Road-trip en Islande : itinéraire, budget & conseils

L’Islande est une île au cœur de l’océan entre le nord de l’Atlantique, l’ouest de la Mer de Norvège et le Sud-Est du Détroit du Danemark. Terre de contrastes, elle est marquée par une activité volcanique très forte, en raison de sa situation entre les plaques tectoniques eurasiennes et américaines, raison d’une activité sismique très forte. L’Islande, c’est aussi de nombreuses cascades, des geysers, des glaciers, des lacs, des fjords majestueux ou encore des déserts minéraux. Nous avons réalisé notre petit rêve durant ce séjour de 10 jours en mini 4×4.

(Re)lire notre article
10 jours en Islande : détails de notre road-trip.

Itinéraire de 10 jours

JOUR 1 – 50 kilomètres – Départ de l’aéroport Paris Orly avec Icelandair. Arrivée à l’aéroport de Keflavik à 15h45. Prise en charge du véhicule de location chez Northern Lights et route pour rejoindre Reykjavík. Diner chez Bryggjan Brugghus. Nuit à l’hôtel Odinsve à Reykjavik.

JOUR 2 – 300 kilomètres – A la découverte du Parc National de Þingvellir, Geysir, chute de Gullfoss, chutes de Landsfoss et Skógafoss et l’île de Dyrholaey. Nuit à Puffin Hostel à Vik.

JOUR 3 – 260 kilomètres – Passage par les champs de lave d’Eldhraun, du Parc National de Skaftafell, du lac glaciaire de Jokulsarlon et du Vatnajokull. Nuit au guesthouse Brunnholl à Brunnhólskirkja.

JOUR 4 – 260 kilomètres – A la découverte des fjords de l’Est et Egilsstadir. Nuit à Vid Lonid GuestHouse à Seydisfjordur.

JOUR 5 – 260 kilomètres – Route vers la chute Dettifoss, Ásbyrgi, Tjörnes et Husavik. Nuit à Vogar Travel Service à Myvatn.

JOUR 6 – 140 kilomètres – Etapes au lac Myvatn, Dimmuborgir, Dkuturstadir, la chute Godafoss et Akureyri. Nuit à Skjaldarvik Guesthouse à Akureyri.

JOUR 7 – 320 kilomètres – Passage par le musée de Glaumbaer, Skagafjordur, la cascade Hraunfossar, Reykholt et Deildartunguhver. Nuit à Blomasetrid Guesthouse à Borganes.

JOUR 8 – 120 kilomètres – Route vers la péninsule Snaefellsnes, le Parc National de Snæfellsjökull, Ólafsvík et la baie de Beidafjordur. Nuit chez The Freezer Hostel à Rif.

JOUR 9 – 250 kilomètres – Escapade au glacier de Snæfellsjökull, Hellnar, Arnastapi. Nuit à The Swan House Hotel à Reykjavik.

JOUR 10 – Journée à Reykjavik et nuit à The Swan House Hotel à Reykjavik.

3 guides pour préparer son voyage
Guide de l'Islande par Le Petit Futé
L'essentiel de l'Islande par Lonely Planet
Guide de l'Islande par Michelin Voyages

Budget pour 10 jours en Islande

L’Islande est l’un des pays les plus chers au monde, il faut donc prévoir un petit budget avant de partir, et bien le gérer sur place. Pour dormir, le plus économique c’est de louer un van ou de dormir au camping, nous avons privilégié les guesthouses où nous avons pu cuisiner chaque soir nos plats, car le restaurant, c’est vraiment un luxe en Islande ! Il faut compter en moyenne 30-40€ pour un plat et une boisson soft. Ça fait réfléchir, n’est-ce pas ? Pour faire vos courses, nous vous conseillons Bonus, qui est le plus économique et présent un peu partout sur l’île. 

TRANSPORT / TOTAL – 1340€ pour une personne ou 790€ sur la base de deux personnes/ avion Paris CDG – Reykjavik avec Icelandair (240€ TTC) ; location de voiture pour 10 jours avec Northern Lights avec assurance (900€), essence (environ 200€ sur l’ensemble du road-trip, nous avons pas mal roulé).

LOGEMENTS / TOTAL – 935€ par personne ou 467€ sur la base de deux personnes / 1 nuit à Reykjavik à l’hôtel Odinsve (120€), 1 nuit au Puffin Hotel à Vik (130€),  1 nuit au lodge Brunholl à Hofn (110€), 1 nuit au Vid Lonid Guest house à Seydisfjordur (110€), 1 nuit au Vogar Travel Service à Myvatn (70€), 1 nuit au Skjaldarvik Guesthouse à Akureyri (90€), 1 nuit au Blomastrid Guesthouse à Borganes (70€), 1 nuit au Freezer Hostel à Rif (25€ en dortoir), 1 nuit à The Swan House à Reykjavik (150€), 1 nuit au Base Hotel à Keflavik (60€).

REPAS – nous n’avons pratiquement pas mangé au restaurant. Comptez environ 20€ par personne par jour pour des repas à cuisiner. 

Conseils pour préparer son séjour en Islande

  • Un Road-Trip est ponctué d’événements imprévisibles, surtout en Islande : routes fermées, climat rendant les conditions dangereuses, routes accidentées… Mieux vaut prévoir une bonne marge niveau timing avant de prendre l’avion !
  • Le numéro d’urgence si vous avez un problème médical, ou sur la route où que vous soyez en Islande : 112
  • Ce n’est pas une rumeur, l’Islande est l’un des pays les plus chers du monde, mieux vaut prévoir un budget assez conséquent.
  • Tous les islandais parlent très bien anglais, et même quelques uns parlent français !
  • Lorsque vous prendrez votre douche dans votre guesthouse, hôtel ou auberge de jeunesse, l’odeur vous surprendra sûrement : une odeur de souffre (sur le coup on a cru à de l’œuf pourri à notre arrivée à Reykjavik). Pas de panique ! Cela a des bienfaits pour la peau.
  • Les restaurants coûtent très très chers (souvent 30-40€ le plat) ! Même dans les supermarchés parfois vous pourriez être étonnés : l’équivalent de 15€ le morceau de gruyère, 25€ un pavé de saumon… C’est pourquoi nous avons ramené quelques provisions de la France (conserve de thon, encas pour le petit dej…). Seuls les produits frais et fumés sont interdits dans vos bagages. Le supermarché où nous nous sommes approvisionnés tout au long de notre séjour est Bonus (c’est le nom du supermarché?).  Mieux vaut choisir des guesthouses ou auberges de jeunesse avec une cuisine commune, vous pourrez vous préparer quelques plats pour le midi & soir.
  • Les aurores boréales : beaucoup de touristes visitent l’Islande au mois de novembre, bien qu’il fasse tout le temps nuit, pour voir des aurores boréales. Vous pouvez tout à fait voir des aurores boréales au mois d’avril & Mai aussi ! Les nuits sont justes plus courtes. Il faut un temps sans nuages & consulter les prévisions sur verdure.is. Les aurores boréales ne sont pas visibles l’été (car il fait jour tout le temps).
  • Avoir un itinéraire déjà tracé est une bonne chose, mais n’hésitez pas à vous arrêter entre vos étapes, il y a tellement de chouettes spots ! Vous pourrez vous arrêter en toute sécurité sur le côté.
  • Nous avons prévu de l’argent en liquide pour notre road trip, finalement, même dans les villages les plus excentrés, tous les établissements (hôtels – restaurants) prennent la carte bancaire. Renseignez-vous auprès de votre banque pour les commissions éventuelles.
  • Les vêtements chauds : en rappelant que nous sommes parti début avril, nous avons eu des températures comprises entre 1 et -15 degrés. Nous avons eu particulièrement froid à l’est et dans le nord du pays. Cela dit, le temps change très souvent : nous avons eu du vent, de la pluie, de la neige, du soleil…

Conduire en Islande

  • Pensez à réserver votre location de voiture avant d’arriver en Islande, vous paierez 3 fois plus cher au comptoir à l’arrivée ! Il y a souvent des offres de dernière minute pour les locations de voiture, surtout hors saison.
  • Optez pour un 4×4 : les routes & le climat en Islande sont imprévisibles. Au mois d’Avril, nous avons été dans les fjords de l’Est, il n’y avait pas de neige prévue, et pourtant, le lendemain, de nombreux voyageurs en voiture de tourisme ont été contraints de faire demi-tour à cause de la neige !
  • Nous avons loué un 4×4 Suzuki Jimny chez Northern Lights Car Rental. Nous avons opté pour l’assurance basique qui nous protège contre les graviers (nous vous la conseillons) pour 10€ par jour mais nous n’avons pas pris l’assurance à 20€ par jour contre le sable. 
  • Toujours écouter les locaux s’ils vous disent de ne pas prendre la route (le plus souvent à cause des conditions climatiques).
  • Respecter les vitesses : cela peut paraître très bateau, mais c’est important ! On se sent parfois seuls au monde en Islande, néanmoins, la police est bien présente sur l’ensemble du territoire. Nous avons recueilli quelques témoignages… les amendes tournent autour de 500€ pour un excès de vitesse. Il se peut également que l’on vous interdise de conduire à nouveau. Vous pouvez rouler jusqu’à 90 sur la route principale (route 1), 80 sur les routes secondaires, 50 en agglomération & 30 dans les quartiers résidentiels.
  • Il y a de nombreux ponts dans toute l’Islande (surtout au Sud & à l’Est). Il n’y a la place que pour une voiture, soyez prudent et anticipez.
  • Aucune assurance de location de voiture ne vous couvre dans la partie centrale de l’Islande. Nous n’avons pas conduit dans les terres (hors de la route principale). Attention à vous ! Les routes sont réputées pour être très dangereuses et imprévisibles.
  • Des accidents arrivent car les touristes s’arrêtent en plein milieu de la route. Il y a de nombreux endroits pour s’arrêter en toute sécurité !
  • Toujours allumer ses feux de croisement, de jour comme de nuit. C’est obligatoire.
  • Il y a quand même pas mal de pompes à essence, et ils prennent tous la carte bancaire. Toujours chercher une station essence quand vous arrivez à la moitié de votre plein.  Comme ça pas de mauvaises surprises !
  • Le prix de l’essence Sans Plomb 98 lors de notre séjour : 202 couronnes islandaises le litre, soit 1.52€ le litre (la couronne islandaise varie souvent, renseignez-vous avant votre séjour).

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Escapade en Bourgogne : la Saône-et-Loire

Après avoir sillonné la Bretagne pendant 3 semaines, nous avons dédié le prochain road-trip en France à la Bourgogne. Nous avons eu la chance de découvrir la Côte d’Or l’année dernière et cette fois, on

On a testé l’application Youboox !

Alerte, bon plan ! On a trouvé la solution pour ne pas partir avec une valise de 50 kilos en vacances : Youboox, l’application de lecture en streaming. Voilà quelques semaines que nous testons ce système de

L’aménagement de notre utilitaire

Il y a quelques semaines, alors que nous sortions peu à peu du confinement nous avons eu l’idée du Tour de Bretagne, afin d’aider les acteurs du tourisme locaux à redémarrer après cette période difficile.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…