Un long weekend à Moscou

Formalités d’entrée

En plus de votre passeport en cours de validité, vous devez obtenir un Visa pour entrer ou transiter en Russie. Nous avons effectué les formalités avec Action-Visas (coût du Visa : 110€ par personne). Si vous avez peur de vous tromper dans le formulaire, Action-Visas peuvent s’en occuper pour vous.

Moscou en octobre

Mi-Octobre est une période idéale. Nous avons eu le droit à un magnifique spectacle avec les arbres colorés, ce qui ajoute un petit charme à toutes ces petites beautés russes. Ils sont à fond dans Halloween, il y a pas mal de vendeurs de citrouilles et légumes de saison un peu partout dans la ville. Nous avons eu froid le premier soir avec 0°C mais le reste du temps il faisait entre 7°C et 13°C. Si nous devions revenir à une autre période, ce serait sans aucun doute à Noël & au Nouvel-An. Il doit y avoir une telle magie…

Se déplacer à Moscou

Depuis l’aéroport, nous avons commandé un Uber pour 800 roubles (environ 10€). Il faut compter 1h de trajet jusqu’au centre de Moscou, qui est une ville embouteillée ! Nous qui avions peur de prendre le métro par peur de ne pas s’y retrouver, nous n’avons fait que l’utiliser pendant 4 jours ! Avec la Coupe du Monde, ils ont traduit toutes les stations, c’est plus facile de s’y repérer. La ville est très bien desservie et c’est agréable car les stations sont uniques et très jolies. Honnêtement, cela va plus vite de se déplacer en métro qu’en taxi, il y a un métro toutes les minutes (ou à quelque chose près) ! Pour créer nos itinéraires, nous utilisons Maps.Me, une application gratuite qui fonctionne sans connexion Internet. Il suffit d’indiquer votre lieu d’arrivée et l’application se charge de vous trouver le trajet le plus court en métro, à pied ou en voiture. Super pratique et indispensable !

Ces petites choses à savoir

  • Pas toujours facile de se faire comprendre, les Russes ne parlent que très peu anglais !
  • Le métro est très, très profond, jusqu’à 100 mètres de profondeur ! Il faut parfois prévoir un peu de marge sur votre planning pour descendre et remonter.
  • Le Wifi est assez bien développé à travers la ville, il y a des bornes Wifi un peu partout dans la ville, et dans le métro !

Où dormir à Moscou ?

People Loft Hotel – L’hôtel où nous avons séjourné pour 45€ la nuit, petit-déjeuner compris ! A seulement 30 minutes à pied de la Place Rouge. Qui dit mieux ? Infos & réservation ici.

Viliy Hotel Mokhovaya – A seulement 5 minutes à pied de la Place Rouge, c’est le meilleur hôtel rapport qualité / prix où séjourner pour être le plus central et profiter à fond sans perdre de temps ! A partir de 80€ la nuitée. Infos & réservation ici.

Icon Hostel – Situé dans la « City » moscovite, nous avons totalement craqué pour son style industriel avec briques apparentes. Les chambres ne sont qu’à partir de 50€ la nuitée, salle de bain à partager. A 5 kilomètres de la Place Rouge. Infos & réservation ici.

Où manger à Moscou ?

Pâté & Co – De l’autre côté du pont après la Place Rouge. Petite brasserie sympa, le burger et le mille-feuilles sont à tomber ! patecafe.ru.

Le Café Pouchkine – Lieu historique incontournable, allez-y pour un chocolat chaud et une petite douceur. N’oubliez pas de visiter les toilettes : c’est royal ! cafe-pushkin.ru.

Lights Café – En sortant de notre visite du Bunker 42, nous avons trouvé par hasard cette chouette adresse où un bon petit brunch s’impose ! La déco est très jolie.

Sempre – Restaurant tendance de Moscou, dans une ambiance tamisée et jungle. Le pokébowl saumon-avocat et leur sélection de vodka est top !

Les visites incontournables

La Place Rouge

Rien que pour ça, Moscou mérite bien une visite ! Nous y sommes retournés à plusieurs reprises lors de notre séjour mais notre plus beau moment, c’était le premier soir, au moment du coucher du soleil. La cathédrale Basile-le-Bienheureux s’illuminait sous les doux rayons du soleil de fin de journée. On en avait presque des frissons ! Construite entre 1555 et 1561, son architecture est tout simplement unique au monde. Il est possible de la visiter pour 1000 roubles. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Place Rouge ne se limite pas à cette petite beauté, il y aussi le mausolée de Lénine que vous pouvez visiter tous les jours entre 10h et 13h (comptez 30 minutes d’attente) ou encore le musée historique d’État, en briques rouges. Autre édifice religieux, à l’entrée de la Place : la Cathédrale de Kazan, véritable icône orthodoxe, mérite le coup d’œil pour son architecture. Pour terminer, ne manquez pas le centre commercial le GOUM qui est à l’extérieur illuminé d’ampoules lumineuses et l’intérieur est digne d’un vieux film.

Le Kremlin

Sur plus de 27 hectares, le Kremlin regroupe un ensemble de cathédrales, d’espaces verts, le Grand Palais et la Résidence Présidentielle (coucou Vladimir !). Nous n’avons pas faire la visite à l’intérieur du Kremlin par manque de temps, mais il parait que c’est à faire ! Vous pouvez prendre vos billets directement sur place via les bornes ou réserver sur kreml.ru. Nous avons aimé flâner au milieu des édifices et des larges murs de briques avant d’assister à la relève de la garde qui a lieu chaque heure à la tombe du soldat inconnu. Vous verrez, ça ne rigole pas ! A faire absolument.

Zaryadye Park

Ce parc a été créé en 2017 à la place de l’ancien hôtel Rossiya (qui était moche, soyons honnêtes), à proximité directe de La Place Rouge et du Kremlin. Très agréable, il représente les principaux écosystèmes de la Russie. Vous avez différents points de vue sur le centre historique et la célèbre cathédrale Basile-le-Binheureux ainsi qu’une salle de concert sur une colline artificielle. Tout aussi original, on y trouve une passerelle suspendue sur la route et l’eau avec un beau panorama sur le Kremlin. A faire de jour comme de nuit !

Red October

Le (mini) quartier arty de Moscou, situé dans une ancienne usine de chocolat. Ambiance vintage et petites briques rouges, on a presque l’impression d’être hors-Russie. On y observe plusieurs œuvres de street art, et il y a pas mal de petites adresses sympathiques. Dommage que le quartier ne soit pas plus grand ! Après une chouette balade ici, empruntez le pont Patriarshiy pour photographier la cathédrale du Christ-Sauveur et son magnifique dôme d’or, puis marchez jusqu’à l’hôtel Winterfell pour voir l’énorme statue de « Pierre le Grand ».

Le Bunker 42

Ce Bunker a aujourd’hui été transformé en musée de la Guerre Froide. Situé à 65 mètres sous terre, vous pénétrez dans une toute autre époque. Construit sous les ordres de Staline, il fût en service de 1956 à 1985 pour se protéger d’éventuelles attaques nucléaires. Pendant 1h30, vous découvrirez l’organisation incroyable de ce bunker qui abritait plus de 2000 officiers, à travers le bureau de Staline, le poste de commandement, tandis que des hommes simulaient une vie « normale » à la surface. L’ambiance est étrange et atypique, on entend même le métro passer à quelques mètres. L’architecture des pièces du bunker est d’ailleurs inspirée du métro moscovite. Nous avons hésité à faire cette visite en raison du coût (2200 roubles), nous ne regrettons pas du tout, c’était très instructif ! Plus d’infos sur bunker42.com.

Izmailovo

Un peu excentré des autres points d’intérêts de Moscou, il s’agit d’un centre culturel qui représente un faux-Kremlin, sur la base de dessins de résidences des Tsars du 16èmesiècle. L’univers coloré abrite une jolie place avec des petites maisons et églises photogéniques et un marché aux puces. De tout Moscou, c’est ici que nous avons fait les meilleures affaires pour l’achat de poupées russes (à partir de 100 roubles, soit 2 à 3 fois plus cher que dans le centre historique !). Juste derrière ce complexe se trouve un stade de Izmailovo qui n’était qu’un leurre à l’époque de la Guerre Froide : le bunker de Staline se trouve juste en dessous, et il parait qu’un tunnel de 17 kilomètres est relié au Kremlin ! Gardé par des militaires, nous avons voulu tenter notre chance pour le visiter. Nous avons malheureusement essuyé un refus catégorique d’un militaire russe peu commode : la visite se fait uniquement sur rendez-vous, 3 à 5 jours avant. Par manque de temps, nous n’avons pas pu y retourner, mais si vous voulez réserver, vous pouvez envoyer un email à : sbunker@mail.ru. Toujours dans le quartier, ne manquez pas le parc d’Izmailovo et sa magnifique église : Sobor Pokrova.

Loujniki

Ce quartier est le lieu où les français sont devenus champions du monde au Stade Loujniki en juillet dernier ! Il accueille aujourd’hui des matchs nationaux et internationaux. Cette partie de Moscou est très verte et à l’automne, on peut vous dire que c’est super canon ! Au coucher du soleil, traversez le parc Vorobyevy Gory jusqu’au belvédère « Smotrovaya Ploshchadka » pour une vue imprenable sur le stade et le quartier financier. Magique !

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Escapade en Bourgogne : la Saône-et-Loire

Après avoir sillonné la Bretagne pendant 3 semaines, nous avons dédié le prochain road-trip en France à la Bourgogne. Nous avons eu la chance de découvrir la Côte d’Or l’année dernière et cette fois, on

On a testé l’application Youboox !

Alerte, bon plan ! On a trouvé la solution pour ne pas partir avec une valise de 50 kilos en vacances : Youboox, l’application de lecture en streaming. Voilà quelques semaines que nous testons ce système de

L’aménagement de notre utilitaire

Il y a quelques semaines, alors que nous sortions peu à peu du confinement nous avons eu l’idée du Tour de Bretagne, afin d’aider les acteurs du tourisme locaux à redémarrer après cette période difficile.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…