au miel, à la salade grecque, aux sardines et au poisson du jour en papillote. Nous avons adoré : le cadre, la famille et le repas !

FISILANIS RESTAURANT (Logaras) – Là encore, cette taverne familiale concocte des petits plats délicieux ! Quasiment sur la plage, vous pourrez apprécier divers plats locaux, mention spéciale pour les desserts ! L’établissement propose également des chambres.

NEMOBAR (Parikia – sur le port) – Nous avons pris un café ici avant de reprendre le bateau pour Santorin, très bon avocado toast avec du pain pita aux olives ! Le cadre est mignon.

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Kitchen Daily : notre avis après 4 mois de test

Depuis que nous avons aménagé dans notre appartement en Avril dernier, on s’est fait la promesse d’essayer plus de nouvelles recettes, mais aussi de manger sain et varié, du moins quand nous sommes à la

Weekend bien-être dans la Drôme Provençale

Après notre gros road-trip entre le Val de Loire et la Suisse, rien de mieux que de terminer en beauté par un weekend bien-être dans la Drôme Provençale. J’ai quelques vagues souvenirs de Saint-Paul-Trois-Châteaux que

Jura – 7 spots à ne pas manquer

En août dernier, nous sommes partis en tournage avec Volvo afin de dénicher des petites pépites cachées pour une vidéo dédiée à 3 spots dans les montagnes du Jura, à bord de leur magnifique véhicule.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…