12 jours en Norvège : Tromso, Senja & les Alpes de Lyngen

Après le plus beau de tous les voyages il y a un an dans les îles Lofoten (article sur notre itinéraire ici et notre article sur nos coups de cœur ici), nous avons décidé de dédier ce nouveau voyage en Norvège à Tromso et ses environs, l’île de Senja et les Alpes de Lyngen.

La petite maison de nos rêves à Husoy, sur l’île de Senja.

Notre itinéraire de 12 jours en hiver

JOUR 1 – Vol Paris – Oslo (2h10) puis Oslo – Tromso (2h). Nuit dans un Airbnb à Kvaloysletta à 15 minutes en voiture du centre-ville de Tromso. 

JOUR 2 – Découverte de Kaldfjord, Ersfjordbotn puis cap vers les îles Sommaroya et Hillseoya via la route 862. Nuit dans un Airbnb à Kvaloysletta.

JOUR 3 – Pick up à 10h au Radisson Blu de Tromso puis matinée au Tromso Arctic Reindeer à la rencontre des rennes dans une ferme traditionnelle Samis. Déjeuner au carrousel de hot-dog chez Raketten Bar & Polse puis après-midi à la découverte de Tromso : son petit port, ses maisons et sa cathédrale arctique. Nuit dans un Airbnb à Kvaloysletta.

JOUR 4 – Journée sur la route 858 jusqu’aux îles Sommaroya et Hillseoya, de nombreux arrêts à prévoir ! Nuit dans un Airbnb à Kvaloysletta.

JOUR 5 – Journée route depuis Tromso jusqu’à Senja avec arrêts photos (3h). Arrivée sur Senja via la Route 86, découverte des îlots du village de Hamn et de Gryllefjord. Nuit à Skoghus Senja.

JOUR 6 – Découverte de la route touristique à travers Bergsbotn viewpoint et son village, le spot Tungeneset et Ersfjord Beach. Nuit à Skoghus Senja.

JOUR 7 – Profiter des couleurs du village de Fjordgard puis départ depuis la piste de ski pour la randonnée Hesten (3h aller-retour en comptant les pauses photos). Nuit à Mefjord Brygge.

JOUR 8 – Matinée entre les villages de Mefjord, Senjahopen puis route avec de nombreux spots photos vers l’île d’Husoy pour le midi/après-midi. Nuit à Mefjord Brygge.

JOUR 9 – Passage par la route touristique entre Mefjord et Bergsbotn puis route vers Lyngen Alps (4h). Nuit à XLyngen au nord des Alpes.

JOUR 10 – Matinée à profiter de rorbuer et des environs puis randonnée jusqu’à Lyngstuva Fyr (le phare de la pointe nord de Lyngen – 3h aller-retour). Nuit à Xlyngen.

JOUR 11 – Journée tempête à Lyngen, nous n’avons pas pu faire la randonnée initialement prévue Blue Lakes (3h aller-retour). Nuit sous les aurores boréales. Nuit à Xlyngen.

JOUR 12 -Route vers Tromso via la route 91 avec plusieurs arrêts photos. Restitution de la voiture & vol pour Paris. 

Quel budget prévoir ?

TRANSPORTS – Parking à l’aéroport Paris CDG via One Park (110€) ; avion aller-retour Paris-Tromso pour deux personnes avec un bagage en soute pour deux (490€) ; voiture de location réservée via BSP-AUTO – type 3008 avec assurances (800€). Essence (145€ pour 1300 kilomètres et beaucoup de chauffage ahah). Bateau entre Tromso et Lyngen Svensby (12€) – Beivikeidet.

LOGEMENTS – 4 nuits à Kvaloysletta à proximité de Tromso via Airbnb (425€ – profitez de -34€ sur votre première réservation en cliquant ici) ; 2 nuits chez Skoghus à Senja (150€) ; 2 nuits chez Mefjord Brygge à Senja (214€) ; 3 nuits à Xlyngen dans les Alpes de Lyngen (630€).

REPAS – Comme à chaque voyage dans un pays nordique, nous privilégions les logements avec cuisine (indispensable si vous souhaitez faire des économies). Pour le midi, nous achetions directement au supermarché ou nous préparions des petits plats la veille au soir. Si vous souhaitez faire de même, n’oubliez pas vos couverts, récipients pour vos repas et une gourde (l’eau est potable en Norvège). Quelques enseignes de supermarchés où nous allions : Coop, Remma 1000. Le coût des aliments est bien plus élevé. Pour 12 jours à deux, cela nous a coûté 250€ au total.

ACTIVITES – Tromso Arctic Reindeer pour rencontrer les rennes (140€ par personne incluant le transfert, la balade avec les rennes, votre repas et des histoires sur la population Samis). Nous n’avons fait aucunes autres activités, la nature étant déjà une belle attraction et nous souhaitions vous prouver qu’il est possible de visiter la Norvège sans se ruiner dans les activités (qui sont très onéreuses, il faut bien l’admettre).

Sur la route de Lyngstuva Fyr à Lyngen.
Les petites maisons de Sommaroy, près de Tromso.

Bon à savoir

DORMIR A PARIS AVANT PRENDRE L’AVION – Notre vol étant à 11h du matin, c’était un peu juste pour nous de venir le matin, du coup nous avons déposé notre voiture au parking de l’Ibis, réservé via One-Park et ainsi nous avons dormi à 5 minutes via le CDG Val, à l’Ibis Paris CDG. Une bien belle découverte, puisque le lieu a été entièrement rénové, offrant une belle qualité de service, une chambre confortable au calme et un large choix de restaurants. Il y en a 4 au total dans l’établissement : le restaurant italien « Casa », le bar à vin & cocktails « Le Millésime », le restaurant buffet cuisines du monde « Le Terrasse » et le fast-good « Yapi », ouvert jusqu’à 1h du matin. Au petit matin, nous avons pu profiter super petit-déjeuner hyper complet, ouvert à partir de 4h du matin ! Plus d’informations ici.

LE TEMPERATURES – En février, nous avons eu entre le -10 degrés et 5 degrés.

LE TEMPS – S’il y a bien quelque chose à ne pas faire, c’est de regarder la météo ! Sur nos 12 jours sur place, la météo et l’application des aurores boréales nous ont toujours dit qu’il faisait nuageux et pourtant, on se surprenait à chaque fois à revoir le ciel bleu pendant de longues heures. On peut avoir tous les temps dans une même journée, impossible de prévoir à l’avance ! 

Tempête aux Alpes de Lyngen

ORGANISER SES JOURNEES EN NORVEGE – Encore une fois, le temps y est pour beaucoup. Depuis notre voyage aux Iles Lofoten l’année dernière où j’avais préparé un itinéraire bien complet, je m’étais finalement faite avoir par des jours de tempêtes. Ce que je conseille c’est de prioriser les lieux que vous souhaitez faire et selon la météo, toujours bien faire les lieux que vous souhaitez le plus voir en premier. Aussi, n’hésitez pas à demander aux hôtels / guesthouses où vous séjournez. Les locaux sont toujours les mieux placés pour vous donner des conseils !

N'oubliez pas de vous assurer !
Comme toujours, n'oubliez pas d'assurer votre voyage, le risque 0 n'existe pas ! Nous en avons déjà fait les frais lors de nos différents voyages... Evitez les grosses galères en optant pour l'assurance annulation ! Plus d'infos sur chapkadirect.fr.
Sorfjorden, à 30 minutes de Tromso.

S’HABILLER EN FEVRIER EN NORVEGE – Nous avons vécu un redoux pendant nos premiers jours en Norvège. Finalement, il a fait une moyenne de 0 degrés, ce qui n’était pas si froid finalement ! Cette année, nous avons investi dans des sous-vêtements (sous-pulls et leggings thermo) chez Uniqlo. Hyper abordable ! Au-dessus, gros pull polaire, pantalon étanche (le mien vient de Skidress) et doudoune (on a chacun une doudoune kway de la collection de l’année dernière). Côté chaussures, j’ai des Sorel que j’adore, Maxime, lui, a des chaussures Merrell. 

CONDUIRE EN HIVER – Troisième séjour dans le grand nord en plein hiver, mais cette fois, c’était un peu différent. En Finlande il y a deux ans et aux Iles Lofoten l’année dernière, nous n’avons eu aucun mal à conduire avec une voiture type Polo Volkswagen. Cette année, à cause du verglas et de la neige, c’était quasi impossible de conduire une autre voiture qu’un 4×4. Nous l’avons réservé via le site BSP-Auto.com afin d’obtenir le meilleur tarif. Nous avions pris une assurance supplémentaire, car les conditions les jours précédents notre arrivée étaient vraiment extrêmes donc : pas de risques inutiles ! Les conditions de circulation sont similaires à la France. Pensez à toujours garder les feux de croisement allumés et de bien respecter les limitations de vitesse car les amendes ici ça ne rigole pas. Attention, tolérance 0 pour l’alcool. 

North Lyngen, Alpes de Lyngen.

Observer les aurores boréales : mode d’emploi

Après avoir eu la chance d’en observer en Laponie Finlandaise, puis aux Iles Lofoten en Norvège, nous avons encore eu cette chance ! Nous avons été patients car c’est seulement lors des derniers jours que le temps était dégagé et l’intensité assez forte. Nous utilisons l’application « Aurora » sur l’IPhone. Bien que celle-ci soit fiable, il est important de ne pas trop s’y fier non plus, notamment concernant la couverture nuageuse. Un soir où elles étaient fortes, le ciel était finalement dégagé contrairement à ce qu’indiquait l’application. A chaque fois c’était entre 21h et 23h (mais ce n’est pas une science exacte – l’important c’est qu’il fasse nuit et que vous soyez loin de la pollution lumineuse). 

Le fabuleux spectacle des aurores boréales qui dansent dans le ciel à Lyngen.

Vous voulez être certain de réussir à photographier ce moment inoubliable ? Tout d’abord, vous avez besoin d’un trépied, d’une lampe frontale, d’une batterie de rechange, d’une carte mémoire en réserve et d’une protection contre le froid pour votre appareil photo. L’idéal est d’avoir également une télécommande, pour éviter de toucher l’appareil, de faire bouger ce dernier et de louper votre cliché ! Si vous n’êtes pas à l’aise avec les réglages, vous pouvez toujours opter pour une chasse aux aurores avec un professionnel, qui se chargera de tout pour vous !

  1. Passez en mode manuel et choisissez le format de fichier « Raw ».
  2. Allez dans le menu ISO (la sensibilité aux conditions lumineuses) et optez pour 1 600 ISO. Cela peut varier selon l’appareil, le lieu où vous êtes, les conditions climatiques et l’intensité des aurores boréales.
  3. Réglez la vitesse d’obturation entre 10 et 15 secondes puis regardez le résultat de votre photo ! Il vous faudra constammentjongler entre l’ISO et le temps de pause.

4 jours à Tromso et ses alentours

Au nord du cercle Arctique, la ville de Tromso a quelques similarités avec Reykjavik en Islande : elle est colorée, authentique avec des petites ruelles cachées. Pour être tout à fait honnêtes, bien que Tromso soit très jolie nous avons trouvé qu’il y avait beaucoup trop de touristes et nous avons préféré nous excentrer à la fois pour nous loger que pour découvrir de chouettes endroits.

Tromso et ses alentours : nos incontournables

TROMSO – Nous n’avons pas beaucoup de clichés de cette jolie ville car comme expliqué un peu plus haut, nous avons décidé de concentrer nos visites ailleurs. Sachez que si vous décidez de ne pas louer de voiture, la plupart des activités proposent des navettes, souvent au départ du Radisson Blu de Tromso (vous allez voir la foule de bon matin ahah). Si vous louez une voiture, sachez que cela vous permettra de découvrir Tromso et ses environs hors des sentiers battus, loin des touristes ! Les principaux attraits de Tromso sont : le petit port, la cathédrale arctique, le cable car, la bibliothèque, les ruelles sur les hauteurs. Côté activités, vous pouvez faire de la motoneige, naviguer en bateau dans les fjords, s’offrir une balade à chiens de traineau ou encore partir à la rencontre des rennes. Sachez que le coût des activités est absolument à prendre en compte dans votre budget, elles sont onéreuses ! 

TROMSO ARCTIC REINDEER – Nous avons beaucoup entendu parler de cette ferme de rennes typique où la culture Sami est mise en avant. La ferme de 300 rennes est idéalement située en pleine nature, entourée de montagnes enneigées. On peut découvrir plusieurs tipis traditionnels, des locaux habillés en tenues traditionnelles et surtout : des rennes à perte de vue, de toutes les couleurs. Magique ! Tromso Arctic Reindeer propose 5 packages : la demi-journée avec une balade longue avec les rennes, un déjeuner, la possibilité de les nourrir, le bus aller-retour (l’option que nous avons eu qui coûte 1590 NOK) ; sinon le même package avec une balade courte (1290 NOK), la visite du site (1090 NOK), un Camp Dinner avec peut-être la chance de découvrir des aurores boréales (1450 NOK) ou un Camp Dinner avec balade avec les rennes (1750 NOK). Nous avons beaucoup apprécié cette expérience, néanmoins nous avons trouvé qu’il y avait trop de touristes (3 cars de 40 places au total). Un peu dommage de ne pas préserver un peu plus ce lieu exceptionnel, nous avons également eu la chance de visiter une ferme similaire en Finlande et nous étions seulement 15 pour la visite ! Plus d’informations sur tromsoarcticreindeer.com

LES ILES KVALAOYA, SOMMAROYA ET HILLESOYA – Nous avons découvert ces îles grâce à Jonathan du blog joowbar, quelle belle découverte ! Nous avons emprunté la route Fjordvegen qui longe un magnifique fjord pour ensuite tourner à gauche en direction de la route 862. N’hésitez pas à faire un petit détour à Ersfjordbotn, c’est très sympa ! Arrivée sur Sorfjorden, prévoir de nombreux arrêts, les spots photos sont incroyables ! Après 45 minutes, vous tournerez sur Brensholvegen qui permet de rejoindre les îles Sommaroya et Hillesoya. Et là… c’est tout simplement le paradis sur terre : l’eau est turquoise (ce n’est pas une blague), les maisons en front de mer sont magnifiques et les contrastes… Prenez vraiment le temps ici, ce n’est pas très grand mais c’est tellement inspirant qu’il est si bon de faire durer le plaisir ! De notre côté nous sommes restés tellement longtemps que la nuit est tombée ! Deux jours plus tard, nous avons à nouveau rejoint Sommaroya et Hillesoya via la route 858 (sur les conseils de joowbar again !). Une fois encore, ça a été une si belle journée avec de nombreux spots ! Notre coup de cœur ? La petite église de Brensholmen, entourée d’eau turquoise.

Sommaroya vue du ciel
La petite maison de Sorfjorden sur la route de Sommaroya.
La route 858 vers Sommaroya et ses magnifiques spots photos.
Sommaroya au coucher du soleil.
Les routes panoramiques de Kvalaoya.

Où dormir à Tromso ?

NOTRE AIRBNB – Au début, nous cherchions absolument dans la ville de Tromso, mais honnêtement, c’était tellement cher ! Au minimum 200€ la nuitée avec une moyenne de 300€ que ce soit hôtel, Airbnb… Avec le coût des restaurants, la note est vite salée ! On a donc fait la concession de loger en dehors de Tromso, à Kvaloysletta, dans un charmant Airbnb à 85€ la nuitée. Et bien vous savez quoi ? C’était la meilleure idée ! Nous étions super bien placés avec d’un côté Tromso, à 15 minutes en voiture et les îles de l’autre.

Bon Plan - Bénéficiez jusqu’à -34€ sur votre réservation Airbnb en cliquant ici.

STAND APARTMENTS – Nous avons séjourné notre dernière nuit avant de prendre l’avion après avoir visité Tromso, Senja & Lyngen à Kvaloysletta dans un charmant appartement. C’était l’option la moins onéreuse autour de Tromso au mois de février. Infos & réservation ici.

4 jours à Senja

Cette île est notre coup de cœur du séjour. Sauvage, escarpée et préservée du tourisme, cet endroit nous a complétement charmé ! La route de 102 kilomètres dite « touristique », car en réalité il n’y a pas un chat, permet de s’arrêter sur des spots photos aménagés à couper le souffle. C’est un peu le même niveau que les Iles Lofoten ! Prochain objectif lors d’un futur voyage en Norvège : l’archipel de Vesteralen entre Senja et les Lofoten.

Nos spots préférés à Senja

HAMN – Le premier spot que nous avons découvert à Senja, la première grosse claque ! Nous étions à peine arrivés sur l’île, nous avons emprunté la route 86 et là… nous sommes tombés sur les petites îles de Hamn dont un est relié par un pont de bois avec une eau verte / bleu… C’était à peine croyable ! C’est comme s’il y avait un filtre avec saturation ! Si vous souhaitez accéder au petit pont qui est relié à la maison, prudence par temps de verglas, je suis malheureusement tombée en voulant y accéder. Si votre budget vous le permet il y a un hôtel juste ici : Hamn I Senja.

GRYLLEFJORD – Toujours sur la route 86, vous passerez par un tunnel depuis Hamn qui vous mènera à Gryllefjord, un spectaculaire fjord avec des montagnes abruptes et un charmant village aux rorbuer rouge. Le tunnel est parfois fermé entre 19h30 et 6h du matin en hiver.

BERGSBOTN – Le jour suivant, nous avons emprunté la route 862 qui est la route scénique de Senja, qui démarre en serpentant les hauteurs de Bergsbotn. Ici, on retrouve une plateforme en bois de 44 mètres de long, offrant un panorama grandiose sur les sommets et du Bergsfjord.

TUNGENESET – L’un des plus beaux spots de Senja ! A 10 minutes de la plateforme, on peut apercevoir petit à petit les sommets de Tungeneset qui ont la particularité d’être abruptes, séparant Steinsjord de Ersfjord. Les possibilités de photos sont nombreuses avec tout d’abord les rochers et les grosses vagues un peu après le « Camp Steinfjord » puis la passerelle boisée aux formes originales imaginée par un architecte norvégien en 2008, reliant la plage de rochers. Lors de notre visite, les vagues étaient fortes et imprévisibles, de nombreux photographes ont été surpris et y ont laissé leur matériel. Plus grave, certains sont parfois emportés par le courant. Prudence, surtout avec des enfants ! Prévoir des crampons en cas de verglas. Nous y sommes restés des heures, nous avons pu observer les différents changements de temps, nous y sommes même retournés un autre jour par temps de tempête. Un lieu hors du commun !

ERSFJORD – La plage d’Ersfjord est un véritable paradis avec son eau translucide, son sable blanc et ses hauts sommets escarpés qui l’entourent. N’hésitez pas à refaire la route en sens inverse, les perspectives sont totalement différentes et promettent de bien jolis clichés notamment depuis la route FV253 en tournant à gauche à la fin de celle-ci, ou encore depuis les toilettes « en or ».

SENJAHOPEN – Senjahopen est un gros port de pêche d’une importance nationale. Si le village en lui-même n’est pas extraordinaire, il mérite le détour pour sa chaine montagneuse en toile de fond d’une rarissime beauté. Il se situe sur la route de Mefjordbotn.  

MEFJORDBOTN – Entre Senjahopen et Mejordbotn, la route est splendide ; les montagnes sont clairement impressionnantes ! Nous avons eu l’immense chance de séjourner dans ce magnifique village, en front de mer, pendant 2 jours. Le village n’est pas très grand, les maisons sont petites et charmantes, de toutes les couleurs avec en arrière-plan, des paysages de rêve !

HESTEN (SEGLA) – Hesten est une randonnée au départ de la magnifique bourgade Fjordbotn. Réputée modérée, en hiver c’est un peu plus difficile avec la neige et le verglas. Nous avons effectué l’ascension de 5.5 kilomètres (aller-retour) / 640 mètres de dénivelé positif avec des crampons en 2h30 aller-retour. Avec du recul, les raquettes sont plus adaptées ! Côté paysages, l’excursion offre différents points de vue sur le village de Fjordbotn et ses montagnes environnantes avant d’atteindre le clou du spectacle : la crête vertigineuse du rocher de Segla. Nous n’avons croisé que très peu de touristes, soyez prudents car c’est abrupt, avec la neige c’est difficile de remonter la crête, ne tentez pas le diable. Nous n’avons pas eu le recul suffisant pour prendre la photo que nous souhaitions mais qu’importe, le rocher au milieu des deux fjords est complétement dingue. 

HUSOY – Encore une fois, prenez bien le temps sur la route, les paysages semblent venus d’une autre planète. Il est possible de faire des arrêts en toute sécurité sur des espaces dédiés. Après le dernier tunnel en direction d’Husoy, un curieux panorama se dessine peu à peu au cœur des sommets enneigés : une petite île ! Nous avons adoré nous promener dans les petites ruelles jusqu’au phare rouge. Sur la route du retour après le pont, empruntez la première route, donnant accès à la petite maison rouge avec une sublime vue que vous aviez beaucoup aimé sur Instagram. 

Où dormir à Senja ?

SKOGHUS LEIRSTED – Finnfjord, Silsand – Il s’agit d’un guesthouse à prix abordable à 45 minutes en voiture de la route panoramique où nous avons vu les plus beaux paysages du séjour. Les chambres disposent toutes d’une salle de bain privée, le salon et la cuisine sont communes. Nous avons rarement été aussi bien reçu dans un établissement ! Les autres clients étaient des italiens et les gérants nous ont tous invité pour un barbecue au bord de la mer, c’était tellement chouette ! Ils ont été d’une grande aide pour partager leurs plus beaux (et secrets) spots sur l’île. Nous recommandons à 100% ! Informations et réservations ici.

MEFJORD BRYGGGE – Afin de ne pas tout le temps faire la route, nous avons décidé de séjourner deux nuits au cœur des fjords, dans un petit appartement en face de la mer. On peut vous dire que les réveils étaient particulièrement magiques, c’était réellement une sensation de bout du monde ! Le logement était tout équipé, parfait pour cuisiner ! Il y a également un restaurant et d’autres types de logements ainsi que la possibilité de faire un safari sur le fjord ou de louer un bateau. Très bon rapport qualité / prix. Informations et réservations ici.

3 jours dans les Alpes de Lyngen

Cap vers Lyngen, un petit bout du monde accessible en 1h45 depuis Tromso. On y accède via ferry depuis Olderdalen (12€ l’aller), qui passe toutes les 50 minutes environ. En raison d’une forte tempête de neige pendant 1 jour ½, nous n’avons malheureusement pas eu le temps de faire tout ce que nous souhaitions notamment la randonnée vers Blue Lakes (Blavatnet). Tout comme Senja, Lyngen est un lieu paisible et sauvage. 

L’une des nombreuses étables de Lyngen.

Que voir à Lyngen ?

NORD LYNGEN – C’est ici que nous avons logé les 3 nuits à Lyngen, j’y reviens un peu plus bas ! Difficile de résister à la beauté des hauts sommets où se cachent de charmantes maisons de bois. C’est ici que sont proposés la plupart des activités : chasse aux aurores boréales, chiens de traineau, motoneige… De notre côté, nous avons préféré profiter de la nature. Les chouettes spots photos : depuis le logement XLYNGEN (ce sont des rorbuer rouge), depuis le pont sur la route Fv312 ainsi que tout le long de la route Fv312 vers Nord-Lenangen. Les maisons sont parfaites !

LYNGSTUVA FYR – Très belle randonnée au départ de la fin de la route Fv312 (coordonnées GPS : 69.95482, 20.235094. Le sentier longe la mer pour arriver à la pointe nord de jusqu’à l’emblème des Alpes de Lyngen : un magnifique phare au pied d’une falaise avec sa petite maison rouge en bois. Sentier facile, comptez 2h30 aller-retour. Par temps de neige, prévoir des crampons, ça glisse !

Le phare Lyngstuva Fyr, symbole de Lyngen.
Sunset sur Lyngstuva Fyr.

LA BALADE DANS LE SAPINS DE JAEGERVATNET – Ce fameux jour de tempête, nous avons voulu découvrir le magnifique lac de Blavatnet, malheureusement les rafales étaient trop importantes pour s’y aventurer pendant des heures. Nous avons donc profité d’une courte balade d’une heure à travers une forêt de sapins « fluffy » comme nous aimons les appeler, car les branches sont totalement affaissées sous le poids de la neige. On a aussi pu marcher sur un lac gelé, celui de Jaegervatnet !

LA ROUTE 91 – Sur le chemin du retour vers Tromso, nous avons décidé de ne pas reprendre le ferry et de nous rallonger d’une heure afin de découvrir la route panoramique 91. Il n’y a pas à dire : c’est sublime, surtout entre Svensby et Lyngseidet.  

Où dormir à Lyngen ?

XLYNGEN – Lenangsveien 2344, Nord Lenangen – Notre petit cocon pour 3 nuits, tout simplement le plus bel endroit pour terminer en beauté ce séjour de rêve. C’est un peu cliché mais dormir dans une cabane rouge traditionnelle sur l’eau, entourée de montagnes : c’est tout ce dont nous rêvons un jour avec Maxime ! Notre « rorbuer » pouvait accueillir jusqu’à 6 personnes et disposait d’une cuisine toute équipée. Je vous avoue que nous avons été un peu frileux avec la tempête et nous n’avons pas eu le courage de nous faire un jaccuzzi extérieur, pourtant avec une superbe vue ! L’établissement propose de nombreuses activités comme de la pêche en mer, la chasse aux aurores boréales, des randonnées guidées ou encore des tours en motoneige. Infos & réservations ici

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Découvrez nos derniers articles :

Kitchen Daily : notre avis après 4 mois de test

Depuis que nous avons aménagé dans notre appartement en Avril dernier, on s’est fait la promesse d’essayer plus de nouvelles recettes, mais aussi de manger sain et varié, du moins quand nous sommes à la

Weekend bien-être dans la Drôme Provençale

Après notre gros road-trip entre le Val de Loire et la Suisse, rien de mieux que de terminer en beauté par un weekend bien-être dans la Drôme Provençale. J’ai quelques vagues souvenirs de Saint-Paul-Trois-Châteaux que

Jura – 7 spots à ne pas manquer

En août dernier, nous sommes partis en tournage avec Volvo afin de dénicher des petites pépites cachées pour une vidéo dédiée à 3 spots dans les montagnes du Jura, à bord de leur magnifique véhicule.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…