Road-trip dans l’Est Canadien : le Québec

Bon à savoir

  • Avant le départ, n’oubliez pas de faire votre AVE, similaire à l’ESTA pour les USA. D’ailleurs, si vous comptez aller aux Etat-Unis il faudra l’autorisation ESTA pour rentrer dans le pays.
  • Ils prennent pratiquement tous la carte bancaire dans les magasins, restaurants, hôtels… Vérifiez les commissions auprès de votre banque.
  • Tous les prix affichés dans les restaurants, magasins, bars sont HT. Il faut rajouter 15% de taxes.
  • N’oubliez pas les tips à chaque fin de repas ! Cela correspond souvent à 15% ou 20% de la note. Pour vous aider, regardez le montant de la taxe, cela représente 15%.
  • L’été dans les parcs nationaux, de nombreuses visites et activités sont offertes. Consultez pc.gc.ca
  • Les drones sont interdits dans les parcs nationaux. Il y a de nombreuses restrictions, nous conseillons de consulter ce site : tc.gc.ca.
3 guides de voyage sur le Québec :
1. Guide du Québec et Provinces maritimes par Lonely Planet (18€).
2. Guide du Routard Québec et et Ontario par Le Routard (14.95€).
3. Montréal et Québec en quelques jours par Lonely Planet (6€).

Conduire au Canada : nos conseils

  • Les canadiens roulent vite, parfois à plus de 20km/h au-dessus des limitations de vitesse. Soyez vigilants !
  • Il est « toléré » de rouler à 10km/h de plus que la vitesse indiquée. 
  • Pas besoin du permis international pour une courte durée.
  • Si vous prévoyez de longues distances au Canada, pensez à faire de l’essence dès que votre jauge est au milieu, certaines distances manquent de stations essences. En règle générale, il y en a quand même pas mal.
  • Contrairement à chez nous, toutes les voitures sont des automatiques.
  • Il y a des périodes de travaux plus importantes que d’autres à travers le Canada, qui peuvent ralentir vos trajets. Ils ont particulièrement lieu en été et en automne, avant l’hiver ! 
  • L’état de certaines routes ne sont pas terribles en dehors des routes principales, notamment au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie. Attention aux nids de poule !
  • Vous pouvez louer une voiture de tourisme simple si vous voyagez au Canada en été ou à l’automne. Un 4×4 est toujours plus confortable pour les longues distances, indispensable en hiver.
  • Nous avons observé peu de radars mais sur certaines autoroutes comme celle entre Rivière-Du-Loup à Montréal, beaucoup de policiers.
  • Pensez à laisser vos phares allumés de jour comme de nuit.
  • A une intersection, lorsque tout le monde a un stop, c’est le premier arrivé qui passe.
  • Soyez très attentifs et roulez doucement la nuit, les animaux sortent de la forêt, en particulier les orignaux et les cerfs. 
  • Si vous n’avez pas de GPS, téléchargez gratuitement Maps.me sur votre portable, c’est un GPS qui n’a pas besoin de connexion Internet. Il indique également tous les points de vue et les sentiers et localise les stations essences et supermarchés sur votre trajet. Pensez à bien mettre à jour les cartes, il y a de nouvelles routes !

Montréal

Une première fois à Montréal qui nous a beaucoup charmé. Les conditions étaient assez exceptionnelles puisqu’il a fait 28 degrés fin septembre, ce qui est improbable par ici !  A l’inverse, ils ont eu un été très pluvieux. Nous avons aimé ce mélange d’ancien et de nouveau, un peu comme un mini New-York avec des petits côtés de San Francisco ou encore de Londres. C’est aussi un bon compromis pour les amoureux de la nature : les parcs et activités de plein air sont nombreuses. Nous ne sommes restés que 48h à Montréal, et ce n’est clairement pas assez, surtout durant les beaux jours. C’est une ville jeune, où beaucoup d’évènements sont organisés et les activités sont multiples. Nous nous sommes déplacés à pied et en UBER, mais il existe un bon réseau de transports en commun et des pistes cyclables à travers la ville. Il y a certaines choses que nous n’avons pas eu le temps de faire (forcément, en si peu de temps), on peut y passer une semaine sans s’ennuyer !

Le Vieux-Port de Montréal

Où dormir à Montréal ?

AUBERGE DU VIEUX-PORT – 97 rue de la commune E – Comme son nom l’indique, l’établissement donne directement sur le Vieux-Port de Montréal, c’est le seul du quartier situé le long du fleuve Saint-Laurent. Un seul mot : authentique ! Les chambres avec briques donnent un côté vintage qui nous a totalement charmé. A partir de 130€ la nuitée. Infos & réservation ici.

LOEWS VOGUE HOTEL – 1425 Rue de la Montagne – Situé en plein cœur de Montréal, c’est une très belle adresse où le charme et le luxe sont au rendez-vous. On a comme l’impression d’être dans Gossip Girl ! Les chambres sont spacieuses et le petit déjeuner délicieux. On avait presque envie de rester sous la couette toute la journée. A partir de 150€ la nuitée. Infos & réservations ici.

HOTEL BONAVENTURE – 900 de la Gauchetière West – Entouré d’un magnifique jardin sur un hectare en plein centre-ville de Montréal, c’est l’un des meilleurs rapports qualité/prix de la ville. Les chambres sont spacieuses et le must du must : la piscine sur le toit avec vue panoramique sur Montréal ! A partir de 100€ la nuitée. Infos & réservation ici.

Vous optez pour la solution Airbnb ? 
Bénéficiez jusqu’à -34€ sur votre réservation Airbnb en cliquant ici.
La Grande-Roue de Montréal

Que faire à Montréal en 48h ?

La Grande Roue de Montréal – Vue panoramique à 60 mètres de hauteur avec vue sur le fleuve, le Vieux-Montréal, le centre-ville et la montagne. C’est la plus haute du Canada ! Cabines chauffées en hiver et climatisées en été. Prix : 25$ par adulte. Tour de 15 à 20 minutes.

Le Vieux-Port de Montréal : l’un de nos quartiers préférés à Montréal. Il est le port historique de la ville, situé au bord du fleuve Saint-Laurent. Les food-trucks sont très cools et la vue sur le Vieux-Montréal et les buildings est sympa. Endroit idéal pour observer le coucher du soleil !

Le Village : l’un des plus importants quartiers gay en Amérique du Nord. C’est un quartier qui vit aussi bien de jour comme de nuit, avec de très bonnes adresses pour manger et faire les boutiques. A ne pas manquer : la rue Lartigue et la rue Sainte-Rose.

Le Vieux – Montréal : les lieux d’intérêts sont nombreux comme la basilique Notre-Dame, la place d’armes, le marché Bonsecours, le château Ramezay, la chapelle Notre-Dame-De-Bon-Secours et la rue Saint-Paul. Il y a aussi beaucoup de touristes en été, alors pensez à faire comme nous : levez-vous à 6h du matin pour photographier les jolies petites rues piétonnes désertes !

Le parc Mont-Royal : les locaux l’appellent « la montagne ». Ne manquez pas les belvédères via les différents sentiers du parc. Depuis le belvédère Camillien-Houde (il y a un parking), marchez tout droit pendant 15-20 minutes. Vous tomberez sur un petit belvédère avec une vue saisissante sur le centre-ville.

La ville souterraine : c’est la plus grande ville souterraine au monde, elle s’étend sur 30 kilomètres. Tout y est : coiffeurs, fleuristes, magasins, dentistes, médecins… Elle a été créée pour réchauffer les locaux durant les glaciales journées d’hiver.

La rue Sainte-Catherine : le lieu idéal pour faire du shopping. Longue de 11.2 kilomètres, elle compte près de 1200 magasins. C’est la plus grande artère commerciale du Canada.

L’île Sainte-Helene : Elle a accueilli l’exposition universelle de 1967. On y retrouve le musée de l’environnement dans une énorme Biosphère, le casino, le musée Stewart, la tour de Levis et le parc d’attraction de La Ronde.

Le quartier Mont-Royal : comment ne pas résister à ces jolies petites rues fleuries aux airs de Greenwich Village. Soyez attentifs, de nombreuses œuvres se cachent sur les murs du Mont-Royal. Quelques petites rues qui nous ont fait craquer : Milton Street, Durocher Street & Clark Street. Il y en a bien d’autres !

Restaurants à Montréal : nos petites adresses

Mélisse (719 rue William) : le restaurant à la décoration Pinterest ! Les meubles sont stylés, avec de nombreuses plantes et luminaires designs. La cuisine y est simple et délicieuse, idéale pour un brunch en famille ou entre amis. Restaurantmelisse.com.

Lola Rosa – 4581 Avenue du Parc – Restaurant végétarien très réputé à Montréal. Leur slogan ? « Le resto végétarien préféré des non-végétariens ». Il y a une large sélection de salades et burgers, mais leur spécialité, c’est la gastronomie mexicaine ! lolarosa.ca.

La Banquise – 994 Rue Rachel E – la meilleure poutine de la ville ! La Poutine est ici déclinée en diverses variétés : classique, mexicaine, grecque, sud-ouest ou encore à l’italienne. Ouvert 24/24h. labanquise.com.

Le Parc National de la Mauricie

Nous n’avons accordé que quelques heures au parc de la Mauricie, qui mérite bien plus, au moins une ou deux journées. Il y a deux entrées : celle de Saint-Mathieu-Du-Parc ou celle de Saint-Jean-Des-Piles. Certains travaux sont en cours jusqu’en 2018, pour consulter les infos en temps réel, cliquez ici. La route Promenade est une route panoramique menant à plusieurs belvédères et sentiers. Elle fait 63 kilomètres et relie les deux entrées. De nombreuses activités gratuites sont organisées durant l’été et l’automne comme une virée chez les ours, pour une randonnée découverte, du canoë pour observer la faune, une randonnée nocturne pour voir les chouettes… De décembre à fin mars, vous pouvez faire du ski à Saint-Jean-Des Piles. Retrouvez toutes les informations sur parcscanada.gc.ca/mauricie.

Quelques idées de balades

  • Randonnée Les Cascades : commençons par celle que nous avons réalisé, c’est Gilles de notre gîte qui nous l’a conseillé. Elle ne fait que 2 kilomètres et offre déjà un bel aperçu du parc entre cascades, arbres colorés et petits ponts de bois. Début septembre, nous étions les seuls (bon il était 6h30 du matin). Stationnement à Shewenegan. Location de kayak sur place.
  • Les chutes Waber : Manque de temps, il faut prévoir la journée pour bien profiter. Vous pouvez soit la réaliser accompagnés (recommandé) soit seuls. Difficulté : intermédiaire. Durée de 7h à 10h. Prévoir 8 kilomètres en canot et 8 kilomètres de randonnée jusqu’aux chutes. Il parait que c’est super à faire !
  • Les points de vue à observer depuis la route Promenade : Ile-aux-Pins, Vide-Bouteille, Le passage.
  • Endroits pour louer un canoë : Pique-Nique Shewenegan (tous les jours de fin mai à début septembre), Pique-Nique Lac-Edouard (tous les jours de mi-juin à début septembre), Pique-Nique Wapizagonke (tous les jours de fin mai à début septembre.
  • Pour pêcher : inscription au tirage au sort avec pièce d’identité obligatoire au centre d’accueil. Tirage à 7h, de fin mai à début septembre.
Activité d'exception - un survol en hydravion au Parc de la Mauricie ! 
A partir de 80€ par adulte au départ de Trois-Rivières. Infos & réservation ici.

Québec

Ô jolie ville de Quebec… Comment ne pas tomber amoureux de la plus vieille ville d’Amérique du Nord ? Les petites rues, l’ambiance, les spectacles de rue… Elle a quelque chose à part, un je-ne-sais-quoi qui fait la différence. Bien évidemment, ce n’est pas vraiment un secret, et les touristes viennent en masse pour la visiter, surtout en période estivale. Vous pouvez visiter Quebec entièrement à pied, vous avez juste besoin de la voiture pour aller aux chutes de Montmorency. Si vous en avez la possibilité et que vous êtes lève-tôt, pourquoi ne pas profiter des ruelles désertes au lever du soleil ? Nous vous conseillons de rester un à deux jours sur place. Après cette journée sous le soleil, nous rêvons de découvrir Quebec sous la neige en hiver. Next time !

Où dormir à Québec ?

HOTEL CHÂTEAU LAURIER – 1220 Place George V – idéalement situé à 5 minutes à pied du Vieux-Quebec, cet hôtel familial 4 étoiles est voisin de l’Assemblée nationale, du Manège militaire, des plaines d’Abraham et du fleuve Saint-Laurent. Les chambres sont spacieuses et ont gardé un caractère authentique. C’est le premier hôtel des Amériques à être fronco-responsable. Vous trouverez toujours du personnel pouvant échanger avec vous en français. A partir de 90€ la nuitée. Infos & réservation ici.

HOTEL SAINTE-ANNE – 32 rue Sainte-Anne – C’était notre premier choix à Québec, malheureusement il était complet lors de notre séjour ! C’est un petit hôtel central d’époque avec de belles briques vintage dans les chambres. Situé dans la rue piétonne à proximité de nombreux sites d’interêts. Infos & réservation ici.

AUBERGE DU TRESOR – 20 rue Sainte-Anne – En plein coeur du Vieux-Québec, le B&B se situe juste en face du château de Frontenac. Certaines chambres sont dotées de pierres apparentes avec vue sur le château. A partir de 90€ la nuitée. Infos & réservation ici.

Que voir à Québec en 24h ?

Le Funiculaire du Vieux-Quebec : Quebec est très agréable pour flâner, mais quand il faut remonter depuis Petit-Champlain vers la Terrasse Dufferin, c’est plus compliqué ! Un aller simple coûte 3$.

Le Vieux-Quebec : c’est la partie « haute » de la ville. Elle a été désignée « Joyau du patrimoine mondial » par l’UNESCO, et on comprend pourquoi ! On aime se poser sur la terrasse Dufferin, surplombant le fleuve Saint-Laurent, à regarder les artistes de rue : des amuseurs, des chanteurs et des danseurs. 

Le traversier Quebec-Levis : génial à faire au coucher du soleil. La traversée ne dure que 10 minutes, le temps de traverser le fleuve St-Laurent jusqu’à Levis. Cela vous permet de voir Quebec autrement et de prendre de jolis clichés souvenirs. De 9h à 18h, il y a une traversée toutes les 30 minutes.

La Promenade des Gouverneurs : nous l’avons emprunté depuis notre hôtel Château Laurier, situé juste à côté. Ce sentier panoramique est aménagé sur 655 mètres. Attention, il comprend 310 marches et n’est pas adapté aux personnes à mobilité réduite. Cette balade donne un bel aperçu du fleuve Saint-Laurent et de la vieille ville. Elle part de la citadelle jusqu’à la terrasse Dufferin, au pied du château de Frontenac.

Le Petit-Champlain : ce quartier est situé tout en contrebas de la ville haute. C’est sans aucun doute notre coup de cœur, tant il y a de belles choses à photographier. Tout d’abord, il y a la Place Royale, où Samuel de Champlain établit sa première habitation en 1608. La Place est spéciale, les habitations aux volets colorés sont magnifiques et les ruelles pavées rendent l’endroit très authentique. On y retrouve des boutiques, galeries d’art et restaurants. Il parait que c’est encore plus magique au moment de noël !

La Citadelle : ces imposantes fortifications témoignent de plus de 300 ans d’histoire. Possibilité de la visiter toute l’année, avec le Musée Royal 22ème régiment. Ne manquez pas la Relève de la garde en période estivale. Au-delà de l’aspect historique, la Citadelle offre des vues spectaculaires sur Quebec.

Parc de la Chute-Montmorency : nous avons rejoint la chute par l’Avenue Royale, les maisons sont typiquement québécoises. La chute est assez saisissante : d’une hauteur de 83 mètres, soit 30 mètres de plus que les chutes du Niagara, sa force est impressionnante ! Empruntez le pont panoramique puis le sentier qui descend jusqu’à la chute, puis remontez en téléphérique.

Le Fjord de Saguenay

Au départ de Quebec, il y a 3h30 de route pour rejoindre Tadoussac. Vous avez soit la possibilité de prendre le chemin « classique » jusqu’à Sainte-Catherine et de prendre le traversier (gratuit) jusqu’à Tadoussac. Sinon, vous pouvez circuler sur la route panoramique du fjord de Saguenay. Par beau temps, c’est sympa, et vous pourrez vous arrêter facilement pour admirer la vue. Comptez 4h15 de route pour cette option.

C’était une belle journée pour visiter le fjord, la route est vallonnée et superbe. Peut-être une petite déception de ne pas avoir eu le temps de faire tout le tour de celui-ci. Idéalement, il faut visiter le parc national du Fjord-du-Saguenay ou encore la Anse St-Jean. L’endroit mérite une journée complète pour y faire une randonnée et quelques points de vue. Vous pouvez envisager de rester quelques jours au lac Saint-Jean, un peu plus haut.

Tadoussac

Tadoussac est un village canadien situé au bord du fleuve Saint-Laurent. Sa baie figure parmi les plus belles du monde, faisant partie du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent et du parc national du Fjord-Du-Saguenay. On s’y rend en particulier pour observer les baleines, qui sont presque toujours au rendez-vous de mi-mai à octobre. La période la plus propice étant en septembre et octobre. On oublie parfois de l’évoquer, mais bien que Tadoussac soit tout petit, c’est l’un des plus beaux villages du Quebec.

Où dormir à Tadoussac ?

HOTEL TADOUSSAC – 165 rue du Bord de l’eau – l’hôtel historique de la ville, datant de plus de 70 ans. L’établissement a vue sur mer, à proximité des bateaux pour les excursions. Petit déjeuner copieux et varié. A partir de 100€. Infos & réservation ici.

A ne pas manquer à Tadoussac

Le centre d’interprétation des mammifères marins : pour les petits et les grands ! Ce centre est destiné à l’univers des baleines. On y retrouve des vidéos, jeux et le squelette d’un cachalot de 13 mètres. Des spécialistes sont présents pour répondre à vos questions. Idéalement, y aller avant de partir en bateau. Juste à proximité du centre, il y a quelques rochers avec vue sur Sainte-Catherine de l’autre côté de la rive. C’est ici que nous avons vu une baleine en se baladant en soirée !

La petite chapelle : aussi appelée la Chapelle des Indiens. Datant de 1747, c’est la plus ancienne église en bois d’Amérique du Nord. Elle est située juste à côté de l’hôtel Tadoussac avec vue sur mer. De magnifiques photos à prendre par ici !

Une balade à pied au bord de l’eau : au coucher du soleil, rien de mieux que d’observer la mer d’huile. On confond presque la mer et le ciel. La digue longe la mer et les charmantes maisons aux alentours. On se laisse prendre au jeu à essayer de repérer une baleine depuis la terre.

Une croisière aux baleines : AML organise des croisières en bateau ou zodiac. Nous avons choisi le bateau, mais nous regrettons presque le zodiac, qui était beaucoup moins peuplé que notre bateau. Cette journée de découvertes, nous l’avons passé dans la brume et nous avons repéré des dizaines de Belugas, phoques et de nombreux Petits-Rorquals. Une très belle expérience !

Sortie en zodiac pour observer les baleines : comptez 60€ par adulte, infos & réservation ici.

Les jolies petites rues de Tadoussac : comment ne pas craquer pour cette petite bourgade ? Les maisons sont décorées avec goût, en bois et de couleurs. Rendez-vous sur la rue au bord de l’eau ou la rue des Pionniers.

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Escapade en Bourgogne : la Saône-et-Loire

Après avoir sillonné la Bretagne pendant 3 semaines, nous avons dédié le prochain road-trip en France à la Bourgogne. Nous avons eu la chance de découvrir la Côte d’Or l’année dernière et cette fois, on

On a testé l’application Youboox !

Alerte, bon plan ! On a trouvé la solution pour ne pas partir avec une valise de 50 kilos en vacances : Youboox, l’application de lecture en streaming. Voilà quelques semaines que nous testons ce système de

L’aménagement de notre utilitaire

Il y a quelques semaines, alors que nous sortions peu à peu du confinement nous avons eu l’idée du Tour de Bretagne, afin d’aider les acteurs du tourisme locaux à redémarrer après cette période difficile.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…