1 mois en Thaïlande en famille : formalités et conseils

Au cours de notre tour du monde, nous avons eu le privilège de passer un mois inoubliable en Thaïlande, une étape fascinante avec notre enfant de 20 mois. Ce magnifique pays d’Asie du Sud-Est offre une expérience riche en découvertes culturelles, paysages époustouflants et aventures familiales. Dans cet article, nous partageons nos conseils et expériences pour aider les familles à planifier leur propre aventure thaïlandaise, en abordant tout, des formalités aux astuces pratiques.

Nos autres articles sur la Thaïlande
Visiter la Thaïlande avec un enfant
10 jours dans le nord de la Thaïlande
Guide de 2 semaines dans le sud de la Thaïlande
Cet article contient des liens affiliés

Quand partir en Thaïlande ?

La meilleure période pour découvrir ce magnifique pays d’Asie du Sud-Est s’étend de novembre à mars, durant la saison sèche. Cette période est idéale pour éviter les fortes pluies et profiter pleinement des paysages époustouflants et des activités culturelles.


Décembre à mars : la période parfaite pour explorer la Thaïlande

Notre expérience personnelle, de début janvier à début février, témoigne de conditions météorologiques parfaites pour un voyage mémorable. Toutefois, il est important de considérer les variations climatiques entre le nord et le sud du pays. La saison sèche offre un temps clément, propice à la découverte des plages ensoleillées du sud et des montagnes majestueuses du nord.

Attention aux brûlis dans le nord de la Thaïlande

Un aspect souvent négligé mais crucial à considérer est la période de brûlis dans le nord de la Thaïlande, notamment autour de Chiang Rai et Chiang Mai. Entre février et avril, cette pratique agricole entraîne une importante pollution atmosphérique. Il est donc recommandé de s’informer en temps réel sur les conditions environnementales, surtout si vous prévoyez de voyager avec des enfants dans cette région en mars.

Comment se rendre en Thaïlande ?

Afin de rejoindre Bangkok en Thaïlande, nous sommes partis comme à notre habitude depuis l’aéroport de Rennes (nous habitons à quelques kilomètres). Nous avons fait escale à Rennes Paris CDG (1h de vol de puis Rennes) puis Paris CDG – Bangkok avec Thaï Aiways (11h de vol).

Quelles sont les formalités pour visiter la Thaïlande ?

Passeport : votre sésame pour la Thaïlande

La règle de base pour voyager en Thaïlande est de posséder un passeport valide. Assurez-vous que votre passeport est valide pour au moins six mois après votre date de retour prévue. Cette exigence est un standard international pour de nombreux pays et la Thaïlande ne fait pas exception.

Visa pour les touristes français : quand en avez-vous besoin ?

Les touristes français bénéficient d’une exemption de visa pour des séjours en Thaïlande de moins de 30 jours. Cette facilité permet de profiter pleinement des merveilles thaïlandaises sans tracas administratifs supplémentaires. Cependant, si vous prévoyez de rester plus de 30 jours, l’obtention d’un visa devient obligatoire.

Où trouver les informations officielles ?

Pour obtenir les informations les plus à jour et fiables sur les visas et les conditions d’entrée en Thaïlande, il est conseillé de consulter le site officiel du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à l’adresse www.diplomatie.gouv.fr. Ce site constitue une source d’information incontournable pour tout ce qui concerne les formalités de voyage.

A ne pas oublier
Un adaptateur 
Attention de ne jamais boire l’eau du robinet
Pensez à toujours bien vous couvrir les bras et les jambes pour entrer dans les temples

Faut-il souscrire à une assurance de voyage avant de voyager en Thaïlande ?

Planifier un voyage en Thaïlande est une aventure excitante, mais n’oubliez pas un élément crucial : l’assurance voyage. Souscrire une assurance voyage adaptée est essentiel pour assurer votre sécurité et votre tranquillité d’esprit pendant votre séjour dans ce magnifique pays d’Asie du Sud-Est. Depuis plusieurs années, nous souscrivons chez Chapka, et nous n’avons jamais été déçus !

Pourquoi choisir une assurance voyage pour la Thaïlande ?

  1. Couverture Médicale Complète : Les frais médicaux peuvent être élevés en Thaïlande, surtout dans les établissements privés. Une assurance voyage offre une protection essentielle contre ces coûts imprévus.
  2. Assistance en Cas d’Urgence : Que vous ayez besoin d’une évacuation médicale ou d’une assistance en cas de perte de documents, une assurance voyage vous assure une aide précieuse 24/7.
  3. Protection contre les Annulations et Interruptions de Voyage : Les imprévus peuvent survenir avant ou pendant votre voyage. Une assurance voyage vous protège financièrement contre ces désagréments.
  4. Sécurité de vos Bagages et Biens Personnels : Protégez-vous contre la perte, le vol ou les dommages de vos effets personnels grâce à une assurance adaptée.
Bénéficiez de -5% sur votre Cap Assistance 24h/24 chez Chapka en cliquant ici

Quels sont les vaccins recommandés pour voyager en Thaïlande ?

Aucun vaccin n’est obligatoire pour partir en Thaïlande. De notre côté, comme nous passons 5 mois en Asie, nous avons opté pour plusieurs vaccins complémentaires afin de prendre les précautions sanitaires nécessaires.

  1. Vaccins de Base : Assurez-vous que vos vaccinations habituelles sont à jour. Cela inclut la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, la rougeole, les oreillons et la rubéole.
  2. Hépatite A et B : Ces vaccins sont fortement recommandés en raison du risque accru dans les régions tropicales. L’hépatite A se transmet principalement par l’alimentation et l’eau, tandis que l’hépatite B peut se propager par contact corporel.
  3. Fièvre Typhoïde : Recommandé surtout si vous prévoyez de voyager dans des zones rurales ou de séjourner longtemps en Thaïlande.
  4. Encéphalite Japonaise : Ce vaccin peut être conseillé si vous prévoyez un séjour prolongé, surtout dans des zones rurales ou pendant la saison des pluies.

Risques spécifiques et précautions supplémentaires

En fonction de vos activités en Thaïlande, d’autres vaccins peuvent être recommandés. Par exemple, si vous envisagez des activités en plein air ou un contact avec des animaux, le vaccin contre la rage peut être indiqué.

Consultez un professionnel de santé avant votre départ

Il est crucial de consulter un professionnel de santé ou un centre de vaccinations internationales pour obtenir des conseils personnalisés. Ce spécialiste évaluera votre état de santé général, vos antécédents vaccinaux, et la nature de votre voyage pour déterminer les vaccins nécessaires.

Comment payer sur place ?

Optimiser les retraits d’espèces et réduire les frais bancaires

En Thaïlande, les retraits d’argent aux distributeurs automatiques peuvent entraîner des frais supplémentaires de 220 baht (environ 6€), indépendamment de la carte ou de la banque française utilisée. Pour minimiser ces frais, il est judicieux de retirer des montants importants à chaque fois. Cette pratique vous aide à réduire les frais bancaires globaux durant votre séjour.

Paiement par carte en Thaïlande : ce qu’il faut savoir

Bien que moins courant, le paiement par carte peut occasionner des frais supplémentaires en Thaïlande. Pour éviter ces frais, envisagez de retirer des sommes conséquentes pour disposer de suffisamment d’espèces. Venir en Thaïlande avec des euros est une autre option pratique : vous pouvez les échanger facilement contre des bahts, la monnaie locale, dans de nombreux bureaux de change, souvent avec des conditions plus favorables qu’aux distributeurs automatiques. Astuce : effectuer des retraits au guichet d’une banque thaïlandaise peut parfois vous éviter des frais de transaction. Assurez-vous également de partir avec une carte bancaire sans frais à l’étranger.

Changer de devise à l’aéroport : bonne ou mauvaise idée ?

Bien que le taux de change à l’aéroport soit généralement moins avantageux, il peut être pratique de changer une petite somme à votre arrivée. Cela vous permettra de couvrir vos premières dépenses, comme le trajet en taxi jusqu’à votre hôtel, sans avoir à chercher un bureau de change dès votre arrivée. Le bureau de change SuperRich, est reconnu comme le plus avantageux.

Comment téléphoner / avoir Internet en Thaïlande ?

Lorsque vous arrivez en Thaïlande, une des premières choses à considérer est comment rester connecté. Avant tout, désactivez les données cellulaires de votre téléphone à votre arrivée pour éviter les frais d’itinérance. En effet, si la Thaïlande n’est pas incluse dans votre forfait mobile (ce qui est le cas chez Free ou en option chez RedbySFR), il est judicieux d’acheter une carte SIM locale.

Choisir le bon opérateur mobile en Thaïlande

En Thaïlande, les principaux opérateurs mobiles comme AIS, True Move, et DTAC offrent des forfaits spéciaux pour les touristes. Pour trouver la meilleure offre, comparez les forfaits disponibles aux guichets des aéroports ou dans les magasins d’alimentation 7-Eleven, présents partout dans le pays. Ces derniers proposent souvent des forfaits illimités à des tarifs attractifs.

Préparer votre téléphone pour la Thaïlande

Avant de partir, assurez-vous que votre téléphone est débloqué pour accepter des cartes SIM étrangères. C’est une étape essentielle pour utiliser une carte SIM locale. Comme dans chaque pays de notre tour du monde, nous optons pour une carte SIM prépayée locale pour accéder à Internet. En Thaïlande, notre choix s’est porté sur l’opérateur TrueMove. Pour acheter une carte SIM, rendez-vous dans un magasin 7-Eleven, où le personnel pourra vous aider avec l’installation et vous expliquer les démarches à suivre.

Tarifs et offres pour les cartes SIM en Thaïlande

Les offres pour les cartes SIM locales en Thaïlande sont très compétitives. Par exemple, nous avons opté pour une carte SIM True Move à l’aeroport pour 30€. J’ai pu mettre tous nos appareils en partage de connexion sans souci !

Se déplacer en Thaïlande : mode d’emploi

  1. Le bus en Thaïlande : confort et économique
    La Thaïlande dispose d’un réseau de bus étendu et fiable, offrant un moyen de transport confortable et économique. Que ce soit pour des trajets diurnes ou nocturnes, les bus représentent une excellente option pour parcourir le pays. Conseil pratique : n’oubliez pas vos boules Quies et écouteurs pour un voyage plus paisible, surtout si vous êtes sensible aux bruits comme les ronflements ou les pleurs d’enfants. Pour réserver vos trajets, rendez-vous sur 12 Go Asia.
  2. Voyager en train : découvrir la Thaïlande sur rails
    Le réseau ferroviaire thaïlandais est également impressionnant, vous permettant d’explorer aussi bien le nord que le sud du pays. Pour garantir votre place et éviter les désagréments, il est conseillé de réserver votre billet de train quelques jours à l’avance.
  3. Le bateau : naviguer dans le sud de la Thaïlande
    Dans le sud de la Thaïlande, le bateau est le principal moyen de transport entre les îles. Avec un réseau maritime bien développé, il est facile de trouver des liaisons inter-îles. Cependant, il est bon de savoir que les prix des transferts peuvent être relativement élevés. Nous avons réservé la plupart du temps sur 12 Go Asia.
  4. L’avion : une option rapide pour les courts séjours
    Pour ceux qui disposent de peu de temps, l’avion est une option pratique. La Thaïlande offre de nombreuses liaisons aériennes internes à des prix abordables, facilitant la découverte rapide du pays. Nous avons opté pour cette option entre Chiang Mai et Krabi.
  5. Scooter : la liberté de découverte locale
    Louer un scooter est idéal pour explorer les villes, les îles ou la campagne thaïlandaise. Avec des tarifs journaliers compris entre 5 et 7 euros, c’est une option à la fois pratique et abordable. Les routes bien entretenues et la conduite modérée des Thaïlandais rendent cette option particulièrement attrayante, même pour les débutants en scooter. Attention, en Thaïlande, la circulation se fait à gauche ! Malheureusement, c’est une option que nous n’avons pas pu tester car James a à peine 2 ans… !
  6. Les Taxis en Thaïlande : conseils pour éviter les arnaques
    Les taxis sont un moyen de transport courant dans les villes thaïlandaises, mais ils sont aussi connus pour leurs arnaques, surtout à Bangkok. Pour éviter les mauvaises expériences, une astuce essentielle est de s’assurer que le chauffeur utilise le « taxi meter ». Si le chauffeur refuse de l’activer, il vaut mieux chercher un autre taxi. Une alternative pratique est d’utiliser des applications comme Bolt ou Grab, l’équivalent d’Uber en Thaïlande. Ces services offrent une transparence des prix avec un tarif fixé à l’avance, éliminant ainsi les surprises désagréables lors du paiement.
  7. Naviguer en Tuk-Tuk à Bangkok : astuces pour un voyage sûr
    Le tuk-tuk, offre une expérience unique mais peut ne pas être le moyen de transport le plus économique. Avant de monter dans un tuk-tuk, il est crucial de négocier et de convenir du prix. Méfiez-vous des chauffeurs qui prétendent que votre destination est fermée ou qui insistent pour vous emmener vers d’autres sites. Ces pratiques sont souvent des arnaques visant à vous conduire dans des boutiques où vous serez poussé à acheter des produits non désirés. Restez vigilant et ferme dans vos décisions pour éviter ces pièges communs

Pour partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Découvrez nos derniers articles :

3 semaines au Laos en famille : formalités et conseils

Découvrez notre guide complet pour un voyage familial de 3 semaines au Laos, couvrant les meilleures périodes de visite, formalités de visa, conseils santé, et plus encore. Explorez les options de transport, les précautions sanitaires essentielles, et des astuces pour une aventure inoubliable en Asie du Sud-Est avec vos proches.

Visiter le Laos avec un enfant, ce qu’il faut savoir

Planifier un voyage au Laos avec un enfant demande une préparation soignée pour assurer la sécurité et le bien-être de votre petit. De la consultation médicale pré-voyage aux précautions sanitaires sur place, voici ce que

3 semaines au Laos en famille : guide complet

Suivez notre aventure familiale de 3 semaines au Laos, de la sérénité de Luang Prabang aux mystères de la Boucle de Thakhek et la beauté naturelle des Bolovens. Découvrez nos coups de cœur, conseils pratiques, et le budget pour une expérience riche en découvertes et moments magiques.

Découvrez nos guides de voyage à télécharger !

Découvrez nos guides de voyage à télécharger gratuitement ! 

Préparez votre voyage à l’aide de nos guides de 48 pages à travers des thématiques pratiques : budget, itinéraire(s), visites incontournables, visites hors des sentiers battus,
bonnes adresses, comptes Instagram & blogs à suivre avant de partir, témoignages de locaux et de voyageurs, recettes du monde, etc…