8 jours en Suisse en train : itinéraire & budget

Après un premier séjour en Suisse en van l’été dernier, nous avons découvert la Suisse sous la neige et en train pour ce nouveau séjour ! Pas de doute, nous sommes vraiment amoureux de la Suisse et ses paysages. Résumé de notre merveilleux séjour.

Les petites choses à savoir sur la Suisse

SITUATION GEOGRAPHIQUE – La Suisse est un petit pays de 26 cantons aux grandes ressources naturelles. Le relief suisse se découpe en trois grands espaces géographiques : le Jura, le Plateau et les Alpes. On y compte plus de 1 400 lacs et 140 glaciers pour une population totale de huit millions d’habitants.

LANGUES NATIONALES – L’allemand, le français, l’italien et le romanche. 

CONDITIONS D’ENTREE – Informations hors conditions en raison de la pandémie Covid_19.  La Suisse faisant partie de l’espace Schengen, vous n’avez besoin que d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. Si vous souhaitez importer ou exporter des marchandises, attention de bien respecter la réglementation douanière et donc de les déclarer.

ACCES DEPUIS LA FRANCE –  Option que nous vous recommandons fortement : la Suisse est également accessible en seulement trois heures de train, grâce au TGV Lyria à partir de Paris-Gare-de-Lyon, avec une moyenne de 17 allers-retours quotidiens. L’avion est le moyen le plus rapide pour se rendre en Suisse. Genève, par exemple, est à seulement 1h10 de Paris, et on peut s’y rentre au départ de plusieurs villes de France, comme Rennes, Nantes ou encore Lille. Enfin, vous pouvez bien sûr franchir la frontière terrestre en voiture, il y a de nombreux points de passage ! À votre arrivée, n’oubliez pas d’acheter la « vignette autoroute » pour circuler sur le territoire : au bureau des douanes, dans une station-service ou un bureau de poste. Elle coûte 39 € et est valable pendant 14 mois (du 1er décembre de l’année précédente au 31 janvier de l’année suivante). Pensez à la coller sur le pare-brise, de préférence côté conducteur).

NUMEROS D’URGENCE – 144 (ambulance, urgence sanitaire), 118 (pompiers).

VOYAGER EN SUISSE ENCEINTE, MON EXPÉRIENCE – J’ai voyagé à travers la Suisse à 5 mois de grossesse. J’ai trouvé que c’était une super destination dans ma situation car pas très loin de la France en cas de soucis et il y a de bons hôpitaux sur place. J’ai d’ailleurs fait un petit tour à l’hôpital de Coire (rien à voir avec le voyage ou la destination, plus de peur que de mal finalement) et l’équipe de l’hôpital mère-enfant a vraiment été adorable et réactive. Heureusement, j’avais souscrit à une assurance chez Chapka Assurances (ce que je fais enceinte ou non d’ailleurs !), ce qui nous a évité de payer les frais (Il y en avait pour environ 500 € de frais pour les examens que j’ai effectués). Durant ces 8 jours, j’ai apprécié les différents trajets/paysages et le confort des trains suisses. Ça nous a donné envie de réitérer l’expérience avec notre baby à venir ! Pour l’altitude, mon médecin m’a recommandé de ne pas aller à plus de 3 000 mètres d’altitude et surtout ne pas faire trop d’efforts quand j’étais en montagne. Ce que j’ai suivi à la lettre ! Cette recommandation était dans mon cas et mon état général, je vous conseille de consulter votre médecin avant. Côté gastronomie, j’ai toujours trouvé des plats adaptés à mes restrictions liés à la grossesse, j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié !

Voyager en train à travers la Suisse

Le réseau ferroviaire est tout simplement incroyable, très bien développé et desservant jusqu’à des endroits improbables. Il compte plus de 5 100 kilomètres de rails, des plus grandes lignes inter-villes aux plus petites lignes de montagne. Il existe des trains dits touristiques, dont les voitures sont panoramiques et qui traversent des paysages féeriques, quelle que soit la saison. On a eu la chance de voyager à bord de 3 d’entre eux : le MOB  GoldenPass Belle Epoque entre Zweisimmen et Montreux ; le Glacier Express entre Zermatt et Coire et le Bernina Express entre Coire et Alp Grum. Si vous choisissez cette façon de voyager en Suisse, le Swiss Travel Pass est idéal pour faire des économies. Il en existe des versions pour 3, 4, 8 ou 15 jours, pour un accès illimité aux trains, cars, bateaux, trains panoramiques premium, transports publics de plus de 90 villes, 500 musées, trains de montagne RigiStanserhorn et Stoos, ainsi qu’une réduction de 50 % sur les trajets à bord des autres trains de montagne et de 30 % sur les offres CFF (Chemins de Fer Fédéraux). Avec ce pass, vous n’avez pas à réserver votre train, sauf pour le Glacier Express, Bernina Express, Gotthard Panorama Express et le Palm Express. Nous avons apprécié le fait que les trains par voie et par horaire sont affichés pour l’année : vous n’avez donc pas à retourner dans la gare pour consulter la voie ! Infos & réservations sur : sbb.ch.

Les tarifs en 2ème classe par adulte
3 jours - 232 CHF
6 jours – 359 CHF
8 jours – 389 CHF
15 jours – 429 CHF
 
Les tarifs en 1ère classe par adulte
3 jours – 369 CHF
6 jours – 570 CHF
8 jours – 617 CHF
15 jours – 675 CHF

Itinéraire de 8 jours en train à travers la Suisse

JOUR 1 – Voyage en train de Rennes à Bâle (changement à Paris). Arrivée à Bâle dans l’après-midi. Découverte du marché de Noël de Bâle et du marché Adväntsgass Im Glaibasel. Dîner au Nomad Eatery. Retour à pied en passant par Marktplatz pour découvrir la mairie et la place de nuit (avec le sapin dans la cour). Nuit à l’hôtel Consum Residence by Krafft

JOUR 2 – Petit-déjeuner avec vue sur le Rhin et la ville depuis l’hôtel. Balade dans le quartier de l’hôtel : Rheinpromenade (balade côtière avec vue sur la skyline), Rheingasse (boutiques et jolies maisons). Découverte de la cathédrale de Bâle, le marché de Noël local et ses ruelles charmantes (Stapfelber, Martinsgasse…). Passage par le musée de la culture et sa belle architecture avant de redescendre sur Marktplatz pour le marché. Déjeuner au marché Markethalle. Après-midi au marché aux puces de Petersplatz (a lieu tous les samedis), le jardin botanique puis Spalentor qui est la porte de la ville. Il faut ensuite se perdre à travers les ruelles, ses librairies, brocanteurs, œuvres de street-art : Spalenvorstadt, Spalenberg, Rosshofgasse, Naedberg, Gerbergässlein. Diner au Volkshaus Basel. Nuit à l’hôtel Consum Residence by Krafft.

JOUR 3 – Départ de Bâle en train en direction de Spiez (1 h 30) puis Spiez – Zweisimmen (45 minutes). Balade dans le village bucolique de Zweisimmen. 1er train panoramique du séjour : le GoldenPass Belle Epoque pendant 1 h jusqu’à Château d’Oex. Déjeuner au Buffet de la Gare à Château d’Oex puis balade dans le village afin d’admirer les différents points de vue sur les montagnes. Départ de Château-d’Oex à bord du train panoramique MOB GoldenPass Panoramic jusqu’à Montreux (1 h 10). Balade à Montreux puis nuit chez La Rouvenaz, en face des quais.

JOUR 4 – Départ de Montreux en train en direction de Visège (1 h) puis Visp – Zermatt (1 h). Découverte de la ville de Zermatt. Montée au Gornergrat avec le train à crémaillère à 3 000 mètres d’altitude (30 minutes) pour admirer le Cervin et visite de « Zoom theMatterhorn ». Arrêt à Rotenboden pour photographier le Cervin sous d’autres angles. Retour à Zermatt. Diner et nuit à l’Hôtel Parkhotel Beau Site à Zermatt.

JOUR 5 – Journée à bord du Glacier Express de Zermatt à Coire (5 h 30). Arrivée en début d’après-midi à Coire puis visite de la vieille ville et du marché de Noël. Diner chez Gansplatz et nuit à l’hôtel Ambiente à Coire.

JOUR 6 – Départ de Coire en train en direction de Alp Grüm à bord du Bernina Express (2h30) à travers les Alpes. Déjeuner à AlpGrüm avec vue sur le glacier de Palü et le lac Poschiavo. Randonnée dans les alentours. Trajet en train de Alp Grüm à BerninaDiavolezza (20 minutes). Balade dans les environs pour le coucher du soleil. Diner et nuit à l’hôtel Ospizio Bernina.


JOUR 7 – Départ en train de Bernina Diavolezza à Pontresina (30 minutes) puis randonnée dans le Val Roseg. Déplacement en train de Pontresina à Zurich (3 h 20). Fin de journée à la découverte des marchés de Noël. Nuit au 25hours Hotel Langstrasse.

JOUR 8 – Départ en train de Zurich à Uetliberg (25 minutes) pour le lever de soleil sur les hauteurs de la ville. Petit déjeuner chez UtoKulm à Uetilberg. Option : randonnée de Uetliberg à Felsenegg. Après-midi à la découverte du centre historique de Zurich, balade en bateau sur le lac, marchés de Noël et illuminations. Nuit au 25hours Hotel Langstrasse

Budget en détails pour 8 jours

En Suisse, l’unité monétaire est le franc suisse (CHF). Il est assez simple de faire la conversion puisque 1 CHF est pratiquement l’équivalent de 1 €. La carte bancaire est acceptée partout, sauf parfois dans les petits bars-restaurants en montagne (mais c’est rare qu’ils ne prennent pas). Il faut savoir que la vie en Suisse est chère, et que les salaires de ses habitants sont par conséquent élevés ! On associe d’ordinaire la Suisse à un tourisme luxueux, pourtant, même si nous avons eu la chance de séjourner dans certains établissements à couper le souffle durant notre escapade, nous nous sommes rendu compte qu’avec un peu d’organisation, il était possible de faire des économies. Si vous souhaitez faire quelques économies, n’hésitez pas à partir hors saison comme nous en évitant les vacances scolaires. Côté transports, le Swiss Travel Pass c’est le Graal pour faire des économies sur les trajets en trains, bateaux, funiculaires.

TRANSPORTS – Train aller-retour Paris – Suisse avec le TGV Lyria (98€ par personne) ; Swiss Travel Pass 8 jours (373€ par personne).

LOGEMENTS – 2 nuits à l’hôtel Consum Residence by Krafft à Bâle (360€) ; 1 nuit à l’hôtel La Rouvenaz à Montreux (110€) ; 1 nuit à l’hôtel Parkhotel Beau Site à Zermatt (400€) ; 1 nuit à l’hôtel Ambiente à Coire (130€) ; 1 nuit à l’hôtel Ospizio Bernina à Val Poschiavo (70€) ; 2 nuits à l’hôtel 25 hours Langstrasse à Zürich (350€).

Bâle

LES MARCHES DE NOËL – De fin novembre à fin décembre ont lieu les traditionnels marchés de Noël de Bâle. Le principal, celui de « Weihnachtsmarkt » est situé sur Münsterplatz. À travers les différents chalets, on peut retrouver des idées cadeaux issus de l’artisanat local et du monde ainsi que de la gastronomie locale. Le second marché, celui au pied de la cathédrale, sur Barfüsserplatzest notre préféré ! Les stands en bois sont joliment décorés avec des skis customisés, de nombreuses guirlandes lumineuses, des sapins… On a beaucoup aimé la sélection de produits de qualité proposés également : des jouets en bois pour les enfants, des produits alimentaire « homemade », bijoux de créateurs locaux et bien d’autres. Si vous avez la possibilité, privilégiez la visite des marchés de Noël en semaine ou à l’ouverture le week-end (À 11 h).

ADVÄNTSGRASS IM GLAIBASEL – Le chouette marché de Noël à manger situé en bas de notre hôtel (le Consum Residence by Krafft). Il y a une atmosphère ici qu’on ne retrouve nul par ailleurs ! Un spot très peu connu des touristes, qui mérite le détour ! Tout le long de la rue Rheingasse, une vingtaine de camionnettes vintage et cabanes se succèdent et font office de bars/cafés ou petits restaurants aux spécialités locales et du reste de monde. L’ambiance est vraiment chouette : tout le monde se connaît, c’est joyeux et dans un style très guinguette avec les guirlandes lumineuses… Comme l’impression d’être sur la place d’un petit village ! Tout au bout de la rue, ne manquez pas « Le Craquelon », une cour aménagée où sont installées… Des cabines de skis ! Il est possible de déguster une fondue dans l’une d’elle en couple ou entre amis (comptez 150 CHF pour 2 ou 220 CHF pour 4.). Hors cabines, il y a des tables individuelles installées tout autour d’un feu de bois que vous devez maintenir à chaud et vous avez même la possibilité d’y faire griller saucisses et chamallows. Parmi les stands les plus jolis : « Der Scharmör » (camionnette vespa vintage avec présentoir en bois), « Bubble Waffle Crêpes » (dans une Estafette couleur gold) ; le bar Renée et Smuk Bar Brunchery. À partir de 18 h en semaine et à partir de 12 h le week-end.

MARKTPLATZ ET LA MAIRIE – Véritable carrefour de la ville, il y a une telle euphorie sur cette place ! On ne sait plus où donner de la tête entre les dizaines de trams qui circulent, les couleurs vives de l’hôtel de ville et le marché qui a lieu tous les jours… Au mois de décembre, ne manquez pas l’immense sapin de Noël installé dans la cour de l’hôtel de ville, le cadre est splendide de jour comme de nuit avec ses peintures murales en toile de fond ! Au marché, on retrouve des food-trucks vintage, des fruits & légumes et de nombreux fleuristes. Les stands sont joliment présentés et à Noël les couronnes de sapin sont à tomber !

RHEINPROMENADE – Après un passage sur le pont Mittlere Brücke (datant de 1226), baladez-vous le long du Rhin avec le skylinede Bâle en ligne de mire : la cathédrale et ses magnifiques demeures au bord de l’eau. Une ambiance bucolique au coucher du soleil, à faire absolument ! Si vous souhaitez rejoindre le centre historique, il est possible d’emprunter l’un des bacs bâlois : « Wild Maa », « Leu », « Vogel Gryff » et « Ueli ». Un axe étonnant pour vos différents clichés !

LA CATHÉDRALE DE BÂLE ET SES RUELLES – Avec ses deux imposantes tours, impossible de louper l’emblème de la ville. Elle représente deux styles architecturaux : elle est la fois gothique et romane, en raison d’un tremblement de terre en 1356 qui l’a partiellement abîmée. Pour un panorama exceptionnel sur la ville, il est possible de visiter l’une des deux tours, à condition d’escalader les 250 marches qui mènent à la plateforme ! Nous avons adoré nous perdre à travers les ruelles pavées aux alentours de la cathédrale, elles sont tellement charmantes ! Nos préférées : Münsterplatz, le musée de la culture (pour son architecture), Stapfelber, Martinsgasse…

LE MARCHE AUX PUCES DE PETERSPLATZ – Forcément, quand on parle vintage et trouvailles, on est toujours heureux de dénicher des lieux comme le marché aux puces de Petersplatz (totalement par hasard en plus !). Il a lieu chaque samedi de 7 h 30 à 16 h sur cette jolie place entourée demeures colorées. En hiver, il n’y a qu’une dizaine d’exposants, comparé à l’été où ils sont plus d’une trentaine ! Les petits trésors à dénicher : livres, maroquinerie de luxe de seconde main, mobilier, friperies…

LE JARDIN BOTANIQUE DE L’UNIVERSITE DE BÂLE – Juste en face de Petersplatz, vous ne pouvez pas louper l’un des plus anciens jardins botaniques du pays (voire d’Europe !). On y découvre deux serres et son large éventail de cactus, succulentes, plantes tropicales, et nénuphars. Ouvert de 9 h à 17 h tous les jours. Entrée gratuite. Une belle parenthèse au vert, au cœur de la ville.

SPALENTOR ET SES RUELLES – Aussi appelée Splaen, cette porte médiévale est l’une des 3 dernières (sur 7) de la ville datant du Moyen-Âge. C’est l’un des plus beaux spots photo de la ville depuis la rue Spalen avec les hautes demeures, la porte en toile de fond et le tram qui circule au milieu. Le quartier autour de Spalentor mérite le détour, il y a de petites boutiques de créateurs, brocanteurs, libraires et de charmantes petites rues comme : Spalenvorstadt, Spalenberg, Rosshofgasse, Naedberg, Gerbergässlein

LE STREET-ART– Le visage arty de Bâle à tous les coins de rue ! Amusez-vous à chercher les plus belles œuvres ! Parmi nos préférées, il y a la fresque murale du collectif d’artistes « The London Police » situé derrière le restaurant Harmonie, représentant une femme sur le dos. À la belle saison, lorsque les feuilles recouvrent une partie du mur, on a l’illusion qu’elles représentent sa chevelure. Autres merveilles du street-art : l’œuvre « Big Wall » sur un mur qui entoure le site de transformation de viande Bell ou encore l’œuvre des plus grandes rock-stars sur Gerbergässlein.

L’ARCHITECTURE – Quand l’architecture historique se mêle à l’architecture moderne ! On peut aujourd’hui découvrir de nombreux bâtiments conçus par des architectes de renommée mondiale. Parmi les plus incroyables : Novartis Campus, le musée de la culture au cœur du Bâle médiéval, la foire de Bâle et sa fenêtre sur le ciel, Vitra Campus ou encore Kunstmuseum Basel construit par Wilfrid et Katharina Steib. 

Les petites adresses à Bâle

NOMAD EATERY – Steineberg 7 – L’une des meilleures adresses de Bâle pour déjeuner et dîner. Les plats sont délicieux, de qualité, service très sympathique et belle ambiance ! Un établissement design magnifique où se mêlent le côté brut et béton à merveille. Comptez 30 CHF en moyenne pour un plat.

NEUE ALTE MARKTHALLE – Steinentorberg 20 – Notre coup de cœur à Bâle ! À seulement quelques minutes à pied de la gare, ce marché à manger est situé dans l’ancienne halle du marché historique de Bâle. Vous ne pouvez pas le louper, c’est un grand dôme de béton aux inspirations « Accidentaly Wes Anderson ». Tous les jours, les stands proposant des spécialités culinaires du monde entier s’animent de 9 h à minuit. Un must-see !

VOLKSHAUS BASEL – Redgasse 12 – Cette charmante brasserie était située à deux pas de notre hôtel (le Consum Residence by Kafft) dans le super quartier de Altstadt Kleinbasel. L’établissement est également une boutique-hôtel, qui semble très stylée, entre le moderne et l’épuré. Au menu au restaurant : viandes & poissons dans un lieu chic, tenue correcte conseillée. Comptez 40 CHF en moyenne pour un plat principal.

Où dormir à Bâle ? Consum Residence by Krafft

Ce charmant hôtel 3 étoiles est situé en plein cœur de Kleinbasel, au bord du Rhin. On a vraiment adoré séjourner ici, dans le quartier que nous avons préféré durant notre week-end à Bâle. L’établissement est divisé en deux parties : les chambres d’hôtels dans le bâtiment principal et les appartements dans le bâtiment d’en face. L’appartement était sublime avec des pièces décos assez exceptionnelles et une sublime vue sur la ville depuis notre fenêtre. Le petit-déjeuner était génial, le personnel aux petits soins… Vous pouvez y aller les yeux fermés ! En période de Noël, le marché de Noël à manger à lieu dans la rue de la Résidence, l’ambiance est géniale ! Très bon rapport qualité/prix. Comptez environ 200 CHF la nuitée pour une chambre double. Infos et réservations sur consumbasel.ch.

Les autres logements à Bâle
Art House Basel – Hôtel design (170 CHF la nuitée)
Basel Youth Hostel – Auberge de jeunesse très stylée (120 CHF la nuitée)
Volkshaus Basel Hotel – Hôtel 4 étoiles arty (170 CHF la nuitée)
Hyperion Hotel Basel – Vue imprenable sur la ville (150 CHF la nuitée)
Gast Der Teufelhof Basel – L’un des meilleurs établissements, au calme (170 CHF la nuitée)

Zweisimmen

Nous sommes partis de Bâle au petit matin en empruntant le train jusqu’à Spiez (1 h 30) puis Zweisimmen (45 minutes). Le trajet entre Spiez et Zweisimmen est tout simplement inoubliable, c’est l’un de nos plus beaux souvenirs en Suisse. La neige venait de tomber la nuit précédente et le ciel affichait un doux ciel bleu. Chaque arrêt du train était en pleine campagne, au milieu des montagnes (souvent des arrêts sur demande) on s’amusait à ouvrir les portes pour prendre une photo, on ne savait plus où donner de la tête ! Les plus beaux arrêts : Oberwil Im Simmental, Boltigen et Grubenwald. Ça donne envie d’y revenir pour s’y attarder une prochaine fois ! Le village de Zweissimmen est situé à 947 mètres d’altitude, c’est une petite station de sports d’hiver, également réputé pour ses sentiers de randonnée. Nous y avons fait une courte escale d’une heure avant d’emprunter le train panoramique MOB GoldenPass Belle Époque. La prochaine fois, je pense que nous resterons la journée pour profiter d’une belle balade jusqu’au lac Seebergsee ou l’axe Horneggli – Hornberg – Rinderberg. Il y avait pas mal de neige lors de notre passage mi-décembre, nous vous conseillons de vous perdre à travers les ruelles, il y a de nombreux cafés et de jolis chalets traditionnels en bois. Deux ruelles coup de cœur : Montreuxstrasse et Lerchgasse. Si vous souhaitez séjourner ici, les hôtels Rinderberg Swiss Alpine Lodge et Sonnegg Hotel semblent de belles options pour sillonner les alentours !

Le MOB GoldenPass Belle Epoque

Le plus beau train sur lequel nous avons voyagé en Suisse ! Le MOB GoldenPass Belle Époque est un train historique qui relie Zweisimmen à Montreux en 2 h. De l’extérieur, les wagons font penser à l’Orient Express avec les écriteaux à l’ancienne de couleur dorée et sa couleur bleu nuit. A l’intérieur, on a passé notre temps à dire « whaou » pendant de longues minutes… Et pour cause ! On embarque dans une autre époque, à bord de luxueuses voitures tout en bois avec des fauteuils en velours vert. C’est exactement comme ça que nous imaginons l’Orient Express ! Tout est parfait dans les moindres détails : de l’éclairage, des broderies sur les fauteuils, des filets à l’ancienne sont installées un peu partout pour ranger ses affaires… Il ne manquait plus que le contrôleur en tenue vintage ! Outre le cadre idyllique du train, les paysages resteront gravés à jamais ! Nous avons traversé des paysages alpins enneigés dignes d’une carte postale ! Au programme : lacs, vallées, montagnes, chalets… Une belle façon de découvrir l’Oberlandbernois, les vignobles du Lavaux, la Gruyère ou encore Gstaad. Le trajet est inclus dans le Swiss Travel Pass, la réservation de ce train n’est pas obligatoire mais conseillée. Si vous n’avez pas opté pour le Swiss Travel Pass, consultez les horaires et tarifs sur mob.ch. A partir de 16,50 CHF de Zweisimmen à Montreux.

Château d’Oex

Après 1h à bord du MOB GoldenPass Belle Epoque en direction de Montreux, nous avons fait un arrêt dans le charmant village d’altitude : Château d’Oex. L’avantage, c’est qu’il y a un train par heure pour rejoindre Montreux : soit le MOB GoldenPass Belle Epoque, soit le MOB GoldenPass Panoramic. Situé à 1000 mètres d’altitude dans la région du Léman, ici, on parle français ! Le village est réputé comme étant la capitale mondiale de la montgolfière en milieu alpin. Il y a même un festival international de ballons en janvier ! Quel spectacle incroyable ça doit être ! C’est aussi ici que vous pouvez acheter le célèbre fromage L’Etivaz AOP, produit au-dessus du feu de bois. En été, la destination est plutôt connue pour ses sports d’eau vive, en raft de 4 à 8 places (de mi-avril à fin août). Durant notre petite escale de 2 h, nous avons déjeuné au Buffet de la gare avec au menu : de délicieux röstis maison ! Nous nous sommes ensuite baladés dans le village, le cadre est spectaculaire avec les hautes montagnes qui entourent Château d’Oex, on a comme l’impression que c’est un poster !

Le MOB GoldenPass Panoramic

Au retour de Château d’Oex jusqu’à Montreux, nous avons emprunté le MOB GoldenPass Panoramic qui effectue le même trajet que le MOB GoldenPass Belle Époque. Pour info, il y a un train panoramique toutes les heures, vous pouvez donc tomber aussi bien sur le Belle Époque que sur le Panoramic. Tout est similaire : les paysages et le trajet à la différence que les wagons n’ont pas la même âme historique que le Belle Époque. C’est un train moderne entièrement vitré ! C’est certes un autre charme, mais cela offre une autre perspective sur les paysages montagneux. Comme pour le début du trajet, la section entre Château d’Oex et Montreux est aussi magnifique qu’entre Zweisimmen à Château d’Oex, vous n’allez pas être déçu du voyage ! Le trajet est inclus dans le Swiss TravelPass. Si vous n’avez pas opté pour le Swiss Travel Pass, consultez les horaires et tarifs sur mob.ch. À partir de 16,50 CHF de Zweisimmen à Montreux.

Montreux

LE MARCHÉ DE NOËL – Nous n’avons passé qu’une soirée à Montreux, on a surtout profité des festivités de Noël et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça ne rigole pas à Montreux ! « Montreux Noël » a lieu chaque année de mi-novembre au 24 décembre. Le marché de Noël s’étend le long des quais avec une vue magnifique sur le lac Léman et les montagnes environnantes. Les 150 petits chalets en bois illuminés proposent des spécialités culinaires, des idées cadeaux, des produits artisanaux. Plus d’informations sur le programme des festivités sur montreuxnoel.com.

L’ESPACE DES CHASSEURS – Ce Food Court couvert était une super expérience ! Situés dans un grand hall boisé, les stands sont joliment décorés selon la spécialité qu’ils représentent : tartiflette, raclette, rösti, etc. Il y a une belle ambiance et de très bons petits plats à découvrir ! 

LA GRANDE ROUE – Si vous ne restez qu’une soirée comme nous, la Grande Roue du marché de Noël est à ne pas manquer pour prendre un peu de hauteur sur la ville, le lac et les montagnes… Un panorama à couper le souffle ! À faire au coucher du soleil ou à la nuit tombée avec les magnifiques illuminations de la ville.

LE PERE NOËL VOLANT – Sans aucun doute l’attraction que nous avons préférée : voir le père Noël sur son traîneau survoler Montreux pour le plus grand bonheur des petits et grands ! Il passe sur les quais entre l’Espace des Chasseurs et la place du Marché de Noël tous les jours à 17 h, 18 h et 19 h. Un conseil : installez-vous un peu en avance pour bien le voir ou rendez-vous sur les marches du restaurant La Poya ou la grande roue pour prendre un peu de hauteur. Un spectacle inoubliable !

LA POYA – Après cette belle journée en train et la fin de journée au marché de Noël, nous ne rêvions que d’une chose : une bonne fondue traditionnelle ! Au cœur du marché de Noël, est installé un énorme chalet en bois abritant un restaurant dédié à la fondue. Ambiance conviviale et fondue délicieuse ! Sans réservation, mais le lieu est assez grand, vous n’allez pas attendre très longtemps.

Où dormir à Montreux ? La Rouvenaz

Bel hôtel 3 étoiles très bien placé sur les quais de Montreux avec vue sur le lac. Si vous ne restez qu’une nuit sur place entre deux trains, il est idéalement situé à 5 minutes à pied de la gare. En période de Noël, le marché et la grande roue se trouvent au pied de l’hôtel ! A partir de 100 CHF la nuitée, infos et réservation sur rouvenaz.ch

Les autres logements à Montreux
Hôtel Victoria Glion – Hôtel sur les hauteurs de Montreux avec vue sur le lac (250 CHF)
B&B Guest House du Lac – Guesthouse sur le lac, bon rapport qualité /prix (100 CHF)
Grand Hotel Suisse Majestic, Autograph Collection – Établissement exceptionnel (250 CHF)

Zermatt

Zermatt est dominée par le magnifique Cervin, qui culmine à 4 478 mètres. De forme pyramidale, il n’est autre que la célèbre montagne représentée sur les emballages du chocolat Toblerone, c’est d’ailleurs le plus photographié au monde ! Été comme hiver, il se décline à merveille à travers les paysages alpins. Nous avons profité de notre passage à Zermatt pour découvrir des spots photo à couper le souffle, toujours avec le Cervin en ligne de mire.

LA VIEILLE VILLE – Un air d’antan en plein cœur de la station ! On peut découvrir aux détours des ruelles plus de 30 constructions historiques datant du 16e au 18e siècle : granges (autrefois pour conserver le foin), greniers haut-valaisans (autrefois pour conserver les aliments)… Une magnifique balade au cœur des montagnes, aussi jolie été comme hiver !

GORNERGRAT – Nous avons emprunté le train de montagne jusqu’au Gornergrat, à 3 089 mètres d’altitude, pendant 30 minutes. Comptez 118 € aller-retour par personne ou 59 € par personne si vous disposez du Swiss Travel Pass. Vous pouvez sinon vous y rendre à pied, tout en payant un droit de randonnée à partir de 34,80 € la journée. Le trajet à bord du premier train à crémaillère du monde « le Gorgnergratbahn » est déjà une activité en soi, qui reste inoubliable ! Nous avons eu la chance d’y aller été comme hiver et les paysages sont tout simplement à couper le souffle entre montagnes, forêts de mélèzes et d’arolles, gorges et lacs de montagne ! En 30 minutes, le train entame une ascension sur 9,4 kilomètres en passant de 1620 mètres (Zermatt) à 3 089 mètres (Gornergrat). Au sommet de la station, à Gornergrat, on peut profiter d’un panorama exceptionnel sur les glaciers et montagnes. C’est ici que se trouve l’hôtel le plus haut d’Europe ! On peut aussi découvrir la charmante chapelle « Bernhard von Aosta », une plateforme panoramique, et même un thème photographique pour photographier les 29 montagnes de plus de 4 000 mètres entre la Suisse et l’Italie.

ZOOM THE MATTERHORN – Situé au Gornergrat. Une aventure multimédia unique sur le Cervin pour découvrir les 29 sommets de 4 000 mètres de la vallée durant les 4 saisons. Il y a même un simulateur de réalité virtuelle comme si vous étiez en parapente ! Cette expérience est disponible dans l’ancienne station du téléphérique « Hohtälli ». Inclus avec le ticket vers le Gornergrat.

ROTENBODEN / RIFFELSEE – En reprenant le train à crémaillère depuis le Gornergrat, arrêtez-vous à la prochaine station « Rotenboden » à 2815 mètres d’altitude. En été, ne manquez pas la randonnée qui mène jusqu’au lac Riffelsee (45 minutesaller/retour) pour voir apparaître le célèbre Cervin se refléter dans le lac. Un sacré spot pour le coucher du soleil ! En hiver, nous sommes restés plutôt dans les alentours, car c’était très enneigé (si vous souhaitez randonner aux alentours, mieux vaut prévoir des raquettes) ! Il y a un photocall « Toblerone » avec le Cervin en toile de fond, trop canon !

Où dormir à Zermatt ?

L’HÔTEL MATTERHORN FOCUS – Nous avons séjourné dans ce somptueux hôtel sur les hauteurs de Zermatt, au pied du mont Cervin l’année dernière, lors de notre séjour en Suisse en été. À la fois moderne et chic, il nous a permis de passer la nuit dans une magnifique chambre avec vue sur le Cervin, conçue par le designer suisse Heinz Julen. L’établissement dispose d’une piscine intérieure et d’une autre en extérieur, dans un cadre naturel grandiose. Mention spéciale pour la gentillesse du personnel et pour le petit-déjeuner copieux ! Navette gratuite depuis et vers la gare de Zermatt. À partir de 200 € la nuit. Infos et réservation ici.

PARKHOTEL BEAU SITE – Pour ce séjour hivernal à Zematt, nous avons séjourné dans le somptueux établissement Parkhotel Beau Site, tout juste rénové ! L’ambiance laisse penser à l’univers de Wes Anderson, nous avons adoré ! La chambre était spacieuse, le lit très confortable et une vue à couper le souffle sur Zermatt avec en toile de fond… le Cervin. L’hôtel dispose d’un espace bien-être avec piscine, jacuzzi et SPA. Le petit déjeuner était excellent ! Le meilleur établissement où nous avons séjourné en Suisse avec le Matterhorn Focus (aussi à Zermatt). À partir de 350 € la nuitée. Infos et réservation sur beausitezermatt.ch.

Où manger à Zermatt ?
Parkhotel Beau Site – Le restaurant de notre hôtel, super rapport qualité/prix, copieux. $$
CasaMia – Un super restaurant italien à deux pas de la gare. $$
Findlerhof – Restaurant d’altitude, spécialités suisses. $$$
Walliserstube Zermatt – Cuisine traditionnelle de toute la Suisse. $$
Saycheese – Fondue et raclette au menu ! $$

Le Glacier Express

Qui dit voyage en train dit évidemment le mythique Glacier Express, l’express  le plus lent du monde reliant Zermatt à Saint-Moritzen 8h. Pour ce trajet, nous nous sommes arrêtés à Coire après 5h30 à en prendre plein les yeux. Le train en lui-même offre confort et émerveillement face aux grandes baies vitrées qui permettent de contempler les montagnes, vallées, lacs et magnifiques petits villages. Le Glacier Express franchit plus de 291 ponts, 91 tunnels et grimpe jusqu’à 2033 mètres. Parmi les spots les plus incroyables du voyage : les gorges du Rhin, le célèbre viaduc de Landwasser, le col de l’Oberalp ou encore les Alpes suisses Jungfrau-Aletsch. Abord, vous avez la possibilité de profiter d’un service de restauration. Nous avons pris la formule du jour à 44 CHF comprenant une entrée, un plat et un dessert. Si le menu du jour ne vous plaît pas, vous avez toujours la possibilité de choisir à la carte ! C’était très bon et le personnel de bord était très sympathique. Le trajet est inclus dans le Swiss Travel Pass, la réservation de ce train est obligatoire. Si vous n’avez pas opté pour le Swiss Travel Pass, consultez les horaires et tarifs sur glacierexpress.ch.

Coire

Bienvenue dans la plus ancienne ville de Suisse, capitale du canton des Grisons, au pied des montagnes ! Que vous soyez de passage en voiture (comme nous l’été dernier) ou en train, c’est un passage obligé ! Coire est idéalement située à quelques kilomètres des gorges du Rhin, du viaduc de Landwasser ou encore le lac Caumasee (accès en voiture). En hiver, c’est l’escapade parfaite entre deux trains panoramiques : le Glacier Express & le Bernina Express. La vieille ville piétonnière mérite le détour pour ses ruelles pavées et ses maisons colorées, c’est un peu le Notting Hill Suisse ! Il y a aussi de petites boutiques de créateurs et des coffee shops tendance vraiment sympathiques. Nous avons aimé la douceur de vivre de cette bourgade alpine. Un conseil ? Pour la visiter, perdez-vous, c’est le meilleur moyen de l’apprécier ! 

Nos bonnes adresses à Coire 
Gasthouse Gansplatz –Restaurant de spécialités locales, à tester absolument ! 
Ambiente Hotel – En plein cœur du centre historique. Environ 110 CHF la nuitée.
Hotel Stern – Où nous avons séjourné l’été dernier, super hôtel et très bon restaurant avec un menu de spécialités des Grisons. A partir de 150 CHF la nuitée.

Le Bernina Express

Ce train panoramique relie Coire à Tirano (en Italie) en 4h et en été, il est possible de rejoindre Lugano en bus en 3h. En termes de paysages, c’est le trajet le plus spectaculaire de notre séjour à travers la Suisse… et pour cause : le circuit ferroviaire entre Thusis et Tirano est même inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Cela en dit long ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on en a pris plein les yeux : ce train serpente les Alpes à la découverte des plus beaux paysages entre la gorge de Viamala, l’Albula, le viaduc de Solis, le célèbre viaduc de Landwasser, Bergün, Preda… Avant d’atteindre le point culminant du circuit : Ospizio Bernina à 2253 mètres d’altitude. A partir de là, c’est le paradis blanc ! Par temps dégagé, vous pouvez observer le glacier du Morteratsch (4 049 mètres), le Piz Palü (3 905 mètres) ou encore le Lago Bianco, un magnifique lac turquoise au cœur des montagnes. Le Bernina Express s’arrête ensuite à Alp Grüm durant 20 minutes, afin de profiter du panorama sur le glacier Palü. Ici, il y a un chouette restaurant et vous pouvez ensuite partir en randonnée à travers les nombreux sentiers aménagés ! Après ce stop, le Bernina Express poursuit sa route jusqu’à Tirano et de notre côté, nous reprenons un train jusqu’à l’arrêt « Bernina Diavolezza » dans le circuit inverse (20 minutes – il y a un train toutes les heures.). Le trajet est inclus dans le Swiss Travel Pass, la réservation de ce train est obligatoire. Vous avez sinon la possibilité de prendre les trains régionaux sur ce même trajet sans réservation. Si vous n’avez pas opté pour le SwissTravel Pass, consultez les horaires et tarifs sur rhb.ch.

Ospizio Bernina

La minuscule gare d’altitude « Bernina Diavolezza » est entourée de hautes montagnes enneigées. Ici, hors-saison, on ne croise personne, mais durant les vacances scolaires le lieu est prisé pour les sports de glisse en hiver et la randonnée en été. Nous avons décidé de rester la nuit ici, dans l’auberge « Albergo Ospizio Bernina », qui met en place un système de navettes (il faut appeler avant d’arriver.) depuis la gare. Le lieu est paisible, notre chambre était confortable et le repas du soir ainsi que le petit-déjeuner étaient géniaux, on a adoré ! Ce que nous avons préféré, bien sûr, ce sont les paysages du Val Poschiavo et le calme de ce paradis blanc. À partir de 70 CHF la nuitée, infos et réservation sur bernina-hospiz.ch.

Val Roseg à Pontresina

Depuis l’auberge où nous avons passé la nuit, nous avons fait escale à Pontresina avant de reprendre le train vers Zürich (20 minutes). Si comme nous, vous avez des bagages, sachez qu’il y a un casier à la gare, nous avons payé 8 CHF (uniquement en liquide). Nous sommes ensuite partis à la découverte du Val Roseg, l’une des plus belles vallées de Suisse, facilement accessible à pied, en calèche ou à vélo (l’été). Depuis la gare de Pontresina, il vous suffit de rejoindre le ruisseau Roseg et de suivre le sentier jusqu’à l’hôtel RosegGletscher, offrant un incroyable panorama sur le massif de la Bernina. À pied en hiver, il faut compter 3 h aller-retours (13,4 kilomètres), niveau facile. Vous pouvez sinon faire comme nous, une partie de la promenade qui offre déjà de sublimes paysages.

Zürich

LA VIEILLE VILLE – Divisée par la rivière Limmat, elle se divise entre la rive gauche et la rive droite. Pour se donner un premier aperçu de Zürich, nous vous conseillons l’esplanade de Lindenhof, une place historique avec une vue imprenable sur la rivière et la ville. On a ensuite lâché notre plan de la ville et nous avons déambulé d’une place à une autre, d’une ruelle pavée à l’autre à la découverte de la vieille ville et de ses maisons colorées datant du 14e et 15e siècle. Côté rive droite, ne manquez pas la cathédrale Grossmünster (possibilité de monter au sommet). Un charme unique qui contraste avec l’image économique de Zürich. Parmi nos ruelles coups de cœur : Predigergasse, Augustinergasse, Glockengasse, Schipfe, In Gassen, Strehlgasse ou encore Fraumünster. Enfin, profitez des différents points de vue depuis les ponts qui relient la rive gauche à la rive droite : Rathausbrücke et Münsterbrücke. À la fin de votre visite de la vieille ville, nous vous conseillons de prendre le bateau pour une balade sur le lac de Zürich. Le ticket est inclus dans le Swiss Travel Pass. On a apprécié s’arrêter à l’arrêt « Zürichhorn » et revenir à pied par les quais en passant par le parc Zürichhorn et le centre Le Corbusier.

LES MARCHES DE NOEL ET ILLUMINATIONS – De toutes les villes que nous avons visitées en Suisse, je pense que les marchés et illuminations de Noël de Zürich sont celles qui nous ont le plus charmé ! On a particulièrement adoré le « Singing Tree », une chorale qui se produit chaque soir en plein cœur de la ville dans un décor de sapin de Noël. Le marché de Noël près du lac est celui que nous avons préféré, l’ambiance était bucolique avec toutes les lumières guinguettes et le carrousel à l’ancienne. Enfin, ne manquez pas les illuminations « Lucy » qui font référence à la célèbre chanson des Beatles « Lucy in the sky with diamonds » : on a l’impression de voir flotter des petits diamants tout le long de l’artère principale de Zürich. 

UETILBERG – La montagne, aux portes de Zürich ! Situé à 870 mètres d’altitude, vous pouvez vous y rendre en train en seulement 30 minutes depuis la gare centrale. C’est un spot prisé des locaux pour un panorama exceptionnel sur la ville, le lac et les Alpes. Malheureusement pour nous, il y avait beaucoup de brouillard, mais on a adoré l’ambiance mystique du lieu.

ZÜRICH OUEST – Le quartier industriel entièrement réhabilité ! C’est une partie de la ville assez méconnue des touristes, mais très fréquentée des locaux. On peut découvrir des boutiques indépendantes, des bars et restaurants dans les arches du viaduc. On a même la possibilité de se balader sur le viaduc, ça nous a un peu fait penser à la highline à New York ! Pour y accéder, empruntez le tram 11 ou 13 et descendez à l’arrêt « Zürich Harbrücke ».

Où dormir à Zürich ? L’hôtel 25hours Langstrasse

A quelques minutes à pied de la gare centrale de Zürich dans le quartier de Langstrasse, ce magnifique établissement 4 étoiles a été imaginé par l’architecte zurichois Alfredo Haeberli. Un hôtel tendance avec une chambre confortable, un sauna avec une vue imprenable sur la ville ainsi qu’un bar & un restaurant très chouette.

Séjour en collaboration avec l’office de tourisme de la Suisse.

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

La Saône-et-Loire en famille

Nous voici de retour pour la 3ème année consécutive sur les routes de la Saône-et-Loire en Bourgogne, pour notre plus grand plaisir ! Nous ne cessons de découvrir de nouvelles pépites au fil des années. La grande

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…